Néouvielle

24-07-2004

Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 945m

Distance : 7,400km AR

Total : 6H10 (montée 3H20)

Grand beau temps.

Carte IGN TOP25 - 1748 OT

Néouvielle - Vallée d'Aure

Le Néouvielle.

Nous dormons dans la voiture sur le parking du lac d'Aubert, malgré l'interdiction ABUSIVE de dormir dans tout véhicule. Une voiture vide avec une tente dans la zone de bivouac (envahie par une horde de scouts bruyants et surexcités) protège-t-elle mieux l'environnement qu'une voiture avec deux personnes qui dorment à l'intérieur sans écraser avec leur tente l'herbe de la zone de bivouac?

- 6H25 - 2160m Nous quittons le parking du lac d'Aubert et traversons le barrage. A l'extrémité Ouest, nous suivons l'itinéraire cairné qui s'élève au Sud-Ouest. Les cairns sont très, ou trop nombreux, il faut donc choisir son propre itinéraire.

- Aux environs de 2250m, sans atteindre la petite mare mentionnée sur la carte, les cairns nous indiquent d'obliquer sur la droite, franchissant quelques zones rocheuses ne présentant aucune difficulté.

- 7H26 Nous franchissons "l'épine dorsale" qui descend du Ramoun, dénommée "Crête de Barris d'Aubert" sur la carte, au point côté 2439m: Brecque de Barris.

- L'itinéraire cairné nous fait descendre un peu dans la cuvette glacière. Une hermine particulièrement curieuse, est toute excitée par notre passage. Nous franchissons un ruisseau issu d'une petite cascade et prenons pied sur le premier névé aux environs de 2500m.

- Nous montons au Nord-ouest, laissant sur notre droite la brèche de Chaussenque.

La brèche de Chaussenque.

- Aux environs de 2700m, nous obliquons sur la gauche, dans le creux de la combe glaciaire pour s'élever au Sud-ouest dans une excellente neige.

- 9H00 - 2865m Nous faisons cinq minutes de pause sur un rocher avant de repartir sur l'itinéraire qui tourne franchement à gauche (Sud) pour rejoindre une zone de gros blocs rocheux. Nous passons sous les parois du sommet versant Nord-est, afin d'atteindre le pied d'une cheminée facile. Celle-ci est franchie sans problème et nous permet d'atteindre une superbe plate-forme surplombant le lac de Cap-de-Long.

Le lac de Cap de Long.

- Il ne nous reste que quelques dizaines de mètres pour rejoindre le sommet (9H47 - 3091m).

Christiane et Jean PAul au sommet du Néouvielle, avec le lac de Cap de Long à l'arrière plan.

La vue est extraordinaire: tous les sommets de Gavarnie du Mont Perdu aux Gabiétous, le Pic Long, le Vignemale, le Pic du Midi de Bigorre, et une multitude de lacs...

Les sommets de Gavarnie.Le Pic Long avec le Mont Perdu et le Cylindre du Marboré à l'arrière plan.

- 10H00 Beaucoup de cordées progressent sur la voie normale, nous quittons le sommet qui sera assailli ( envahi ! ) dans les prochaines minutes et les prochaines heures... Nous fuyons, redescendant par le même itinéraire.

- 11H23 Nous nous installons pour casser la croûte à la Brecque de Barris.

-11H46 Nous reprenons la descente, qui s'avère un peu laborieuse sur un itinéraire encombré de blocs et de passages ravinés.

- 12H25 Nous arrivons au barrage du lac d'Aubert.

Le lac d'Aubert.

- 12H35 Nous rejoignons la voiture.

La flore n'étant plus très développée à cette époque, et l'intérêt de l'itinéraire n'étant pas, en ce moment du moins, la botanique, je cite ici les diverses fleurs rencontrées.

Homogine des Alpes, Gentiane acaule, Armérie des Alpes, Rhododendrons ferrugineux, Grassette à grandes fleurs, Renoncule des Pyrénées, Silènes acaules, Primevère hirsute, Pieds de chats, Raiponce orbiculaire, Polygala chevelu.

Randonnées