Campbieil par le Pic d'Estaragne

28-09-2008

Sylvain, Christiane, Jean Paul.

Dénivelé : 1301m

Distance : 12 Km aller-retour

Total : 8H41 (montée 4H18)

Grand beau temps.

Carte IGN TOP25 - 1748 OT

Néouvielle - Vallée d'Aure

Les repères de type (CA01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Le sommet du Campbieil

Nous quittons Bardos le samedi à 17H00, nous passons par Bidache, et prenons l’autoroute à Peyrehorade, jusqu’à Lannemezan. Nous passons par Saint-Lary, et nous montons nous installer sur le parking du lac de Cap de Long (20H00), pour passer la nuit dans le camping-car.

- 7H12 – 2175m (CA01) Nous quittons le parking de Cap de Long en redescendant sur la route qui fait quatre lacets serrés avant de se diriger vers le Sud-sud-est.

- 7H33 – 2079m (CA02) Sur le côté droit de la route, un panneau indique "Val d'Estaragne". Nous montons quelques marches d'escalier pour prendre pied sur le chemin cairné qui remonte la rive gauche du ruisseau d'Estaragne. Quelques Campanules à feuilles rondes tentent de subsister, malgré la gelée blanche...

- 7H55 – 2192m (CA03) Au confluent des ruisseaux, la pente se redresse, et nous montons toujours rive gauche.

- 8H02 – 2250m (CA04) Le sentier vire brusquement vers la droite (Ouest), et la pente se renforce encore un peu plus pour contourner un massif rocheux par la droite. Il reste quelques Chardons des Pyrénées.

- 8H18 – 2386m (CA05) Nous accédons au vallon supérieur, que nous remontons en appuyant sur la droite, en suivant le sentier cairné.  L'ambiance minérale nous met en condition pour la suite de la rando, qui se déroulera dans un superbe environnement de haute montagne...

- 8H24 – 2407m (CA06) Le balisage constitué d'une tête d'isard de couleur rouge, sur fond blanc, nous indique que nous sommes en limite du Parc National des Pyrénées Occidentales (et que nous y pénétrons).

- 8H28 – 2442m (CA07) Le sentier grimpe en lacets sur la droite (Nord-est), en se rapprochant du pied de la barre rocheuse. Dans notre dos, le Pic Méchant semble bien porter son nom... Il y a des Silènes acaules, du Saxifrage jaune des montagnes et de l'Androsace velue.

- 8H45 – 2576m (CA08) Nous atteignons un nouveau vallon, et nous sommes au pied du col d'Estaragne (vers lequel il ne faut pas se diriger).

- 8H51 – 2609m (CA09) Le sentier est barré par quelques pierres disposées ainsi, afin d'indiquer qu'il ne faut pas monter à l'Ouest vers le col d'Estaragne, mais partir vers le Sud (gauche) sur une sente toujours balisée par des cairns. La gelée blanche scintille au soleil, mais il ne fait pas encore très chaud... (5° au départ de Cap de Long).

Le sentier qui se dirige vers le Sud.Derrière nous, le col et le Cylindre d'Estaragne.

- 9H09 – 2724m (CA10) L'itinéraire vire à droite (Ouest) pour monter le long d'une ravine.

- 9H13 – 2756m (CA11) Nous traversons finalement la ravine et suivons le balisage direction Sud-ouest. Au-dessus de nous à l'Ouest, nous remarquons de magnifiques plissements rocheux. La formation de ces roches sédimentaires nous indique qu'il y a quelques millénaires, avant l'érection des Pyrénées, la mer se trouvait ici...

Strates de la roche.

- 9H22 – 2825m (CA12) Nous passons au-dessus d'une zone de roches blanches.

- 9H27 – 2844m (CA13) Nous franchissons un petit ressaut rocheux qui nous oblige à poser les mains...

- 9H42 – 2951m (CA14) Nous atteignons un col situé à l'extrémité Ouest de la crête des "Cintes Blanques", sous le sommet (à l'Est) du Pic d'Estaragne. Le col d'Anisclo émerge de justesse au-dessus de la mer de nuages, nous voyons le Soum de Ramond, le Mont Perdu, le Cylindre du Marboré et le Marboré. A l'opposé, le Pic du Midi de Bigorre joue à cache-cache avec les nuages.

Vue en direction du Mont Perdu.Le Campbieil vu du col.

Le Néouvielle et le Cylindre d'Estaragne.... et sur la droite: le Pic du Midi de Bigorre qui émerge des nuages.

