Txardekagaña

depuis Logibar

27-10-2001

Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 1700m

Distance : 25,800 Km

4H40 montée, Total 10H05

Beau temps, violent vent de Sud.

Photo prise au retour depuis Iraty.

Départ de Biarritz à 6H00, nous passons par Peyrehorade, Mauléon, Tardets et Licq-Athérey. Nous prenons ensuite la direction d'Iraty, et nous stationnons la voiture (7H45) sur le parking de l'auberge de Logibar (Gîte "Rando-Plume").

-   7H55 - 380m Nous passons devant l'auberge et nous prenons le chemin carrossable à gauche, juste après le pont de la route de Larrau.

-   Nous franchissons un deuxième pont donnant accès à un autre parking, et nous prenons à droite le sentier du pont d'Holzarte. Le jour n'est pas encore levé, nos pieds ont du mal à trouver des appuis confortables sur ce chemin glissant taillé dans le schiste.

-   Bientôt, la gorge se divise en deux et le sentier oblique à l'est.

-   8H32 Nous trouvons un petit belvédère sur la droite en contrebas du chemin, d'où nous découvrons le pont d'Holzarte qui domine de 180 mètres la gorge d'Olhadubi.

-   Nous traversons ce pont vertigineux, et nous montons sur le sentier qui se poursuit dans le bois d'Holzarte.

-   9H00 - 730m Nous rejoignons un chemin horizontal (beau cairn) que nous empruntons sur la gauche (Sud-Est). Un chasseur de palombes reconnaît à notre accent que nous sommes de la côte...

-   9H25 - 805m Nous traversons le lit d'un torrent en remarquant une jolie petite cascade au dessus de nous sur la droite.

-   9H32 - 825m Cette fois ci, c'est une superbe cascade en contre-bas sur la gauche, qui plonge dans la gorge d'Olhadubi. Quelques Tussilages subsistent sur le bord du chemin, et une famille de champignons a trouvé refuge sur un tronc d'arbre...

-   9H36 - 840m Nous atteignons le pont d'Olhadubi que nous laissons sur notre gauche pour monter à droite sur un vieux sentier qui s'élève dans la forêt.

-   945m Le sentier tourne à gauche sur une croupe pour monter dans une trouée de la végétation. Un vol de palombes passe à portée de fusil, mais nous ne sommes pas là pour la chasse... Le chemin est parfois très boueux avant d'atteindre une clairière (10h15 - 1120m) où nous essuyons les premières rafales de vent de Sud.

-   Nous montons sur le flanc droit pour rejoindre le cayolar d'Harpia (10h35 - 1250m) d'où nous découvrons la face Nord du "Txardeka", et à droite l'arête Botchu Beltza qui culmine au Pic de Pista.

Cayolar d'Harpia, au fond Botchu Beltza.

-   Nous montons au travers des pentes herbeuses jusqu'au cayolar de Buruchiéta ("Büchita" disait le chasseur mauléonnais rencontré dans le bois d'Holzarte). (10H55 - 1430m) A l'Est, la vue sur le massif du pic d'Anie est magnifique.

-   Nous montons à l'ouest pour rejoindre un col (11H10) situé à l'extrémité droite de l'arête de Botchu Beltza. Le pic d'Orhy est coiffé d'un chapeau de nuages, le Béhorléguy pointe sa silhouette blanche, et au Nord, le Chapeau du Gendarme, La Madeleine et Tardets se distinguent très clairement.

-   Nous nous élevons un peu sur la crête pour rejoindre un sentier taillé à flanc qui nous permet d'accéder sur le versant opposé. Ce sentier remonte le vallon sur le flanc Sud-Ouest où le vent de Sud commence à s'exciter sérieusement...

-   Nous appuyons vers la gauche pour atteindre le pic de Pista (11H45 - 1779m). En contrebas à l'Est, au pied du "Txardeka", nous remarquons deux belles dolines dans le col de Botchu Beltzeko Lépoua.

-   Il nous faut une sacrée motivation pour décider de poursuivre notre randonnée malgré le vent qui déstabilise nos pas... Nous descendons au col cité ci-dessus (12H00 - 1664m) et nous remontons jusqu'au Txardekagaña. L'arête sommitale est très exposée (au vide et au vent). Une sente permet d'atteindre la pointe Est sous réserve de ne pas être sujet au vertige... (12H35 - 1893)

Arête sommitale du Txardeka.Arête sommitale du Txardeka.Arête sommitale du Txardeka et pic de Pista.Arête sommitale du Txardeka et pic de Pista.

