Soum d'Arriou Né

11-08-2013

Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 841m

Distance : 10,800km

Total : 5H10 - Montée 2H50

Grand beau temps.

Carte IGN TOP25 1/25000 n°1748OT  Gavarnie

Les repères de type (AN01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Montée dans le pierrier au-dessus du lac de l'Espuguette

Nous quittons Bardos le samedi après-midi, et partons par Bidache, Oloron, Arudy et Lestelle-Bétharram pour rejoindre Lourdes. Nous poursuivons jusqu'à Luz-Saint-Sauveur en constatant les nombreux dégâts causés par le gave au cours des intempéries du printemps dernier. Nous montons à Luz-Ardiden pour passer la nuit sur le parking d'Aulian.

Vue depuis notre bivouac.

- 7H46 – 1742m (AN01) Nous démarrons de l'extrémité du parking d'Aulian en empruntant la piste goudronnée interdite à la circulation, direction Sud-ouest, dans l'axe d'un sommet pointu très caractéristique: la Caperête. Il y a des Chardons fausse-Carline, des Cirses des marais, du Gaillet jaune, du Trèfle des prés, du Trèfle blanc, de l'Achillée millefeuille, du Serpolet et du Lotier corniculé. Nous attendons déjà beaucoup de cris de marmottes, mais hélas, nous n'aurons pas le plaisir de les voir.

La Caperête que nous laisserons sur notre droite.

- 7H58 – 1803m (AN02) Devant le départ du télésiège de la Badète, nous continuons sur la piste qui fait un grand détour par la gauche. Les Chardons penchés sont très nombreux mais il y a aussi de la Brunelle commune et des Stellaires des bois.

- 8H08 – 1836m (AN03) Nous laissons une piste qui monte sur la gauche au col de Pourtère d'Enbat pour continuer sur la piste principale qui oblique à flanc sur la droite. Nous trouvons de l'Érine et des Linaires à feuilles d'Origan.

- 8H26 – 1902m (AN04) Juste avant de rejoindre le télésiège de la Caperête, nous prenons la piste qui monte sur la gauche direction Sud. Nous commençons à trouver quelques pieds d'Hélianthème nummulaire, alors que la pente se durcit nettement.

- 8H47 – 2040m (AN05) La piste vire brusquement à droite vers l'Ouest, dans l'axe du sommet de la Caperête. Les Rhododendrons sont en fleurs mais nous trouvons aussi de l'Alchémille.

La piste vire brusquement à droite, dans l'axe du sommet de la Caperête.

- 9H13 – 2210m (AN06) Laissant la Caperête sur notre droite, nous entrons dans le vallon de la Badète où il reste encore pas mal de névés. Nous y trouvons des Oeillets de Montpellier, de la Joubarbe à toiles d'araignées, de l'Orpin acre et des Linaires des Alpes.

Nous entrons dans le vallon de la Badète

- 9H26 – 2264m (AN07) Après être passés devant le pied du télésiège de Cloze, nous quittons la piste principale qui monte sur la droite, pour une autre piste perpendiculaire qui part sur la gauche vers le col de Cloze (Sud) dans un environnement minéral. Les coussinets de Silènes acaules ne sont plus très frais, mais nous trouvons aussi du Carex glauque.

- 9H52 – 2387m (AN08) Nous avons sagement suivi la piste qui fait une grande traversée sur la droite, et nous trouvons un névé dans le dernier lacet avant le col.

La Caperête et le vallon de la Badette

- 10H04 – 2449m (AN09) La piste passe versant Sud au col de Cloze, et nous dominons maintenant le lac de l'Espuguette.

Le lac de l'Espuguette.

- 10H09 – 2476m (AN10) Au niveau d'un replat, nous laissons l'arrivée du télésiège de Cloze sur la droite pour partir en traversée à flanc sur la gauche sur une sente cairnée. Nous remarquons la présence de l'Astragale de Montpellier.

Passage en traversée à flanc sur la gauche sur une sente cairnée

- 10H12 – 2470m (AN11) La sente vire légèrement à droite pour monter dans l'herbe en longeant la limite inférieure du pierrier. Nous trouvons quelques pieds de Gentianes acaules.

- 10H16 – 2499m (AN12) Les cairns nous invitent à monter sur la droite dans le pierrier.

- 10H24 – 2542m (AN13) La sente repart à gauche en direction du sommet.

- 10H26 – 2553m (AN14) Nous franchissons un petit col où nous trouvons du Géranium cendré. Nous enroulons le sommet par la gauche en suivant les cairns, dans un chaos de blocs pas toujours très confortable.

Montée dans un chaos de blocs pas toujours très confortable.Nous voici pratiquement arrivés au sommetArrivée à quelques mètres du cairn sommital.

