Mailh-Massibé et

Montagnon de Bielle

18-08-2003

Jean Pierre, Christiane, Jean Paul.

Dénivelée :  1420 m

Distance : 15,500 Km

Total : 8H00 (montée (M.B. 3H40)

Beau temps (nuages au retour).

Carte IGN 1546 ET - 1/25000

Laruns - Gourette

Mailh Bassibé vu du Pic Montagnon de Bielle.

Nous partons de Bielle et montons à Bilhères, nous continuons en direction du plateau du Bénou, mais nous prenons la route à gauche qui part vers le Sud au niveau de la chapelle de Houndas. Nous laissons la voiture sur l'aire de stationnement aménagée avant la barrière qui interdit l'accès des véhicules particuliers.

- 9H10 - 870m Nous démarrons sur la route interdite à la circulation en direction du Sud. Nous découvrons pour la première fois l'Érodium de Manescaut, qui est une espèce protégée, endémique des Pyrénées occidentales.

- 9H15 Nous laissons un chemin sur la droite et continuons au Sud. Le Rocher d'Aran magnifiquement éclairé se détache avec de beaux pieds d'Aconit Napel en premier plan. Peu de plante ont résisté à la sécheresse qui sévit depuis le mois de juin. Nous trouvons malgré tout de l'Origan, des Mauves musquées, du Dompte-venin (souvent en fruit) et de l'Arum d'Italie également en fruit.

Le Rocher d'Aran avec de l'Aconit Napel en premier plan.

- 9H22 Nous passons devant un abreuvoir, en face d'une maison sur laquelle nous remarquons un très beau heurtoir.

- 9H25 - 920m Après un panneau avertissant les "VTT'istes" du danger des "revers d'eau" (caniveaux), alors que la route tourne à droite, nous prenons le chemin de terre en face (Sud).

- 9H47 - 1130m Nous retrouvons la piste alors que nous sortons de la forêt. Le pic de Gerbe se dresse magnifiquement au Sud-Sud-Est. La seule végétation qui reste un peu prospère est essentiellement constituée d'Ajonc.

- 9H59 - 1135m Dans le virage à droite, un cairn nous permet de prendre le sentier qui démarre sur le côté gauche de la piste et contourne un rocher isolé dans la pelouse. nous remarquons de superbes spécimens d'Orpin reprise.

- 10H02 - 1150m Nous retrouvons la piste et reprenons à nouveau le sentier qui s'élève au-dessus à gauche. Nous remarquons quelques Parnassies des Marais.

- 10H08 - 1185m Nous retraversons la piste au niveau d'un lacet, puis, après avoir traversé une dernière fois cette piste, nous montons directement à l'Est à la cabane Las Bordes (10H27 - 1290m). Jean Pierre discute avec le berger qui nous explique qu'il y a beaucoup de problèmes d'approvisionnement en eau. En effet, plusieurs cabanes et de nombreux abreuvoirs sont alimentés par un seul et unique point d'eau. La cabane Las Bordes étant la plus basse, elle est la dernière à être alimentée...

- 10H40 Nous passons devant l'abreuvoir situé au Nord de la cabane et remontons la piste carrossable.

- 10H44 - 1310m Nous empruntons un sentier qui s'élève sur le versant Sud de la crête de Saubajot pour remonter la Coume (le vallon) de la Herrère. La Bruyère vagabonde est abondamment développée sur ce versant.

- 11H12 - 1560m Après avoir dépassé quelques vestiges d'enclos, nous trouvons un cromlech qui est encore plus ou moins enfoui sous la terre. Les Carlines acaules font de superbes tâches de lumière dans une végétation accablée par le soleil.

- 11h22 - 1625 Nous passons à un petit col à l'extrémité Est de la crête de Saubajot, mais nous obliquons à l'Est-Sud-Est pour rejoindre le col d'Aran (11H26 - 1654m). Alors que nous sommes installés pour déguster un morceau de miche, de nombreux vautours fauves, mais surtout, trois percnoptères d'Égypte nous survolent.

Le col d'Aran.La superbe silhouhette du percnoptere d'Egypte.

- 11H38 Nous repartons au Sud pour traverser le col d'Aran dans toute sa largeur. Le rocher d'Aran nous semble très proche, mais il ne fait pas partie du programme de la journée...

