Visaurin depuis Lizara

20-09-2003

Christiane, J. Paul.

Dénivelée : 1130m

Total : 6H20 (montée 2H35)

Grand beau temps chaud.

Carte editorial Alpina:

Anso - Echo - Isaba - Lescun

Le Visaurin et le refuge de Lizara.

Partis de Biarritz le vendredi à 16H15, nous passons par Oloron, la vallée d'Aspe et le tunnel du Somport pour franchir la frontière. Nous passons à Canfranc et Villanua, puis nous tournons à droite en direction de Borau. Nous passons des petits cols pour atteindre Aisa et Jasa. Après avoir traversé Jasa, nous tournons à droite après le pont, et passons au pied du village d'Aragües del Puerto. Nous arrivons à l'extrémité de la route au refuge de Lizara. Il est 19H50 et nous avons fait exactement 200km.

Nous sommes dans un secteur d'alpage où pâture un énorme troupeau de vaches... Pas question de monter la tente! Nous choisissons de dormir dans la voiture malgré qu'il n'y a que trois voitures garées sur le parking du refuge... En fait, au petit matin, nous en compterons 24, dont une vingtaine arrivées au-delà de 21H00 et jusqu'à minuit...

Notre parcours vu du départ.

- 7H40 - 1540m Nous montons par un sentier au-dessus du refuge (Est) pour passer entre deux bosquets. La piste, balisée en rouge et blanc, s'élève au Nord en direction de Las Fetas. Quelques Brunelles résistent encore à la canicule estivale et les Crocus sont en pleine floraison.

- 7H54 - 1615m Après un virage à gauche, un cairn est érigé sur le côté droit du chemin, il s'agit du sentier que nous emprunterons à la descente. Nous poursuivons sur la pite en direction de l'Ouest.

- 8H07 - 1680m Nous passons devant un abreuvoir et continuons vers l'Ouest. La majorité des Chardons bleus sont fanés, quelques rares résistent encore.

- 8H14 - 1725m Alors que nous parvenons à un petit plateau, nous longeons un muret sur la gauche du chemin. Nous trouvons quelques rares Populages des marais et Parnassies des marais le long du ruisseau.

- 8H24 - 1765m Nous changeons de rive en contournant un rocher et passons devant un nouvel abreuvoir.

- 8H35 - 1850m Alors que nous atteignons une zone rocailleuse, un cairn et une flèche de peinture blanche nous invitent à tourner à droite. Nous trouvons quelques spécimens d'Anthyllide des montagnes.

- 8H43 - 1880m Après avoir franchi quelques lacets, nous remarquons un abreuvoir au-dessus du chemin.

- 8H58 - 2032m Après un dernier grand lacet dans une pente herbeuse, nous atteignons le Collado del Foratón. La lumière est encore rasante, l'Agüerri nous présente fièrement sa silhouette au Nord-Ouest, et à l'arrière plan nous pouvons voir la Peña Forca. Au Sud-Ouest, nous retrouvons les crêtes de La Cuta que nous avions parcourues en avril 2001. Nous tournons à droite pour suivre la crête qui monte au Nord-Est en direction du Visaurin.

La crête qui nous conduit au Visaurin.

Cliquez sur l'image pour voir les noms.

- 9H43 - 2405m Nous atteignons le pied d'une raillère que nous longeons par la gauche. Nous franchissons ensuite la barre rocheuse par un passage ruiniforme qui n'offre que très peu de résistance...

Le Visaurin.

- Nous rejoignons la crête et aboutissons sans difficulté au sommet du Visaurin (2670m) à 10H15. La vue sur le Castillo de Acher est fantastique! Les crêtes d'un rouge vif souligné de vert sont extraordinaires. Nous avons une vue splendide sur les sommets tels que le Mallo de Acherito, Ansabère, la Table des Trois Rois et le Pic d'Anie, le Pic de Sesques et son Capéran, le Pic du Midi d'Ossau, etc...

Castillo de Acher.Castillo de Acher.Panorama au Nord.

- Après la séance photo, suivie d'un petit casse-croûte, nous quittons le sommet à 10H45 en suivant la crête qui descend à l'Est. Les falaises de la face nord que nous surplombons sont impressionnantes, mais le sentier est bien cairné sur le flanc Sud.

- 11H00 - 2600m Nous sommes en tête d'un couloir de pierraille très raide, c'est dans celui-ci que nous nous engageons (direction nord) pour atteindre 35 mètres plus bas, une sente qui traverse à flanc un grand éboulis.

- Nous descendons au pied de cet éboulis (vers l'Est), puis, après un court passage plus ou moins herbeux (11H15 - 2455m) nous laissons un col légèrement au-dessus sur la droite, et plongeons sur la gauche (Nord) dans une gorge étroite. Le sol est constitué de blocs croulants, il faut bien prendre garde de ne pas provoquer des chutes de pierres, car c'est ici que nous croisons les montagnards qui arrivent du versant français... En effet l'itinéraire est plus long depuis la France, et ce décalage nous procure une énorme satisfaction, car nous savons ce qu'il leur reste à parcourir, alors que nous sommes sur le chemin du retour...

Le couloir inférieur.

- 11H39 - 2300m Nous arrivons au pied du couloir, dans le vallon qui descend du Collado de Secús. Nous tournons donc à droite vers l'Est pour rejoindre un petit plateau suspendu. Nous trouvons quelques parterres de Saxifrage Jaune des Montagnes.

Le Collado de Secus et le Visaurin.

- 11h55 - 2225m Nous sommes au déversoir du petit plateau (Collada Bastés), et en nous retournant, nous pouvons apercevoir la cime calcaire du Visaurin. Nous trouvons quelques Carlines acaules, tandis que retentit le sifflet d'une marmotte que nous ne verrons pas... Un Milan nous survole de tout près, comme pour nous consoler de n'avoir vu aucun isard, ni aucune marmotte...

- 12H15 Nous nous installons au bord du ruisseau pour manger, tout en bénéficiant d'une superbe vue plongeante sur la Plana Mistresa, dominée au nord par la Sierra de Bernera.

Plana Mistresa.

- 12H38 Nous reprenons notre descente en direction de la Plana Mistresa, où nous franchissons le ruisseau pour passer rive droite.

- 12H46 - 2000m Nous suivons le cours du ruisseau qui se déverse au Sud dans un petit col.

Le chemin à la sortie du plateau.

- 12H52 - 1950m Nous passons devant une étonnante cabane forestière. Nous pouvons constater qu'elle est ouverte, propre, et qu'il y a une cheminée et du bois pour faire du feu...

- Nous poursuivons notre descente au Sud et passons au pied d'une falaise dont la partie inférieure est beaucoup plus claire. Une vire semblable à une "faja" se dessine à la limite supérieure de ces roches claires. Nous ne nous y aventurons pas, et poursuivons notre descente sur le chemin qui franchi très vite une clôture (1690m - 13H22).

- 13H40 - 1675m Nous passons devant une autre cabane en pierre. Celle-ci est également propre et ouverte, mais il faut coucher à même le ciment... Elle est dénommée: "refuge de Oldecua ou Ordelca" selon les cartes... (merci à Francois Brès qui m'a corrigé le nom de ce refuge)

Refuge Napazal.

- 13H52 Nous retrouvons la piste du départ au niveau du cairn que nous avions repéré au départ.

- Nous rejoignons la voiture à 14H00.

Randonnées