Mendibil - Airagarri - Peña Plata

depuis Zugarramurdi

01-12-2012

Xabi - Christiane - Jean Paul

Dénivelée : 744m

Distance :  10,200 Km en boucle

Total : 4H58 (montée Peña Plata 2H52)

Beau temps froid.

Les repères de type (PPZ01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Itinéraire entre le col d'Ibañeta et la crête Est de Peña Plata

Partis de Bayonne à 9H00, nous passons par Larressore et Aïnhoa, pour franchir la frontière à Dantcharria. Nous tournons à droite au deuxième rond-point, pour rejoindre Zugarramurdi où nous stationnons devant l'église.

- 9H49 – 211m (PPZ01) Nous démarrons de devant l'église en montant sur la route en direction d'Etxalar, sur un itinéraire balisé en jaune et blanc. Nous remarquons tout de suite sur la gauche, une fontaine équipée d'un robinet où il est possible de se ravitailler en eau.

- 9H52 – 229m (PPZ02) Nous laissons l'itinéraire balisé en jaune et blanc qui continue en face sur la route par laquelle nous allons revenir, pour monter à gauche sur la route en direction d'Etxalar.

Ce palmier doit avoir bien froid à cette saison...

- 9H54 – 251m (PPZ03) Nous quittons maintenant la route (Camino rural) au niveau du premier embranchement sur la gauche, pour emprunter une piste en béton qui part à gauche d'une belle maison en pierre. Quelques Violettes tentent de résister au gel, ainsi que du Lamier maculé, de petites Campanules et quelques rares pieds de Trèfle des prés. Après la maison, nous laissons sur notre droite, un très joli chemin bordé de dalles de grés fichées en terre pour servir de clôture, qui rejoint le point (PPZ03bis) dont je parle ci-dessous.

Compte tenu de l'état du départ du chemin que nous allons prendre au-dessus, une alternative semble possible en continuant sur la route au point (PPZ03) et de tourner à gauche après le bâtiment suivant pour emprunter un chemin qui semble pénétrer en forêt (PPZ03bis), pour rejoindre notre itinéraire au (PPZ06).

Un très joli chemin bordé de dalles de grés fichées en terre pour servir de clôture.

- 9H58 – 279m (PPZ04) A l'extrémité de la piste en béton se trouve une ferme sur la gauche. Nous franchissons un portail sur la droite pour passer derrière un bâtiment en parpaings.

- 10H00 – 290m (PPZ05) Nous franchissons une clôture pour prendre pied sur un chemin broussailleux qui monte sur la droite (Sud-ouest) en longeant des restes de clôture constituée de dalles de grès. Bien qu'envahie par la végétation, il reste cependant une sente qui nous permet de progresser sans trop de difficultés. Nous remarquons que les Crocus sont complètement gelés...

- 10H04 – 310m (PPZ06) Au pied d'un superbe chêne, un chemin nettement plus large nous rejoint par la droite, c'est celui que je conseille de prendre directement dans le paragraphe en italique ci-dessus. Nous l'empruntons en continuant à monter en face vers le Sud. Nous trouvons quelques restes de pavage, mais il faut bien reconnaître que ce chemin ressemble plus à un ruisseau qu'à une voie romaine... Malgré l'arrivée de l'hiver, les Ajoncs sont encore en fleurs.

- 10H18 – 386m (PPZ07) Le chemin se transforme en un bon sentier qui vire brusquement vers la gauche (Est), rive droite d'un ruisseau. Il faut dire qu'actuellement, le Pays Basque est très arrosé, et le moindre ravin se transforme en ruisseau... Sur notre droite, nous avons une belle vue sur Airagarri, Malkor, Peña Plata et la Rhune.

Vue sur Airagarri, Malkor, Peña Plata et la Rhune.

Un passage pavé qui ressemble à un ruisseau...

- 10H22 – 414m (PPZ08) Nous laissons une jolie borde (nommée Etxutea), nichée sous un chêne sur notre gauche.

Etxutea

- 10H24 – 422m (PPZ09) Nous rejoignons une piste qui a été tracée au bulldozer, et nous l'empruntons en montant sur la droite (Sud-est).

- 10H29 – 441m (PPZ10) Nous atteignons le col Loiarako lepoa, où nous prenons la piste de droite, balisée en jaune et blanc, qui passe devant la borde Etxegia, qui a été restaurée et aménagée en habitation. Belle vue sur les sommets de Gorramendi et Alkurruntz qui sont bien enneigés.

- 10H36 – 412m (PPZ11) Un sentier descend sur la gauche en direction de Plazako Borda, mais nous poursuivons sur la piste principale qui chemine en balcon vers l'Ouest, sur le versant Sud d'Aizparaz.

Legate et Aizkolegi au Sud.La crête d'Aizparaz au dessus de nous au Nord.

- 10H52 – 434m (PPZ12) Nous traversons la route Zugarramurdi - Etxalar au col d'Urbia. Nous observons une superbe stèle gravée dans une grande dalle de grès rose. Elle marque la limite du pays de Xareta, zone de quelques kilomètres carrés, qui forme depuis toujours un bassin de vie commun de part et d'autre de la frontière autour des villages d'Urdax, Zugarramurdi, Ainhoa et Sare.