Traversée du col d'Aran avec le rocher d'Aran à l'arrière plan.Le Rocher d'Aran.

- 11H52 - 1712m A l'extrémité sud du col, nous trouvons un cairn qui matérialise le départ du sentier qui s'élève au Sud-Ouest. Nous trouvons quelques Edelweiss à partir de 1800m (et nous en trouverons tout le long jusqu'au Pic Montagnon).

- 12H06 Nous parvenons sur un plateau crevassé, d'où nous pouvons enfin voir la silhouette du Mailh Bassibé.

Voici enfin le Mailh Bassisbé.

- Nous faisons une petite boucle vers l'Ouest (alors que le sommet est au sud-Est) pour rejoindre la crête qui nous domine au Sud.

- 12H15 Alors que nous avons rejoint la crête, nous avançons au sud-Est pour passer près d'une pierre dressée dans la pelouse (12H18). Jean Pierre nous fait remarquer qu'elle est gravée d'une croix qui marque la limite de la commune de Bielle. La vue est magnifique sur les sommets de la vallée d'Aspe.

Ansabère, Billare, Table des Trois Rois et Pic d'Anie, avec la pierre qui marque la limite de commune au premier plan.

- 12H25 Nous trouvons un beau troupeau de vache en passant à "La Pouege".

A "La Pouege", les vaches se fichent bien de la superbe vue sur le Pic d'Anie...

- 12H32 - 1875m Nous atteignons le col de l'Ansatte où se trouve une grosse pierre qui porte également une croix limite de commune.

Le Mailh Bassisbé, dominant le col de l'Ansatte.A gauche du Mailh bassibé, le Montagnon de Bielle.

- Il ne nous reste plus qu'à suivre les cairns pour accéder par l'arête Ouest au sommet du Mailh Massibé (Mailh Bassibé sur la carte) (12H50 - 1973m) où nous faisons un bon casse-croûte.

Vue sur le Pic d'Anie.Vue sur le Pic d'Anie.Vue sur le Pic d'Anie.

Du sommet du Mailh Bassisbé, le Rocher d'Aran.

- 13H18 Nous descendons par l'arête Est pour rejoindre le col de Losque (13H34 - 1875m).

- Nous remontons en face le sentier de crête qui nous conduit au Pic Montagnon de Bielle (13H48 - 1973m) qui se trouve exactement à la même altitude que le sommet précédent... Nous bénéficions d'une magnifique vue à 360°.

- 14H00 Nous redescendons au col de Losque (14H13), où nous passons sur le versant Nord du Mailh Bassibé que nous traversons à flanc, à peu près à l'horizontale. Nous trouvons quelques pieds de Vipérine.

- Après avoir traversé la partie supérieure d'un éboulis, nous obliquons à droite dans l'herbe alors que nous trouvons quelques traces de balisage à la peinture rouge. Nous suivons une sente au Nord-est qui nous conduit jusqu'à un abreuvoir, point de ralliement de plusieurs troupeaux de vaches..

Les vaches se rassemblent près des points d'eau...

- 14H40 Nous faisons dix minutes de pause café non loin d'une éminence rocheuse surmontée de deux cairns.

- Nous descendons la crête de Sède de Pan. À 1630 mètres d'altitude environ, nous observons une plaque fixée sur des dalles de rocher en contrebas de l'arête sur le flanc sud. C'est à cet endroit que Jean Som a été foudroyé le 29 juin 1992. Il s'occupait plus particulièrement des rapaces de la vallée, et se trouvait là pour aider à rassembler un troupeau.

Cliquez pour voir le texte associé à cette plaque.

- 15H19 - 1600m Nous passons à l'abreuvoir de Sède de Pan, et nous tournons à gauche pour descendre au nord-Est.

- 15H30 Nous passons à la cabane de Crambots où nous nous reposons un peu.

- 15H43 Nous reprenons la descente par la piste carrossable que nous abandonnons dans le second lacet, pour lui préférer un sentier qui nous fait traverser un superbe bois de hêtres en livrée d'automne. Nous trouvons quelques Méconopsis du Pays de Galles.

- 15H54 Nous retrouvons la piste carrossable qui nous ramène à la cabane Las Bordes (16H05). De là nous redescendons par l'itinéraire de l'aller.

- 17H07 Nous sommes à l'auto.

Randonnées