Digitale pourpre

Digitalis purpurea

En Basque: Kukuprakak

Grande Digitale, Gants de notre Dame, Doigtier, Queue de loup.

13 mai 2000 - Peñas de Haya

8 Juillet 2006 - Caillou de Soques - 1400m
14 juillet 2007 - Moundelhs - 1265m

Famille des Scrophulariacées

Plante vivace, grande (jusqu'à 1,60m), à tige dressée, velue, non ramifiée.

Feuilles alternes, ovales, lancéolées, larges, ridées en réseau sur la face inférieure, finement dentées, veloutées-blanchâtres, douces au toucher; pétiole ailé pour les feuilles supérieures.

Fleurs tubulaires de 40-55mm de long, pourpre rosé (parfois blanches) dont l'intérieur plus clair est marqué de taches foncées rehaussées d'un cerne blanc; en long épis (20 à 80 fleurs), pendant toutes du même côté de la hampe florale. Le lobe inférieur de la corolle est plus large que les 4 autres.

La première année de son développement produit une rosette de grandes feuilles blanchâtres; la formation de la tige dressée n'est possible que si ces feuilles subissent le froid hivernal.

Bois, broussailles, landes, montagnes. Jusqu'à 1700 m.

Mai – septembre.

La digitaline contenue dans les organes de cette plante est un poison violent produisant vomissement, vertiges et arrêts cardiaques.

Cependant, cette substance, extraite des feuilles, est utilisée à doses infinitésimales pour les traiter les maladies du coeur.

Classement par noms français

Classement par noms latins