Zoom sur le Pic du Midi de Bigorre.La crête des "Cintes Blanques"

- Nous suivons une sente qui part à flanc vers le Nord-ouest, puis qui remonte plein Ouest au bout d'une soixantaine de mètres. 

- 9H56 – 3006m (CA15) Nous voici au sommet du Pic d'Estaragne, découvrant l'itinéraire qui nous conduira au sommet du Campbieil. Nous voyons le Badet et le Pic Long, le Viscos, le Turon de Néouvielle, l'arête des Trois Conseillers, le Néouvielle et le Ramoun. Face à nous au Nord, le Cylindre d'Estaragne est magnifique. A nos pieds, nous pouvons voir le lac d'Orédon.

Au sommet du Pic d'Estaragne.Vue sur le Campbieil.

Au sommet du Pic d'Estaragne.Badet et Pic Long

Vue sur le Cylindre d'Estaragne.

L'itinéraire que nous allons suivre pour monter au Campbieil.

- 10H08 Nous quittons le Pic d'Estaragne en descendant une sente assez raide sur un terrain assez croulant, direction Ouest.

- 10H19 – 2917m (CA16) Nous passons un peu au-dessous du col côté 2922 sur la carte et remontons à flanc sur une sente cairné en direction de la crête du Campbieil (Sud-ouest).

- 10H23 – 2935m (CA17) Nous choisissons de suivre la sente supérieure, bien que la sente inférieure soit généralement conseillée (itinéraire plus facile mais un peu plus long).

- 10H33 – 2958m (CA18) Nous rejoignons la ligne de crête au niveau d'une petite brèche, et nous continuons à prendre de l'altitude.

- 10H38 – 2983m (CA19) L'itinéraire grimpe très raide en direction d'un gendarme (pointe rocheuse) situé sur la ligne de crête.

Le gendarme que nous contournons par la gauche (roche un peu verte sur la photo)Passage du gendarme.

- 11H05 – 3030m (CA20) Nous avons sorti la corde pour franchir un passage exposé d'une dizaine de mètres, afin de contourner le gendarme par le versant Sud. Nous voici maintenant  sur la crête sommitale qui ne présente plus de difficulté. Nous dominons le lac de Cap de Long (au Nord). Un magnifique isard souffle pour nous intimider, et tarde à s'enfuir, nous laissant le temps de l'observer tranquillement.

Nous dominons le lac de Cap de Long (au Nord).

Le "pipi de la peur"...Son profil...Et son second profil...

- 11H14 – 3070m (CA21) Nous passons un petit col d'où nous apercevons la station de Piau Engaly à nos pieds (Est-sud-est), plus ou moins envahie par les nuages.

- 11H18 – 3091m (CA22) Nous franchissons un passage de dalles claires schisteuses. De mauvaise réputation, ce passage ne nous pose aucun problème dans la mesure où il est parfaitement sec...

Itinéraire sur les dalles de schiste.Traversée de la partie schisteuse.

- La parcours de la partie sommitale se déroule sans problème sur une sente bien tracée.

Coup d'oeil en arrière sur la crête.Nous sommes vraiment dans une ambiance de haute montagne...Arrivée au sommet du Campbieil.

- 11H30 – 3173m (CA23) Nous voici au sommet du Campbieil, 82 mètres au-dessus du Néouvielle! Tour d'horizon traditionnel: Las Tres Marias, le col d'Anisclo, le Soum de Ramond, le Mont Perdu, le Cylindre, le Marboré, les Astazous, la Tour, le Casque, la brèche de Roland, le Piméné, le Taillon, les Gabiétous, le Soum Blanc des Espécières, le Vignemale, l'Ardiden, les Frondellas et le Balaïtous, l'Ardiden, le Badet, le Pic Long, le Viscos, le Turon de Néouvielle, l'arête des Trois Conseillers et le Néouvielle, le Ramoun, le Pic de Merlheu, le Pic Crémat et le Pic du Midi de Bigorre, Le Pic de Madamète, le Pic de Bastan et le Soum de Monpelat et Arbizon. Bien sur, nous dominons le lac de Cap de Long au Nord, alors qu'au Sud, à nos pieds, la station de Piau Engaly est toujours dans les nuages.

Au sommet du Campbieil.Panorama vers Gavarnie et le Mont Perdu.

Zoom sur le Vignemale.Balaïtous et Palas.

Pic Badet et Pic Long.Le massif du Néouvielle dominant le la de Cap de Long.

- 11H53 Nous quittons le sommet en suivant l'itinéraire de la voie normale qui descend le long de la crête sommitale direction Sud-ouest, face au Taillon.

