Soum Arrouy

04-10-2004

Christiane, Jean Paul.

Dénivelé : 1230m

Distance : 13.800 Km

Total : 7H10 (montée 3H20)

Grand beau temps.

Carte IGN Série Bleue - 1747 Ouest

Arrivée au sommet du Soum-Arrouy.

Nous partons de Biarritz le vendredi après-midi en camping-car, nous passons par Lourdes et continuons jusqu'à Argelès Gazost où nous prenons à gauche pour monter à la station de ski de Hautacam. Cette route magnifique vaut à elle seule le déplacement. Les cyclistes que nous rencontrons semblent beaucoup souffrir car les pourcentages de pente sont très impressionnants sur certains secteurs. Au dessus du village d'Artalens-Souin, la route serpente dans de magnifiques zones de pâturage qui n'ont pas été défigurés par la station de ski.

 Au col de Tramasset (1615 m), nous nous engageons sur une piste plus ou moins asphaltée à droite (Sud), qui fait un lacet à gauche au bout de 500 mètres (Courade de Maucassau 1651 m). Nous poursuivons sur une piste horizontale à flanc, vers l'Est, sur 800 mètres jusqu'au col de Moulata. Nous nous installons côté gauche sur une belle plate-forme herbeuse. Nous passerons la nuit là, sous la protection de Notre Dame d'Hautacam, dont la statue est placée dans une niche protégée par une porte vitrée.

Notre Dame d'Hautacam avec le reflet du coucher de soleil sur la vitre qui la protège.

Le coucher de soleil est fantastique, et nous avons une superbe vue sur le Soum Arrouy, le Pic de Léviste et la crête qui les prolonge.

- 8.30 Nous rejoignons le col de Moulata, 1719 m (parking), et descendons à l'Est - Sud-Est pour passer légèrement au dessus du lac de Layous qui n'est en fait qu'une petite mare...

- Nous continuons à flanc vers le Sud-Est, et trouvons un panneau d'avis aux promeneurs: "Respectez la beauté du site, ramenez vos ordures, verbalisations prévues...". Un crane fixé au poteau vient souligner le ton hostile de la syntaxe... Même si on est d'accord pour protéger l'environnement, quel accueil ! (9H04 - 1610m)

- Nous poursuivons sur la sente supérieure, au-dessus d'autres sentes conduisant au lac d'Isaby.

- 9H12 - 1625m Nous rejoignons juste après une source, la cabane de Picourlet (ouverte et très propre), au-dessus et au Nord-Est du lac d'Isaby. Le Soum Arrouy nous domine plein Sud  et nous distinguons nettement le Pic de Léviste plus à l'Ouest.

Cabane Picourlet.

- 9H22 Nous poursuivons vers le Sud - Sud-Est, à flanc, sur une sente en légère montée: on laisse donc très nettement en contrebas le lac pour remonter, assez à l'écart, la rive droite d'un torrent. Nous trouvons de l'Achillée millefeuille et des Campanules à feuilles rondes et des Chardons des Pyrénées.

- 9H45 - 1720m Après un ressaut, à proximité d'un enclos métallique que l'on domine, on laisse en contrebas à droite le confluent de deux ruisseaux. Nous coupons celui de l'Est (qui en fait est à sec) un peu en aval du petit lac Dets Plagnous (1729 m) et gravissons vers le Sud la croupe herbeuse située entre les deux ruisseaux.

- À 1923 m, nous atteignons le fond d'une grande cuvette herbeuse (Grande Estibère) et nous nous élevons vers le Sud - Sud-Ouest pour rejoindre un refuge pastoral, lui aussi ouvert et très propre (10H20 - 1930 m) avec une cheminée.

Cabane de Grande estibère.

Sur la porte un message indique qu'un berger a perdu une brebis, et demande qu'on l'avertisse si on la trouve... Une jolie petite fleur, peinte en blanc sur une pierre à droite de la porte, semble nous souhaiter la bienvenue.

Pendant que nous nous restaurons un peu, nous observons le passage d'un vautour moine.

- 10H33 Nous repartons en suivant les cairns et les traces de peinture jaune, pour contourner par la gauche le mamelon 2216 m, situé au Sud-Ouest.