A la fin des années 90, le Pays de Xareta a lancé une étude sur la valorisation de la démarche collective de leur territoire, pour signer en 1999 un plan d'actions commun. Depuis 2002 et la signature d'une convention de coopération transfrontalière reconductible annuellement, c'est dans un cadre officiel que s'exerce la collaboration de ces communes sur des compétences élargies au développement économique (agriculture, économie pastorale et promotion culturelle et touristique), aux transports et communications, aux infrastructures, à l'environnement et à l'aménagement du territoire.

Ce sont sur ces bases que les élus de Xareta poursuivront leurs projets transfrontaliers: création d'excursions à travers des Chemins de Saint-Jacques, valorisation du monastère d'Urdax, création d'une école trilingue, d'une radio locale, mise en place d'une collecte des ordures, coordination d'un réseau d'urgences médicales ou la promotion du territoire par un événement annuel "Xareta Eguna".

Aizparaz vu du col d'UrbiaDalle Xareta.

Nous virons au Sud-ouest pour monter directement en direction de Mendibil, sur une sente rectiligne, probablement tracée par des motos... Nous voyons d'ailleurs une moto escalader cette pente devant nous, mais bien plus rapidement que nous ! Durant notre ascension, nous sommes assez surpris de voir trois vautours se poser au sol au-dessus de nous. Il s'envoleront bien entendu avant notre passage...

Montée en direction de MendibilOn approche du sommet de Mendibil...

- 11H17 – 619m (PPZ13) Nous voici au sommet de Mendibil, sur lequel est érigé un grand cairn de deux bons mètres de hauteur... Nous remarquons aussi, qu'un bunker a été construit sur ce sommet. Son accès est ouvert, mais il est très bien dissimulé sous la terre, tel un tumulus.

Nous faisons un premier tour d'horizon: le Tuc de Sainte Barbe qui émerge des brumes qui enveloppent la plaine, la chapelle de l'Aubépine à mi-hauteur de l'Erebi, Atxulegi, Mondarrain, Artzamendi, Gorramendi, Alkurruntz, Legate, Aizkolegi, Mendaur, Beriain, Peña Plata (également appelé Atxuria), le col d'Ibardin et la Rhune.

Au sommet de Mendibil.Peña Plata et la Rhune.

Notre itinéraire en direction de Peña Plata.Zoom sur Mendaur.

- 11H23 Nous descendons vers le Nord-ouest, à 90° sur la droite par rapport à notre montée.

- 11H29 – 567m (PPZ14) Nous passons un petit col où se trouve une dalle fichée en terre à 45°, de 1,30m de hauteur environ. Il s'agit du menhir d'Airagarri. Nous montons alors légèrement à droite du balisage vert et blanc pour nous diriger vers un petit sommet.

Le menhir d'AiragarriMontée en direction du sommet d'Airagarri, avec Mendibil en arrière-plan.

- 11H36 – 594m (PPZ15) Nous atteignons le sommet d'Airagarri. La vue est un peu moins intéressante que depuis Mendibil, mais les quelques rochers du sommet lui donnent cependant un peu plus de caractère...

Au sommet d'Airagarri.

Xabi fait une étonnante découverte: un superbe champignon rouge, qui ressemble étrangement à une étoile de mer, voire à une pieuvre... Il s'agit de l'Anthurus d'Archer (Anthurus archeri), d'origine australienne ou néo-zélandaise. Il aurait été observé en Europe, dans les Vosges, pour la première fois au début de la première guerre mondiale, et son introduction serait due au transport de spores soit dans des balles de laines destinées à nos filatures soit dans les fourrages des chevaux importés de cette région et destinés à servir sur les champs de batailles. On trouve ce champignon depuis le mois de juin  jusqu'aux premières gelées dans les bois clairs de feuillus, plus rarement dans des forêts de conifères, sur les restes de coupes forestières parmi sciures et écorces en décomposition, ou même parfois dans les prairies humides. Il se développe d'abord sous forme d'une espèce d'œuf gélatineux que l'on appelle glèbe, qui émet cette fructification aérienne malodorante et attire les mouches à viande qui dispersent les spores. Bien entendu il n'est pas comestible...

L'Anthurus d'ArcherL'Anthurus d'Archer

Nous revenons très légèrement sur nos pas pour rejoindre la sente cairnée versant Sud, que nous descendons sur la droite.

Arrivée au col d'Ibañeta.

- 11H45 – 511m (PPZ16) Arrivant au col d'Ibañeta, un panneau nous signale la présence de 16 cromlechs, plus ou moins cachés dans la végétation, et d'un dolmen.

Le dolmen d'Ibañeta.Le dolmen d'Ibañeta.

- 11H51 Après avoir observé ces monuments mégalithiques, nous montons en face de nous (Ouest) sur un sentier bien tracé qui passe à côté d'un poste de chasse, malgré une croix jaune verte et blanche qui veut nous indiquer que nous ne sommes pas sur le bon itinéraire...