- 11H58 – 3152m (CA24) Nous laissons une sente qui descend vers la droite et continuons en face sur la crête.

- 12H02 – 3143m (CA25) Dans le dernier col avant la pointe côtée 3157 sur la carte, nous suivons l'itinéraire qui descend sur la droite (Ouest-sud-ouest).

Descente sur la voie normale.Vue sur le Mont Perdu.

- 12H09 – 3066m (CA26) Nous sommes sur un bon sentier, mais ça descend fort raide!

Badet et Pic Long.En face de nous: le Vignemale.

- 12H18 – 2974m (CA27) Nous poursuivons sur le sentier de gauche qui longe la crête.

- 12H21 – 2954m (CA28) Plein Sud, les Aiguillous (Soum des Salettes) se dégagent des nuages.

Descente sur la Hourquette de Cap de Long.Les Aiguillous sortent des nuages.

- 12H27 – 2902m (CA29) Nous faisons la pause casse-croûte à la Hourquette de Cap de Long.

- 12H56 Départ Nord-est, pour rejoindre le sentier de la voie normale.

- 12H58 – 2890m (CA30) Nous sommes sur le sentier cairné de la voie normale qui part vers le Nord. Un peu plus loin, le Badet se reflète dans le Gourg de Cap de Long.

Le sentier passe au-dessus à droite du Gourg de Cap de Long.Le Pic Badet se reflète dans le Gourg de Cap de Long.

- 13H11 – 2865m (CA31) L'itinéraire oblique vers la gauche au niveau d'une zone de roche claire. Les cairns sont très nombreux, il n'y a qu'à choisir son chemin...

- 13H16 – 2854m (CA32) La vue sur le Pic d'Estaragne se dégage sur notre droite (Est). Nous pouvons constater que sous le Pic Long, il ne reste pas grand chose du glacier du Pays Baché...

Nous pouvons constater que sous le Pic Long, il ne reste pas grand chose du glacier du Pays Baché...

La vue sur le Pic d'Estaragne se dégage sur notre droite (Est).Notre itinéraire approximatif entre Estaragne et Campbieil.

- 13H44 On laisse une gorge sur notre droite, pour passer à gauche d'un mamelon (2591m) situé à côté d'un petit lac.

Descente sur Cap de Long.Passage à gauche du point côté 2591m

- 13H50 – 2573m (CA33) Nous franchissons le déversoir de ce petit lac bordé de parterres de Linaigrettes.

Linaigrettes.Linaigrettes.

- 13H56 – 2566m (CA34) Le sentier cairné traverse un chaos de blocs erratiques, signature de la présence d'un glacier dans les siècles passés.

- 14H04 – 2504m (CA35) Alors que nous nous sommes rapproché du ruisseau de Cap de Long, la descente est très raide, mais abondamment cairnée.

- 14H19 – 2372m (CA36) Nous nous accordons un petit quart d'heure de pause au bord du ruisseau.

- 14H37 – 2330m (CA37) Nous traversons le ruisseau de Cap de Long pour passer rive droite.

Traversée du ruisseau de Cap de Long.

- 14H47 – 2270m (CA38) Alors que nous entendons l'eau s'écouler au-dessus des cailloux, l'itinéraire cairné nous envoie en direction d'un petit col, à la pointe d'un bosquet de résineux (Nord-nord-est).

L'itinéraire cairné nous envoie en direction d'un petit col, à la pointe d'un bosquet de résineux.

- 14H53 – 2275m (CA39) À partir de ce petit col, le sentier bien marqué remonte vers le Nord-est, une centaine de mètres au-dessus de la rive du Lac de Cap de Long.

Le sentier bien marqué remonte vers le Nord-est

- 15H11 – 2333m (CA40) Ouf! Ça redescend!

Ouf! Ça redescend!

- 15H17 – 2287m (CA41) Juste à la sortie du Parc National: Aï! Ça remonte! Mais ça ne dure que deux minutes...

- 15H38 – 2168m (CA42) Nous sommes maintenant tout proche de la rive du lac.

- 15H42 – 2177m (CA43) Ouf! Nous sommes au niveau du parking... Les effondrements de la paroi rocheuse sur notre droite sont impressionnants!

Le barrage de Cap de Long.

- 15H53 Nous voici de retour au camping-car.

La serviette rose sur le rétro indique que la douche était bonne...

Après une bonne douche, et une tarte aux pommes maison, nous repartons à 17H00, et pour 19H50 nous sommes de retour à Bardos.

Randonnées