Baigura depuis Hélette

20-11-2005

Nadette, Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 650m

Distance : 9,800 km

Total : 4H20 (montée 2H15)

Beau temps froid, avec un peu de vent.

Carte IGN Top 25

Cambo les bains - Hasparren 1345 OT

Au sommet du Baigura.

Partis de Biarritz à 9H00, nous passons par Ustaritz et Louhossoa où nous prenons la route de Hélette (D119). Nous franchissons le petit col où se trouve la base de loisir et passons devant une fromagerie (sur la gauche); 650m plus loin, nous prenons une petite route sur la droite, repérable au panneau qui indique la direction de la chapelle Saint Vincent. Nous prenons ensuite la première route sur la gauche, puis la première sur la droite pour stationner devant la chapelle.

Intérieur de la chapelle Saint Vincent.

Cette chapelle, dont l'origine prouvée remonte au XIIème siècle, est probablement un des tout premiers sanctuaires chrétiens du Pays Basque (IVème siècle). Détruit  à plusieurs reprises par l'homme ou les intempéries, elle fut à chaque fois restaurée par les curés-chapelains, aidés des habitants du village. Les mères de famille de Hélette et des villages environnants y venaient jadis en pèlerinage le 1er septembre pour prier Saint Vincent pour la santé ou la marche de leurs enfants. Après la cérémonie, on se rendait en famille à la source située en contrebas pour y faire boire les enfants. La cérémonie de la bénédiction des enfants subsiste encore de nos jours au mois de septembre.

- 9H45 - 273m Nous démarrons sur la route en direction du Sud-Ouest.

Au départ, vue sur Erregelu.

- 9H49 - Nous franchissons le large portail métallique qui se trouve au bout de la route goudronnée, prenant soin de bien le refermer derrière nous... Nous prenons le chemin à gauche, derrière ce portail (piquet bois avec un point jaune).

- Le sentier fait une courbe sur la droite, et, (9H54) nous remarquons une borde en ruine sous les chênes sur notre gauche. Nous avons une belle vue au Nord, sur le pic de Garralda. Nous montons en face en suivant la crête arrondie (balisage jaune).

Nous montons en suivant la crête arrondie.

- 10H01 - 380m On néglige le lacet que fait le chemin sur la gauche pour suivre en face, le long d'une clôture en barbelé, l'itinéraire balisé.

- 10H03 - 400m On prend à droite en continuant à suivre la clôture.

- 10H06 - 412m Après un passage en creux, nous tournons à gauche pour nous élever sur une croupe (traits jaunes). Nous prenons le temps de "converser" avec un petit groupe de pottoks qui ne sont pas vraiment sauvages...

Rencontre avec les pottoks...Conversation...Un très beau pottok.

- 10H12 - 455m A l'arrivée sur un chemin, nous trouvons un piquet sur lequel est fixé une plaquette jaune sur laquelle est gravée un petit bonhomme et une flèche vers la droite que nous suivons.

- 10H21 - 495m Nous passons à proximité d'un petit col côté 499m sur la carte. Nous y faisons un aller-retour pour voir la vue sur l'autre versant. Nous voyons le Pic d'Orhy, bien blanc, le Pic d'Anie, l'Ossau et le Pic du Midi de Bigorre.

Vue sur le Pic du Midi d'Ossau.

- De retour au chemin, nous repartons vers l'Ouest sur le versant Nord.

- 10H37 Nous rejoignons un chemin que nous empruntons vers la droite (toujours vers l'Ouest) pour atteindre en autre col (10H42 - 592m) où nous trouvons des tables de pique-nique, et de très astucieuses poutres d'orientation. Le profil du relief, enrichi de la toponymie, est gravée sur la face verticale de la poutre, et des encoches servent de viseur sur la face supérieure... Nous remarquons également une borde en ruine à côté d'un rocher de calcaire blanc.

Arrivée au col.Au col.Une poutre d'orientation.Une autre poutre d'orientation.

- Nous repartons Sud-Sud-Ouest sur un chemin balisé, pour rejoindre la crête 600 mètres plus loin, à proximité du point côté 642m sur la carte IGN (10H58), où nous remarquons un panneau avec une chaussure tournée vers la droite.