Airagarri et Mendibil derrière nous.Le petit couloir facile

- 12H06 – 622m (PPZ17) Alors que le sentier s'est faufilé dans un petit couloir facile, nous atteignons la ligne de crête de Peña Plata. Superbe vue sur la Rhune et le littoral basque. Nous voyons très bien Saint-Jean-de-Luz, Bidart, Biarritz, Bayonne, Saint-Pée-sur-Nivelle, Sare, Ainhoa et Zugarramurdi. Nous montons vers l'Ouest en suivant plus ou moins la ligne de crête, un peu en contre-bas versant Nord.

Nous atteignons la ligne de crête

- 12H12 – 661m (PPZ18) Nous suivons maintenant une sente bien tracée.

ZugarramurdiZoom sur Zugarramurdi

- 12H17 – 689m (PPZ19) Nous franchissons une petite brèche de la crête rocheuse, en gardant toute notre attention, car les dalles de grès sont gelées. Le sommet de Peña Plata est en vue.

- 12H21 – 683m (PPZ20) Nous laissons sur notre droite, un gros cairn de deux mètres de hauteur, édifié sur les restes d'un enclos ou d'une construction en pierres.

Nous laissons sur notre droite, un gros cairn de deux mètres de hauteur...Le sol est gelé.

- 12H32 – 736m (PPZ21) Nous franchissons un dernier petit col rocheux sur la ligne de crête. Le froid est intense, le sol est saupoudré de neige, et nous admirons au passage de superbes stalagmites et stalactites en forme de draperie de glace.

Stalagmite de glace.Draperies de glace...

- 12H41 – 758m (PPZ22) Nous voici au sommet de Peña Plata, également appelé Atxuria, où est également édifié un énorme cairn.

Nous voici au sommet de Peña Plata

Nous nous installons à l'abri du vent versant Sud pour manger, après avoir fait une nouvelle fois le tour d'horizon : le Tuc de Sainte Barbe, l'Erebi, Atxulegi, Ursuya, Mondarrain, Artzamendi, Mendibil, Gorramendi, Alkurruntz, Autza, AhadiLegate avec Saioa à l'arrière dans la même direction, Aizkolegi, Mendaur, Beriain, Peñas de Haya, Ibantelli avec le Jaizkibel en arrière-plan, le col d'Ibardin et la Rhune. Le Pic d'Orhy fait même une brève apparition durant une éclaircie pendant notre repas.

Mendaur, bien enneigé.Peñas de Haya

Alkurruntz est saupoudré de neige.

- 13H09 Nous reprenons la descente en suivant un balisage jaune, en contrebas de la crête versant Nord, direction Est.

- 13H22 Juste avant de rejoindre le cairn du point (PPZ20), nous obliquons à gauche pour descendre versant Nord.

- 13H24 – 656m (PPZ23) Nous rejoignons un chemin qui va nous permettre de descendre en lacets vers Zugarramurdi.

- 13H27 – 625m (PPZ24) Lacet gauche.

- 13H29 – 611m (PPZ25) Un petit cairn marque un lacet droite.

- 13H37 – 543m (PPZ26) Encore un lacet droite.

- 13H41 – 513m (PPZ27) Au niveau d'un lacet gauche, une zone humide retient notre attention,  il ne nous faut pas longtemps pour découvrir des pieds de Drosère à feuilles rondes qui poussent au milieu des sphaignes.

- 13H47 – 471m (PPZ28) Dernier lacet droite, avant que le chemin ne parte en traversée vers l'Est, se transformant par endroits en un véritable ruisseau...

- 14H01 – 395m (PPZ29) Nous rejoignons une petite route goudronnée que nous remontons vers la droite (panneau impasse).

- 14H04 – 414m (PPZ30) Nous prenons le chemin balisé en jaune et blanc (PRN NA 90) qui part sur la gauche en face d'un gros rocher, et qui traverse immédiatement un ruisseau. J'insiste une nouvelle fois sur la nécessité absolue d'avoir des chaussures étanches si on ne veut pas finir sa ballade comme... Xabi!

Le PRN NA 90

- 14H20 – 321m (PPZ31) Le chemin vire à droite au niveau d'un bosquet de hêtres, d'où la vue sur la Rhune est digne d'une carte postale... Le sommet de Peña Plata nous paraît déjà fort loin...

La Rhune dans une carte postale...

- 14H29 – 267m (PPZ32) Au pied d'un beau chêne, la piste descend très raide en faisant deux lacets.

- 14H38 – 203m (PPZ33) Nous rejoignons la route, et remontons en face.

- 14H40 – 206m (PPZ34) Nous passons devant l'entrée du cimetière de Zugarramurdi.

- 14H42 – 229m (PPZ02) La boucle est bouclée.

Retour à Zugarramurdi.

- 14H47 Nous voici de retour à notre point de départ au pied de l'église de Zugarramurdi.

Randonnées