-   Malgré une bonne rasade de manzana, la violence du vent nous dissuade de descendre directement par l'arête Est. Nous faisons donc demi-tour pour redescendre à l'Ouest face à l'Orhy et au pic de Pista, avant de tourner à gauche pour traverser la base du flanc sud du Txardeka.

-   Nous nous asseyons à l'abri du vent pour nous restaurer face à l'Otchogorrigagna. Nous pensons un instant avoir rencontré une soucoupe volante... mais non c'est un beau champignon! Un bon café pour nous remettre et c'est reparti!

-   Nous suivons le sentier à flanc (H.R.P.) pour rejoindre le col Chotako Lépoua (13H40 - 1696m) où nous trouvons la borne frontière n°349. Nous sommes dominés par la face Est du Txardeka.

Vue du flanc du pic de Belay.

-   Nous continuons sur le flanc Sud en dessous du pic de Belay pour rejoindre le Port de Belay où se trouve la borne frontière n°350 (14H00 - 1731m). Celle-ci possède une particularité: Un "F" pour la France et un "E" pour l'Espagne sont gravés sur ses faces opposées... Le seul problème: c'est qu'elle a été scellée à l'envers, remettant en question à elle seule, toutes les notions de géographie apprises à l'école...

-   Nous franchissons le col pour trouver un portail côté Nord (Français!). Nous nous dirigeons alors au Nord-Est sur un sentier plus ou moins balisé sans descendre dans le vallon en contre-bas. Derrière nous, la vue sur le Txardeka est impressionnante, et nous avons du mal à réaliser que nous venons d'arpenter toute cette crête.

Vue panoramique sur le Txardeka.

-   Nous rejoignons à travers des croupes herbeuses le cayolar d'Eskantolha (14H37 - 1444m) dominé au Sud-Est par le Lakhoura.

Cayolar d'Eskantolha et le Lakhoura.

-   Nous descendons au Nord par le chemin carrossable. 14H45 Au chemin qui fait un lacet nous descendons à gauche et nous suivons cette piste sur laquelle nous rejoignons le GR10 au niveau d'Olhazarréko Lépoua (15H30 - 1230m). Sur la gauche, nous dominons le vallon d'Olhadubi, et nous apercevons au loin, le pont d'Holzarte.

-   Nous suivons le GR sur cette piste carrossable jusqu'au cayolar de Saratzé (16H05 - 1200m). Là, malgré une croix rouge et blanche qui nous indique que le GR ne tourne pas, nous descendons à côté du cayolar et nous tournons à droite pour franchir le ruisseau au fond d'un petit vallon. C'est l'itinéraire de l'ancien GR.

-   Nous franchissons un échalier et le sentier se poursuit à flanc dans la forêt. Comme nous sommes à l'abri du vent, nous nous offrons une pause café avec du chocolat!

-   Nous retrouvons un chemin carrossable que nous suivons jusqu'à retrouver le nouveau tracé du GR10 qui descend sur une croupe herbeuse sur la gauche(16H37 - 1160m). Nous trouvons de nombreux Crocus d'automne, de l'Achillée et des Gentianes pneumonanthes.

-   Nous suivons le GR pour rejoindre un col où nous trouvons un panneau indiquant sur la droite: "Logibar 1H20".

-   17H15 - 890m Le GR tourne à gauche après les barbelés (le tracé est différent de celui tracé sur la carte IGN, mais le balisage suffit). Un panneau "Randonnées pyrénéennes, Gîte d'étape", nous confirme qu'il faut franchir un échalier et descendre sur un chemin à l'ombre et fort peu sympathique... (l'ancien tracé était sur la crête...).

-   Après avoir laissé un chemin sur la droite, le sentier se rétrécit.

-   17H28 Nous remontons une sente sur la gauche pour rejoindre la crête (et la lumière...). Il suffit de dévaler sur le GR pour rejoindre le parking de Logibar (18H00).

Nous rentrons par Larrau et Iraty où nous faisons une halte pour observer les sommets de la vallée d'Aspe éclairés par la lumière du couchant. Nous sommes nous même surpris de la fière silhouette du Txardeka qui domine tout le massif au dessus de Logibar et Holzarte.

Un petit coup de baguette magique sur le logiciel de retouche d'image, et voici la photo de l'instant transformée en un tableau digne des meilleurs aquarellistes des Pyrénées, que vous pouvez voir ci-dessus...

Départ de Logibar18H10, et arrivée à Biarritz à 20H00.

Randonnées