- 10H35 – 2577m (AN15) Nous voici au sommet de l'Arriou Né dominé par un très beau cairn, mais où il n'y a même pas la place de se tenir à deux...  Un bouquet de Vergerette semble se trouver là pour nous souhaiter la bienvenue... Nous nous installons quelques mètres en-dessous pour se restaurer un peu et pour faire le tour d'horizon à 360° qui s'avère particulièrement intéressant avec ce grand beau temps.

Le cairn du sommet de l'Arriou Né

Nous commençons juste en face de nous à l'Ouest par le Pic de Nets et le Péguère (avec le chemin en lacets bien visible sur son versant Est en partie supérieure de la forêt). Le Soum de Grum pointe au-dessus de cirque du Lis, avec le Monné de Cauterets qui le domine sur la droite. Nous voyons très bien Cauterets à ses pieds. Le Pic du Midi d'Arrens dépasse de justesse la ligne de crête, entre Pic de Liou et le Pic Wilson. Plus en arrière, nous reconnaissons facilement le Moulle de Jaout, puis le Pic Durban, le Pic de Bazès et le Soum de Granquet, avant d'arriver au Cabaliros qui conserve un tout petit névé en-dessous du sommet.

Du soum de grum au CabalirosZoom sur Cauterets

Nous voyons ensuite la crête qui rejoint le Prat du Rey au Pibeste, avant d'apercevoir Lourdes, juste à gauche du superbe sommet pyramidal du Viscos. nous continuons avec le Soum de Dabant-Aygue appelé aussi Hautacam car il se trouve pour nous juste à gauche de la station éponyme.

Pibeste, Viscos et Hautacam avec Lourdes au fond.

Le Montaigu se détache très nettement au Nord-est, et nous reconnaissons ensuite très bien le triptyque Soum de Léviste, Pic de Léviste et Soum Arrouy avant d'arriver au Soum de Nère qui domine Luz-Saint-Sauveur et le départ de la vallée de Barèges. Le Pic du Midi de Bigorre est facilement reconnaissable grâce à son antenne.

Le MontaiguLe Pic du Midi de Bigorre

A droite du col du Tourmalet, nous repérons le Pic des Quatre-Termes et l'Arbizon dont le sommet triangulaire pointe très nettement sur l'horizon très légèrement à gauche du plein Est. La brèche de Chausenque est facilement reconnaissable à gauche du Néouvielle, qui a juste à sa droite le Pic des Trois Conseillers et le Turon de Néouvielle avant d'arriver au Pic Long.

Du Montaigu au Pic du Midi de BigorreDu Pic du Midi de Bigorre au Néouvielle.

Le massif du Néouvielle

Juste devant nous se dressent le Pic Né et le Soum de Bat Houradade qui manque de très peu de nous cacher le sommet de l'Ardiden qui a un profil exactement similaire. Plus loin, le Pic de Cestrède conserve encore un peu de neige au sommet, puis nous voyons le Soum d'Aspé, le Pic de Pébignau et le Pic d'Estom Soubiran avant d'arriver à la pyramide caractéristique du Pic de Labas qui est positionné dans l'axe de la vallée du Lutour.

Encore à droite on trouve le Pic de la Sède avant d'arriver au massif du Vignemale où l'on distingue le Montferrat, le Petit Vignemale en avant-plan, le Pic Central et la Pique Longue du Vignemale. Dans l'axe de la Pique Longue, on distingue le Pic d'Estibe Aute avec juste en dessous la cuvette où se nichent les lacs du même nom.

De l'Ardiden au Pic d'Estom SoubiranPic de Labas,t Pic de la Sède et massif du Vignemale

La vallée du Lutour

Juste de l'autre côté de la vallée du Lutour, se trouve le Mayouret. Le Pic Alphonse Meillon, le Chabarrou et Gerretet se détachent sur la droite avant d'en arriver au Garmo Negro et aux Pics d'Enfer, très facilement reconnaissables avec la grande face de calcaire blanc.

Garmo negro et Pics d'Enfer

La Grande Fache nous présente un profil pyramidal avec une arête droite parfaitement rectiligne, puis nous voyons Pène d'Aragon avant d'atteindre le Pic de Cambalès. Le Balaïtous est facilement repérable grâce au glacier de Las Néous qui est particulièrement bien enneigé cette année. Le Palas se distingue très bien en arrière-plan dans l'axe de la brèche du Hourat, et nous arrivons au Grand Barbat qui termine notre tour d'horizon à l'arrière-plan de la crête qui joint le Pic de Nets au Péguère.

Le Balaïtous et le glacier de Las NéousLe Palas et la brèche du Hourat

- 11H08 Nous quittons le sommet par le même itinéraire.

- 12H56 Nous sommes de retour au camping-car. Nous mangeons et profitons d'une bonne douche avant de reprendre la route.

Pour 16H45 nous sommes de retour à Bardos.

Randonnées