- 2185 m Au Sud-Est de ce mamelon, on atteint un replat à la base d'un cirque dominé au Sud - Sud-Ouest par le Soum Arrouy et au Sud (donc à l'Est du Soum) par une crête s'abaissant à un large col. Nous délaissons les traces jaunes pour suivre à gauche (Sud-Est) les cairns qui nous mènent en direction de ce col. La paroi qui nous fait face en dessous du col est impressionnante, et nous avons peine à croire que l'on puisse y trouver un itinéraire... De fait l'itinéraire se redresse vivement, mais les cairns sont très nombreux et nous sommes assez surpris de nous retrouver au col sans difficulté technique (11H36 - 2399m).

Vue sur les pics en montant au col.

Hélas la vue sur Gavarnie est altérée par la brume, par contre, plus à l'Ouest, l'Ardiden est beaucoup plus dégagé. Un isard détale depuis le col situé entre le Soum Arrouy et le Soum de Manaout.

Vue sur le Mont Perdu et Gavarnie.L'Ardiden.

- Nous gravissons la crête facile, vers l'Ouest, en direction du double sommet du Soum Arrouy (voir photo en haut de la page). L'itinéraire passe en dévers sur le flanc Nord-Est du premier sommet pour rejoindre le col inter-cime. Il nous suffit de deux minutes pour atteindre au Nord le sommet principal (11H48 - 2488m).

Arrivée au sommet du Soum Arrouy.

Nous découvrons à l'Ouest le superbe profil du Pic de Léviste, et à l'Est se dresse magnifiquement le Pic du Midi de Bigorre.

Le Pic du Midi de Bigorre.Le Pic du Midi de Bigorre.

La superbe silhouette du Pic de Léviste.

Nous voyons au Nord la quasi totalité de notre itinéraire. Par contre, regardant au dessous de nos pieds, le flanc nord du col que nous venons de franchir, il nous semble totalement impossible de redescendre par cet itinéraire, tant la pente est sub-verticale... Nous n'aurons pourtant aucune difficulté pour revenir par là...

Notre itinéraire en dessous du col...

- 12H04 Nous repassons au col inter-cime et rejoignons le col au point côté 2399. De là, nous redescendons sans difficulté dans le versant Nord qui nous paraissait infranchissable depuis le sommet en suivant le sentier abondamment cairné.

- 12H35 - 2200m Nous prenons notre repas dans une cuvette au Sud du mamelon côté 2216m, tout en observant l'itinéraire emprunté tant en montée qu'en descente par des montagnards qui font le Pic de Léviste. Nous remarquons que les nombreux plissements géologiques visibles sur les diverses parois, se retrouvent à échelle réduite dans les roches éparpillées çà et là sur les pentes que nous traversons.

Géomorphologie étonnante...

- Non seulement nous reviendrons pour faire le Pic de Léviste, mais la superbe silhouette pyramidale du Montaigu nous appelle, et nous tenterons également d'y monter depuis Hautacam.

La belle silhouette pyramidale du Montaigu.

- 13H05 Nous redescendons à la cabane de Grande Estibère que nous atteignons à 13H30.

La cabane pastorale de Grande Estibère, et au fond le Soum Arrouy.

- Après avoir franchi le ruisseau, nous passons un petit col (2010m) juste au dessus de nous sur la droite (Nord-Est). Nous obliquons à l'Est pour passer à flanc dans les éboulis sous Pène Lounque. Nous y trouvons de très nombreuses marmottes.

Marmotte.Marmotte avec le lac d'Isaby en arrière plan.

Quelques fleurs subsistent encore: Carlines acaules, Parnassie des marais, Oeillets de Montpellier, alors que les feuillage des myrtilles se parent d'une superbe couleur rouge.

- Nous suivons une sente à flanc qui domine de plus de 200m le lac Dets Plagnous.

Le lac Dets Plagnous et le lac d'Isaby.

Lac d'Isaby.Lac d'Isaby.

- 14H40 - 1855m Nous passons au-dessous de la cabane d'Ouscouaou.

- 15H13 - 1765m Nous nous accordons une pause durant laquelle nous observons le passage de plusieurs vautours moine et d'un milan royal.

- 15H26 Nous redémarrons pour rejoindre le camping-car à 15H42 au col de Moulata, alors que les nuages commencent à nous assaillir.

Soum Arrouy et Pic de Léviste deouis le col de Moulata.Brûmes au col de Moulata.

Randonnées