Etchecortia

20-01-2008

Christiane, J. Paul

Dénivelée : 685m

Distance : 8,800km

Durée totale : 4H16 (montée 2H05)

Beau temps.

Carte IGN Top25 1346-ET Forêt d'Iraty - Pic d'Orhy

Les repères de type (ETC01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

a gauche le Belchou, et à droite, le cayolar d'Etchecortia. (photo prise à la descente)

Départ de Bardos à 8H15, nous passons par Bidache et Saint Palais, où nous prenons la direction de Saint-Jean-Pied-de-Port. À Larceveau(8H55), nous tournons à gauche pour prendre la D918 en direction du col d'Osquich. Nous traversons Saint-Just-Ibarre, et, 350 mètres après le fronton, nous prenons une petite route qui descend sur la  droite, passant devant la maison Bentaberria. Nous passons devant un centre de vacances de la ville de La Rochelle, puis nous suivons les panneaux "Naphale" qui nous conduisent sur une route direction Sud-ouest, qui nous permet de rejoindre le col de Napale (9H15). Le col de Napale est situé à la limite de Saint-Just-Ibarre, en Basse Navarre et d'Ordiarp, en Soule.

- 9H21 - 539m (ETC01) Nous démarrons sur le chemin carrossable qui monte vers le Sud, passant au pied des installations de chasse à la palombe. Nous avons une belle vue sur le Belchou qui nous domine à l'Ouest.

- 9H27 - 569m (ETC02) Avant d'arriver à un portail, en face d'un réservoir d'eau, nous prenons le chemin taillé dans la roche, qui monte sur notre gauche. Une centaine de mètres plus loin, dans le virage à droite, nous avons une belle vue sur la chapelle Saint-Antoine d'Osquich au Nord. Nous repérons quelques pieds de Daphné lauréole, ainsi que les premières Ficaires de l'année. Le chemin est balisé en vert et jaune.

Vue sur la chapelle Saint-Antoine d'Osquich.

- 9H42 - 626m (ETC03) Après avoir longé un champ, sur lequel est édifiée la bergerie Zatzourikoborda, la piste vire, et monte sur la droite (Sud-ouest). Nous enchaînons ensuite, quatre lacets successifs.

Le chemin empierré.

- 9H55 - 696m (ETC04) Avant que la piste ne vire au Sud-est, nous remarquons un sentier qui coupe la piste, mais nous continuons sur la piste principale. Quelques vautours planent au-dessus de nos têtes, rasant la cime des arbres.

- 10H04 - 749m (ETC05) Nous rejoignons une belle piste carrossable, qu'on emprunte vers la droite (Sud-sud-est). Un panneau indique "Parcours de la palombe". Nous trouvons des Véroniques des montagnes.

- 10H12 - 787m (ETC06) Au col de Gatekorena, nous laissons une piste qui part sur la droite, pour continuer à gauche sur la piste principale. Nous remarquons une vertigineuse palombière accessible par une échelle démesurée...

Nous remarquons une vertigineuse palombière accessible par une échelle démesurée...Sur le côté droit, au-dessus de la piste, une palombière est encore plus démesurée...

- 10H24 - 848m (ETC07) Sur le côté droit, au-dessus de la piste, une palombière est encore plus démesurée... Le sommet d'Etchecortia se dresse face à nous au Sud, sa silhouette fait penser d'ici, à celle du Chapeau du Gendarme...

- 10H37 - 916m (ETC08) Nous parvenons à un col largement dégagé, une centaine de mètres avant le cayolar d'Etchecortia. Face à nous, l'Ouest-sud-ouest, le Zabozé émerge de la forêt des Arbailles. Nous virons alors à gauche plein Sud, en s'élevant progressivement sur le versant Ouest d'Etchecortia, prenant en ligne de mire, une véritable citadelle de pierre qui se détache à droite du col.

Nous virons alors à gauche, en s'élevant progressivement, en direction d'une véritable citadelle de pierre qui se détache à droite du col.

- 10H46 - 960m (ETC09) Nous progressons toujours à flanc.

- 10H54 - 999m (ETC10) Nous appuyons encore un peu sur la gauche pour franchir quelques barres de calcaire.

BelchouVue au Nord

- 11H02 - 1058m (ETC11) Au-dessus de la barre supérieure, nous visons le col, Sud-sud-est.

- 11H10 - 1116m (ETC12) Sans aller tout à fait jusqu'au col, nous passons à gauche d'une petite doline et nous virons à gauche (Nord-est) en direction du sommet (voir le commentaire à la fin). Quelques Pâquerettes fleurissent ici et là...

- 11H23 - 1204m (ETC13) Nous voici à la borne du sommet.

Au sommet.

- 11H26 - 1206m (ETC14) Nous faisons encore quelques mètres vers le Sud-est, pour rejoindre le cairn qui parait être édifié au point culminant...

La vue à 360° est saisissante: Mauléon et les fumées de Lacq sur un même axe, Pau, le Rocher d'Aran, le Mailh Massibé, le Trône du Roi, le Layens, les Gabizos, le Pic de Sesques, le Pic du Midi d'Ossau, le Pic d'Anie, le Pic d'Arlas, la Table des trois Rois, Ansabère dont on distingue la grande aiguille, le Mallo de Acherito, la Sierra d'Alano, le Lakhoura, Bimbaleta et Kartxila, Txardeka, Otchogorrigagna, le Pic d'Orhy qui n'a presque plus de neige, l'Occabé, le Béhorléguy, Hauscoa, Zabozé, Monhoa et Oylarandoy, Autza, Buztanzelhay, Gorramendi reconnaissable à son antenne qui émerge derrière Iparla, ainsi que la Rhune, Belchou, Artzamendi, Ursuya, Bayonne, Abarratia, Eltzarruze et plus à droite la chapelle Saint Antoine d'Osquich. Nous reconnaissons même notre village de Bardos!

Nous dominons la citadelle de pierre dans le col...L'Orhy manque cruellement de neige pour la saison...

Mauléon.

- 12H10 Après avoir observé un groupe de chasseurs qui redescendait avec un sanglier, nous entamons la descente par l'itinéraire suivi à la montée.

A la descente.

- 12H40 (ETC08) Nous passons au col situé à proximité du cayolar d'Etchecortia.

- 13H05 (ETC05) Nous quittons la piste carrossable pour descendre sur la piste de gauche par laquelle nous sommes montés.

- 13H37 Nous sommes de retour à l'auto.

Dominique Villain nous dit le 23 février 2008: "Je n ai pas tourné à gauche au niveau de la doline, j'ai continué jusqu au col où j'ai trouvé un chemin qui part sur la gauche et  permet de monter au sommet  "the fingers in the nose" , on arrive du côté de la borne en ciment"...

Randonnées