Urkulu

23-10-2014

Timothé, Joseph, Maylis et Nico, Christiane et Jean Paul.

Dénivelée :  184m

Distance 1,500 km AR

Total : 2H10 (montée 0H52 au rythme des enfants de 2 et 5ans...)

Grand beau temps.

Carte IGN TOP25 - 1346 OT St Jean Pied de Port

Les repères de type (UR01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Tour d'Urkulu

Partis de Bardos à 10H00, nous passons par Bidache, Saint-Palais et Saint-Jean-Pied-de-Port. Dans Saint-Jean-Pied-de-Port,  nous passons le pont sur la Nive et au rond point, nous montons en face avant de tourner à gauche en longeant les murs de fortification de la ville. Nous prenons la direction de Saint Michel sur la droite (D301), mais 150m plus loin, nous prenons la D428 qui monte sur la droite en direction d'Urkulu. Cette route dite "route Napoléon" est également l'itinéraire du chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Après 7,500km de montée sur cette toute petite route, nous passons devant le refuge d'Orisson, fermé à cette saison. 3,800km plus loin, nous passons devant la Vierge d'Orisson (sur la gauche de la route). Encore 1,600km et nous passons au col d'Elhursaro, où nous laissons sur notre droite la D128 qui descend sur Arnéguy. Les pèlerins de Saint Jacques sont très nombreux tout au long de la route, mais au niveau d'une croix, leur chemin part sur la droite pour passer à l'Ouest du Pic de Leizar Ateka. Nous sommes étonnés de voir un vautour posé dans l'herbe tout près de la route.

Vautour fauve

Nous continuons sur la route jusqu'au col d'Arnostéguy, où un parking est aménagé à côté de la borne frontière n°205.

La borne frontière n°205

- 11H41 – 1236m (UR01) Nous démarrons du col d'Arnostéguy en montant vers l'Est sur un sentier rectiligne qui monte face à la pente en direction du col situé à droite de la tour d'Urkulu que nous distinguons très bien. Un panneau nous indique qu'il nous faudra parcourir 700m en 30 minutes de marche pour l'atteindre. Pendant que Joseph nous montre la route, nous faisons quelques petits écarts par rapport au chemin pour que Timothé puisse escalader les rochers calcaires qui émergent de la prairie où pacagent de superbes troupeaux de brebis et de pottoks. Nous trouvons quelques Crocus d'automne qui commencent déjà à se faner...

Un panneau nous indique qu'il nous faudra parcourir 700m en 30 minutes de marche pour atteindre UrkuluDépart du col d'Arnostéguy

- 12H05 – 1325m (UR02) Un potelet en rondin porte une marque jaune pour le cas où nous aurions l'idée saugrenue de nous perdre... En fait ce secteur débonnaire par beau temps, peut se révéler dangereux par temps de brouillard, et le balisage trouve alors toute son importance. Il y a des Pâquerettes, des Ajoncs d'Europe, mais aussi de la Piloselle, de la Daboécie des Monts Cantabres et de la Bruyère vagabonde.

Un potelet en rondin porte une marque jaune

Coup d'oeil en arrière.

- 12H20 – 1395m (UR03) Au-dessus d'une petite barre rocheuse, un panneau indique "retour Arnostéguy" au moment où nous atteignons une cuvette située dans le col à droite de la tour. Nous appuyons alors sur la gauche pour franchir quelques affleurements rocheux.

Franchissement d'une petite barre rocheuseUn panneau indique "retour Arnostéguy" au moment où nous atteignons une cuvette

Ortzanzurieta derrière nousA l'approche du sommet de la tour d'Urkulu

Peña Izaga au loinLe plus jeune ne doute de rien...

- 12H33 – 1422m (UR04) Nous voici sur la tour d'Urkulu. Cette tour, haute de 3,60m, a un diamètre de 19,50m; les blocs calcaires qui la constituent atteignent 1,35m de longueur. Eugène Goyheneche indique dans son ouvrage "Le Pays Basque", que selon J. L. Tobie, ce serait un trophée romain, peut-être destiné à commémorer le triomphe de M. Valerius Messala Corvinus sur l'Aquitaine en 17 avant J.C.

Derniers mètres avant d'atteindre la tour d'UrkuluAu sommet de la tour d'UrkuluAu sommet de la tour d'Urkulu

Nous faisons le tour d'horizon: Peña Izaga au Sud-sud-est, Higa (une pointe située juste au-dessus de Pampelune), Ortzanzurieta, Txangoamendi, Leizar Ateka, Peñas de Haya, Autza, La Rhune, Adarza, Zerkupe (tout proche et en-dessous de nous), Gorramendi, Buztanzelhay, Iparla, Artzamendi, Monhoa, Baïgura, Béhorléguy (que l'on aperçoit de justesse), Arthanolatzegagnia, Errozate, bien plus loin à l'Est les Gabizos, Anie, Orhy, Ansabère, Pétragème, Mallo de Acherito, Chinebral de Gamueta, Mendizar (bien  plus proche), Visaurin, Sierra de Alano et Peña Forca.

Vue à l'OuestVue à l'Est

Vue panoramique depuis Urkulu

Nous descendons juste en-dessous, dans la cuvette exposée au Sud pour pique-niquer.

Pique-nique sous la tour d'UrkuluVue de notre salle à manger...

- 13H29 Nous redescendons par le même chemin.

Descente

- 13H51 Nous sommes de retour au col d'Arnostéguy.

Leizar AtekaZerkupe

Nous prenons le temps de laisser les pottoks venir à notre rencontre, comme s'ils souhaitaient faire connaissance avec les enfants... Peut-être espéraient-ils quelques gourmandises?

Face à face...Pottok

Pottoks

Rencontre

Nous repartons par la même route, mais en continuant vers le Nord, en traversant un magnifique paysage karstique. Nous passons à Béhérobie avant de traverser Estérençuby et Saint-Michel pour revenir à Saint-Jean-Pied-de-Port.

 

Randonnées