- Nous remontons la ligne de crête, que l'on quitte trois minutes plus tard pour suivre un sentier qui monte sur le flanc Ouest.

A partir de cette crête, nous voyons le sommet du Baigura.

- 11H19 - 755m Nous atteignons la ligne de crête nommée "Curuzéko pareta" (qui devrait plutôt s'écrire: kurutzeko pareta...). Nous avons une très belle vue sur Hélette, et nous voyons Bayonne derrière l'Ursuya.

- Nous parcourons la ligne de crête vers l'Ouest, franchissant un petit ressaut rocheux, pour atteindre le sommet d'Erregelu (11H35 - 865m), surmonté de plusieurs antennes. Nous admirons les nombreux vautours qui jouent les planeurs au-dessus de nos têtes.

Nous parcourons la ligne de crête.Nous franchissons un petit ressaut rocheux.25_crete.jpg (52786 octets)

Passage d'un vautour.

- Nous descendons au Sud-Ouest en direction du sommet du Baigura, passant à un col où nous remarquons plusieurs cromlechs (11H38 - 845m).

Vue sur les cromlechs dans le col, et sur le sommet du Baigura.Les cromlechs dans le col, et le sommet du Baigura.

- 11H42 Nous rejoignons la route goudronnée au niveau de son dernier virage en lacet, et nous prenons le temps d'observer en détail le paysage, en utilisant les deux magnifiques tables d'orientation. Nous voyons très nettement Biarritz, Saint Jean de Luz, les immeubles de Fontarabie, Itxassou, Louhossoa, ainsi que le marais d'Orx plus au Nord.

Une des deux belles tables d'orientation.Détail d'une table d'orientation.Détail de l'autre table d'orientation.Observation...

- 12H00 - 897m Nous passons rapidement au sommet, car il y a beaucoup de vent, et nous nous mettons à l'abri sur le flanc Nord pour manger.

Arrivée au sommet.Au sommet du Baigura.

- 12H45 Manzana, thé, café, nous n'avons manqué de rien, et pouvons ainsi débuter la descente par l' itinéraire de l'aller.

- 13H05 - 755m Nous laissons le sentier qui descend à flanc sur la droite pour suivre la ligne de crête qui oblique progressivement vers le Sud.

- 13H19 - 640m Nous passons au panneau représentant une chaussure et revenons au col avec tables et poutres d'orientation (13H31 - 592m).

Adorable petit pottok blanc qui vient lécher sa maman...

- Derrière la borde en ruine, un très joli pictogramme fixé sur un poteau indique le départ du sentier de découverte. Nous l'empruntons en descendant vers le Nord. Quelques dizaines de mètres plus loin, il se divise en Y, et nous prenons la branche de droite pour passer au dessous d'une petite émergence rocheuse.

- 13H15 Nous observons attentivement le panneau qui nous renseigne sur le comportement des renards, et porte une empreinte moulée de sa trace.

- 13H37 Un nouveau panneau nous parle des Dents de chien...

- 13H40 - 510m On laisse le sentier de découverte partir sur la gauche, pour descendre en face (vers l'Est), longeant cinquante mètres plus loin, une clôture en barbelé.

- 13H46 - 420m Nous ne franchissons pas le portail, mais nous suivons l'indication de la chaussure gravée sur un panneau, en remontant un chemin durant une vingtaine de mètres sur la droite, avant de le quitter pour un petit sentier qui part sur la gauche.

- 13H50 - 415m On retrouve un chemin que l'on suit vers la droite pour atteindre le creux d'un talweg (13H52 - 410m).

- Sitôt franchi le ruisseau, nous descendons sur un petit sentier rive droite, qui s'élargit rapidement. Nous observons quelques vols de grues très sonores, qui ont bien du mal à surmonter le vent de Sud. Un vol se désorganise même, avant de faire demi-tour pour repartir vers le Nord.

Un vol de grues.

- 14H00 Nous rejoignons une belle borde, blottie sous les chênes et descendons sur la gauche.

Une jolie borde sous les chênes.

-14H05 Nous retrouvons le portail métallique que nous avions franchi au départ.

- Nous rejoignons la voiture à 14h07.

Randonnées