Ibanteli en boucle

02-12-2007

Audrey - Sylvain - Christiane - J. Paul

Dénivelée : 665m

Distance : 10.400 km

Durée totale : 4H20 (Montée: 1H45)

Beau temps.

Carte IGN Top25 1245OT Hendaye- Saint-Jean-de-Luz

Les repères de type (IB01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Arbre sur le versant Sud à la descente.

Départ de Bayonne, nous passons par Arcangues et Saint-Pée-sur-Nivelle pour rejoindre Sare par la D3 qui devient D4 à partir de "Cherchebruit". Sans monter au village de Sare, nous tournons à gauche pour emprunter la D306 en direction de la "Venta Berouet". 850m plus loin, nous prenons la D406 sur la droite en direction de Vera-de-Bidasoa par le col de Lizuniaga. Nous traversons le superbe quartier de Lehenbiskai jusqu'au restaurant "Pikassaria", en face duquel (noter le kilométrage) nous prenons une petite route sur la gauche qui commence par traverser le ruisseau de Lizuniaga, avant de remonter pour rejoindre la ligne de crête en direction du Sud-ouest. A 3km du restaurant Pikassaria, nous nous arrêtons au départ d'une piste carrossable côté droit, point remarquable par une croix métallique qui surmonte un socle en pierre taillée de deux mètres de haut.

La croix métallique qui surmonte un socle en pierre taillée, au départ de la balade.

- 11H15 - 141m (IB01) Nous démarrons sur la piste carrossable en direction de l'Ouest. Quelques Crocus d'automne poussent sur les bas-côtés. Le chemin longe un petit canal, qui ajoute un charme certain à ce départ en douceur...

Le chemin du départ, avec Ibanteli en toile de fond.

- 11H25 - 153m (IB02) Nous laissons une piste qui part sur la gauche, pour continuer à droite sur la piste principale qui passe à droite d'une bergerie de couleur blanche, tout en continuant à suivre le canal.

La piste principale passe à droite de cette bergerie.

- 11H34 - 175m (IB03) La piste, balisée en jaune, a été taillée dans la roche, dont les stratifications sont très visibles. Nous remarquons la présence de nombreuses boules de Gui dans les arbres.

La piste a été taillée dans la roche.

- 11H36 - 185m (IB04) Nous poursuivons sur cette belle piste qui longe toujours le canal, alors qu'un sentier part sur la gauche.

Superbe chemin.

- 11H44 - 212m (IB05) Nous parvenons à une petite esplanade pouvant servir de parking. Il serait cependant dommage de venir ici en voiture, car cette mise en jambe est particulièrement agréable...

En arrivant à l'esplanade, coup d'oeil en arrière sur le canal et le chemin.

La piste traverse le canal et vire à gauche. Nous la laissons pour rejoindre en face, à une dizaine de mètres, un panneau jaune indiquant "Ibanteli 2H20". Il ne faut pas tenir compte de cet horaire annoncé, car il doit correspondre à la boucle aller-retour... Nous montons donc à gauche, sur le chemin balisé en jaune.

- 11H52 - 232m (IB06) Nous laissons un chemin sur la droite pour continuer à monter en face.

- 11H55 - 255m (IB07) Après un virage à gauche, Sylvain escalade un gros rocher de poudingue sur la droite du chemin. Le mot « poudingue » vient de « pudding » qui désigne un gâteau anglais fait d'une pâte compacte dans laquelle sont insérés des raisins secs et des fruits confits. Ce terme, qui a été francisé au XVIIIème siècle, est très suggestif, car il désigne une roche sédimentaire compacte où l'on trouve des galets pris dans un ciment naturel, le plus souvent du grès.

Sylvain sur un rocher en poudingue.

Gros plan sur le poudingue.Attention aux dents si vous goutez...

Nous commençons à voir l'Erebi, le Mondarrain, l'Artzamendi et Atxuria, sans parler du versant Nord de la Rhune. Nous distinguons également très bien le village de Zugarramurdi.

Panorama d'Aïnhoa à Zugarramurdi.

- 12H10 - 373m (IB08) Après un superbe chêne, le chemin vire au Nord, avant de remonter vers l'Ouest. Nous distinguons très bien au Nord-est, juché au sommet d'un monticule, les ruines de la chapelle d'Olhain.

Ruines de la chapelle d'Olhain au sommet de la colline.

La Rhune et la chapelle d'Olhain.Le sommet de La Rhune.

- 12H33 - 537m (IB09) Après une traversée ascendante, nous atteignons la lisière d'un bois de résineux, qui marque la limite de la frontière franco-espagnole. Le chemin vire au Sud, mais se redresse très fortement en longeant ce bois.

