Orpin âcre

Sedum acre

Orpin brûlant, Vermiculaire, Sédum âcre, Poivre des murailles

4 juin 2000 - Lumbier

14 juillet 2007 - Moundelhs - 1265m
Juillet 2004 - Îles Lofoten

Famille des Crassulacées

Plante vivace, naine (5-15cm), rampante, charnue, qui reste toujours verte, glabre, en coussinets, goût poivré.

Feuilles ovales-cylindriques, obtuses, imbriquées, charnues, triangulaires-ovoïdes, 3-6mm, jaunâtres, les jeunes souvent rougeâtres aux extrémités, persistantes.

Fleurs groupées par 2-4, jaune vif, sessiles, 10-12mm, en étoile à 5 sépales et 5 pétales prolongés par un éperon, 5 carpelles, 10 étamines.

Lieux rocheux et sablonneux, talus, murs, souvent sur calcaire jusqu'à 2300m.

Le fruit est jaunâtre lorsqu'il est jeune; en mûrissant, il brunit et s'ouvre. Les orpins ont le fruit à 5 ou 8 carpelles, ce qui les distingue des saxifrages dont le fruit n'en a que 2.

Mai – août.

L'origine de son nom botanique "Sedum" est controversée. Selon les uns, "Sedum" vient du latin sadare = calmer, adoucir: allusion aux propriétés sédatives (même étymologie) de ces plantes. Selon les autres, Sedum provient du port étalé de la plante, "assise" sur les pierres: du latin sedere = s'asseoir…

Plante autrefois médicinale, elle était employée autrefois contre les cors et les durillons. Elle est en fait très irritante, et même toxique, mais sa saveur est si brûlante, piquante et désagréable, qu'il paraît bien difficile d'en absorber suffisamment pour s'empoisonner.

L'Orpin âcre était employé également comme détergent.

Classement par noms français

Classement par noms latins