Iramendy

25-06-2011

Brigitte, Jean Pierre, Christiane, Jean Paul

Dénivelée : 615m

Distance : 8.700km

Durée totale : 5H10 (montée 2H02)

Grand beau temps chaud

Carte IGN Top25 1346-OT St Jean-Pied-de-Port

Les repères de type (IR01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Iramendy

Nous partons de Bardos par Bidache, Saint-Palais, Uhart-Mixe, et Larceveau pour rejoindre Saint-Jean-Pied-de-Port.

Après avoir franchi le pont sur la Nive, nous prenons la route qui monte en face et laissons les halles sur la droite pour tourner à gauche en longeant les fortifications. Nous prenons la D301 sur la droite en direction d'Esterençuby et nous laissons le V.V.F. sur notre droite. La route se divise: nous laissons la D428 (Route Napoléon) qui monte sur la droite, pour continuer à gauche vers Esterençuby.

A la sortie de Saint Michel, juste avant la panneau de sortie du village, nous traversons le pont sur la droite, et aussitôt après, nous prenons la route qui longe la rive gauche de la Nive de Béhérobie. Nous garons la voiture dans le quatrième lacet après la maison Urrutia.

- 8H40 - 286m (IR01) Nous démarrons en montant sur la route direction Sud. Nous relevons déjà la présence de nombreuses fleurs: Aigremoine, Trèfle violet, Brunelle, Lotier corniculé, Ancolie, Globulaire, Digitale pourpre, Campanule étalée, Millepertuis-Androsème et Compagnon rouge. Après avoir franchi deux lacets, nous passons devant la maison Iribarnéa.

- 8H59 - 415m (IR02) Alors que la route oblique vers la droite, nous prenons le chemin qui s'élève sur la gauche direction Sud-ouest. Nous trouvons des Orchis de Fuchs et de la Douce-amère.

- 9H07 - 462m (IR03) Nous retrouvons la route que nous remontons vers le Sud pendant une cinquantaine de mètres.

- 9H08 - 471m (IR04) Nous prenons un sentier sur la gauche (derrière une mangeoire métallique qui n'est peut-être pas en permanence à cet emplacement...) qui repart à flanc presque horizontalement vers le Nord-est. Les fougères sont très hautes, et la rosée de la nuit trempe nos pantalons... Nous avons une belle vue sur le massif du Baïgura et l'Arradoy.

- 9H17 - 465m (IR05) Lorsque la sente se divise, nous prenons la branche qui monte sur la droite.

- 9H28 - 483m (IR06) Nous atteignons la ligne de crête, et la vue commence à bien se dégager: nous voyons maintenant le Jara, Handiamendi en face de nous, Hauscoa et le Béhorléguy. Nous remontons donc maintenant la crête vers le Sud. Les bruyères sont en fleurs: Callune, Bruyère vagabonde et Daboécie des Monts Cantabres.

Nous remontons la crête vers le Sud.

- 9H44 - 565m (IR07) Nous atteignons une portion un peu moins pentue, mais nous voyons maintenant très bien en face de nous, la crête hérissée de rochers que nous allons parcourir.

- 10H03 - 664m (IR08) Nous évitons les premiers rochers de poudingue par la droite. Il y a du Dompte-venin et de la Germandrée scorodoine.

- 10H14 - 697m (IR09) Nous "naviguons" sur la crête rocheuse qui n'est jamais vraiment difficile. Nous avons le plaisir de trouver de l'Orpin hérissé, fleur que nous n'avions jamais identifée...

- 10H20 - 710m (IR10) Nous revenons sur la ligne de crête, et il va falloir poser un peu les mains sur le rocher... Nous voyons l'église d'Esterençuby dans le creux de la vallée.

- 10H35 - 720m (IR11) Nous franchissons une brèche rocheuse en faisant trois mètres d'escalade facile. Le test de souplesse est concluant pour tout le monde... Un vautour est posé sur un rocher, tout proche de la lgne de crête que nous parcourons.

Un vautour fauve.Nous franchissons une brèche

- 10H53 - 747m (IR12) Nous retrouvons un itinéraire de crête plus confortable dans la fougère, et nous nous accordons six minutes de pause.

- 11H14 - 820m (IR13) Nous franchissons une première pointe rocheuse, envahie par les fourmis volantes...

Dernier col avant le sommet.

- 11h18 - 808m (IR14) Après avoir passé un petit col à 801m, nous franchissons une nouvelle bosse.

- 11H20 - 794m (IR15) Nous passons encore un petit col.

- 11H27 - 829m (IR16) Encore une petite bosse.

- 11H37 - 829m (IR17) Le sentier passe en partie supérieure d'une belle forêt de hêtres, en suivant la ligne de crête.

A l'approche du sommet.

- 11H48 - 866m (IR18) Nous voici au sommet d'Iramendy, sommet modeste, peu connu, mais original, avec une vue intéressante: Zerkupe, Orisson, Adarza, Monhoa, Buztanzelhay, Iparla, Artzamendi, Jara, Haltzamendi, Laina, Baïgura, Garralda, Abarratia, Eltzarruze, Handiamendi, Belchou, Hauscoa, Béhorléguy, Pic des Escaliers, Pic d'Orhy et Occabé. Nous descendons versant Sud, en direction du col d'Irey.

Brigitte et Christiane au sommet d'Iramendy.

- 12H05 - 773m (IR19) Nous nous installons pour manger à l'ombre d'un rocher.

- 12H50 Nous reprenons la descente vers le Sud.

- 12H53 - 745m (IR20) Nous évitons un champ clôturé par la droite.

- 12H55 - 729m (IR21) Nous sommes juste en dessous du col d'Irey, et nous traversons la route.

- 12H56 - 722m (IR22) Nous prenons un sentier qui descend vers la droite (Nord) parallèlement à la route. L'avantage c'est qu'il nous permet de descendre à l'ombre... Nous trouvons quelques carcasses de moutons, parfaitement nettoyées par les vautours.

Nous prenons un sentier qui descend en contre-bas de la route.

- 13H07 - 664m (IR23) Nous retrouvons la route (bien malgré nous), et il nous faudra donc descendre maintenant au soleil...

- 13H14 - 610m (IR24) Nous passons devant la maison "Bassaika", datée de 1889. Il s'agit d'une bergerie très bien restaurée. Nous trouvons de la Verveine et de la Petite Centaurée délicate.

- 13H24 La boucle est bouclée au point (IR04), et nous prenons le chemin qui descend sur la droite dans le virage suivant.

- 13H50 Nous sommes de retour au point de départ.

 

Randonnées