- 12H41 - 606m (IB10) Parvenant à la ligne de crête, nous atteignons la borne-frontière n°39. Nous remontons alors la crête en direction du sommet d'Ibanteli (Est).

Audrey survole la borne-frontière N° 39 (pas de truquage).Montée sur la crête.

- 12H48 - 653m (IB11) Passant à la borne-frontière n°40, nous avons une belle vue sur les Trois-Couronnes (Peñas de Haya), avec le Risco de San Anton au-devant et le Jaïzkibel sur la droite. Cette borne frontière présente la particularité d'avoir la trace de l'angle que forme la frontière à ce point, très nettement gravée en partie supérieure.

La montée de la crête est facile en suivant l'itinéraire qui contourne quelques ressauts rocheux.

Les Peñas de Haya vues de la borne-frontière 40.Marquage de la ligne frontière en tête de la borne-frontière n°40.

Vue sur Atxuria an parcourant la crête.L'itinéraire qui contourne quelques ressauts rocheux.

- 13H00 - 698m (IB12) Nous voici, face à la Rhune, au sommet d'Ibanteli. Superbe tour d'horizon: Peñas de Haya, Risco de San Annton, Jaïzkibel, le col d'Ibardin, Fontarabie, la Rhune, Biarritz, Bayonne, Saint-Pée-sur-Nivelle, Sare, Aïnhoa, l'Ursuya, Erebi et la chapelle de l'Aubépine, le Mondarrain, Artzamendi, Gorramendi, Atxuria, Zugarramurdi, Alkurruntz, Autza, et à nos pieds au Sud: le col de Lizarrieta.

Saint-Pée-sur-Nivelle et Sare.

Le village de Sare.Le village de Zugarramurdi.

Vue panoramique depuis le sommet d'Ibanteli.

Le sommet d'Ibanteli avec les Trois Couronnes au fond.Le versant Nord de la Rhune vu du sommet d'Ibanteli.

- Après avoir mangé à l'abri du vent, il est 13H45 lorsque nous entamons la descente en boucle par le Sud et le versant Est.

- 13H52 - 653m (IB11) A partir de la borne 40, nous virons à gauche sur le versant Sud en direction d'un arbre isolé. Nous sommes survolés par les vautours, et faisons un petit bonjour à un jeune pottok isolé.

Arbre isolé sur le versant Sud.

Un jeune pottok.Vautour fauve.

- 14H00 - 653m (IB13) Nous empruntons une piste qui descend assez raide vers le Sud-est.

- 14H15 - 653m (IB14) Nous passons à proximité de la borne frontière n°43, et nous virons vers l'Est (gauche), malgré une croix jaune sur un arbre. Nous descendons sur la croupe, retrouvant un chemin face à Atxuria, et laissant le col de Lizarrieta nettement sur notre droite.

- 14H18 - 420m (IB15) Nous rejoignons la route du col de Lizarrieta au niveau de son dernier lacet. Nous l'ignorons, au profit d'un sentier bien indiqué sur la gauche par un panneau "retour parking Xabalo - 0H35". Ce sentier est très agréable, très bien balisé en jaune, mais il faut bien plus de temps qu'annoncé pour le parcourir (1H00 environ)...

- 14H24 - 399m (IB16) Au creux du vallon, le sentier traverse deux ruisseaux successifs avant de remonter légèrement.

- 14H40 - 388m (IB17) Nous passons au milieu d'une construction en maçonnerie, à l'état de ruine. Sur le côté gauche (amont), il semble qu'il reste des traces de cabane. Et de part et d'autre du sentier, les murs correspondent à des massifs destinés à soutenir un câble transbordeur. Peut-être est-ce un ouvrage en rapport avec l'ancienne houillère située à proximité...

Construction en maçonnerieConstruction en maçonnerie avec Atxuria à l'arrière-plan.

Ensuite le chemin remonte un peu vers l'Ouest, avant de repartir à droite à flanc vers le Nord. Nous avons une belle vue sur Sare, et repérons au loin, le Tuc de Sainte Barbe.

- 15H03 - 267m (IB18) Nous passons devant une superbe borde, qui a été édifiée par la commune de Sare, pour constituer un abri pour les bêtes aussi bien que pour les randonneurs. Nous poursuivons en empruntant la piste qui descend en face (Nord-ouest).

Borde en pierres.

- 15H08 - 259m (IB19) Nous laissons un chemin sur la droite pour continuer en face sur la piste principale.

- 15H15 - 212m (IB05) Nous revenons au petit parking situé à l'extrémité du canal. Les trois équipiers se reposent pendant que le chauffeur part à pied pour chercher la voiture.

- 15H35 Retour à l'auto.

Randonnées