Montagne du Rey

23-11-2014

Hélène et Beñat, Christiane et Jean Paul.

Dénivelée : 916m

Distance : 10km

Total : 5H16 - Montée 2H36

Temps variable, couvert au départ, brumeux au sommet, chaud à l'arrivée.

Carte IGN TOP25 1/25000 n°1546ET  Laruns - Gourette

Les repères de type (MR01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Montagne du Rey

Nous quittons Bardos le samedi après-midi, et partons par Bidache et Oloron, pour rejoindre Arudy où nous passons la nuit devant chez mon frère Jean Pierre.

Le séisme qui a secoué le Béarn à 2H01 du matin ne nous a pas réveillé...  D'intensité 3,5 sur l'échelle de Richter, son épicentre se trouvait sur la commune de Rébénacq, à environ 1,5 km à l'est du bourg. Nous avons donc dormi à moins de 8km de ce point, sans nous douter de quoi que ce soit... La nuit précédente, (le vendredi soir à  22h34), un autre tremblement de terre d'une magnitude de 3,7 sur l'échelle de Richter, avait été ressenti plus à l'est. Son épicentre était situé à 13 km au sud-ouest de Tarbes.

Le dimanche matin, nous rejoignons Louvie-Juzon en camping-car , et nous retrouvons Beñat et Hélène devant l'église.

- 8H44 – 451m (MR01) Nous démarrons de devant l'église de Louvie-Juzon en montant vers l'Est sur la route de Bétharram (D35).

- 8H47 – 463m (MR02) Dans le premier virage de la route (place Jean Jaurès), nous prenons la rue du Rey qui part sur la droite. Un panneau nous annonce: "Montagne du Rey - Difficile - 4H00" ! Nous ne nous laissons pas impressionner et continuons sur la route qui monte en obliquant vers le Sud. Sur les bas-côtés, nous trouvons du Fragon épineux, des Campanules à feuilles rondes et du Géranium herbe à Robert.

Montagne du Rey - Difficile - 4H00

- 8H51 – 484m (MR03) Nous franchissons un passage canadien, et continuons sur la piste en face, laissant sur notre gauche, la route qui conduit à la carrière. Très vite, nous remarquons une table de pique-nique sur notre droite, c'est sur celle-ci que nous nous installerons au retour pour manger.

- 8H55 – 497m (MR04) Au niveau d'une grande clairière qui peut servir de parking, nous prenons le sentier du "GR de Pays du tour de la vallée d'Ossau", qui monte sur la gauche (Est). Nous repérons quelques pieds de Ballote noire.

Cinq-Monts et LauriolleMontagne du Rey

- 9H03 – 540m (MR05) Nous remarquons un abreuvoir sur la gauche du chemin. Juste au-dessus, dans la ravine où il a été aménagé, nous remarquons que les Scolopendres poussent à profusion. Nous trouvons également de la Brunelle et un pied d'Hépatique blanche encore fleuri. Le sentier nous permet de traverser un superbe bois de noisetiers, en faisant des lacets confortables.

AbreuvoirMontée en forêtMontée en forêt

- 9H44 – 840m (MR06) Au lieu-dit "Dreyturère", nous profitons d'un beau point de vue sur Louvie-Juzon et Arudy. Nous continuons sur le sentier balisé (GRP) qui part à flanc sur la gauche (Est), versant Nord de la Montagne du Rey.

- 9H57 – 888m (MR07) Nous quittons le GRP, pour prendre le sentier qui monte sur la droite.

- 10H02 – 921m (MR08) Le sentier fait un lacet droite pour repartir vers l'Ouest.

- 10H28 – 1092m (MR09) Lorsque nous sortons de la forêt, nous essuyons quelques belles rafales de vent... Un panneau indique "Sommet montagne du Rey - Option non balisée -800m". Une sente assez claire nous permettra d'évoluer sans problème en direction du col qui nous domine au Sud-sud-est. Quelques cairns placés de façon un peu aléatoire nous confirment que nous suivons le bon itinéraire... Nous sommes un peu étonnés de trouver encore à cette époque de l'année, de nombreux pieds d'Oeillets de Montpellier.

A la sortie de la forêtArudy et Louvie-Juzon

- 10H56 – 1291m (MR10) Lorsque nous atteignons la ligne de crête au niveau du col, nous virons à droite pour rejoindre un sommet secondaire qui a le mérite d'offrir une vue un peu plus intéressante que celle du sommet principal.

- 10H59 – 1305m (MR11) Un cairn est édifié au point culminant de l'extrémité Ouest de la ligne de crête. Au pied de celui-ci, nous remarquons une croix de bornage, marquant la limite entre les communes de Louvie-Juzon au Nord et Castet au Sud. En descendant de quelques dizaines de mètres vers l'Ouest, nous avons une belle vue plongeante sur le lac de Castet.

Vue plongeante sur le lac de CastetCroix de bornage

Malgré une météo brumeuse, nous tentons de faire le tour d'horizon en commençant à l'Est par le Soum de las Picarras, où nous nous rendrons dans quelques minutes. Nous voyons ensuite le Soum de la Pale aligné avec le pic Lapeyrie, le Mail qui nous cache le Pic Durban, puis le Pic de Malles Ores, le Moulle de Jaout et la Crête de Coos, le sommet de Sésénite, le Pic de Ger, le Pambassibé, le Pic du Midi d'Ossau (qui va rapidement disparaître derrière les nuages), le Capéran de Sesques qui se détache très nettement, le Pic de Sesques bien enneigé, le Cinq-Monts, le Pic de Gerbe, l'Embarrère, le Pic de Bergon, le Lauriolle, le Pic de Lariou, le Montagnon de Bielle et le Mailh Massibé, le Rocher d'Aran, l'Ourlenotte, le Pic de l'Ourlène, le Roumendares et le Pic des Escurets.

Vue du Mail au Pic de gerVue du Pic de Gerbe au Roumendarès

- 11H07 Nous revenons sur nos pas jusqu'au col, et poursuivons en face en suivant la ligne de crête vers l'Est. Nous repérons quelques Crocus d'automne, mais ils sont bien fanés...

Nous revenons sur nos pas jusqu'au col, et poursuivons en face en suivant la ligne de crête vers l'Est.

- 11H20 – 1349m (MR12) Nous atteignons le Soum de las Picarras, marqué par un cairn, au point culminant de la Montagne du Rey. Nous arrosons l'anniversaire d'Hélène avec des gâteaux et une bouteille d'Asti que Beñat nous fait la surprise de sortir de son sac.

Au sommet du Soum de las Picarras

Pic de Sesques, Cinq-Monts et Pic de GerbeL'Embarrère, le Pic de Bergon et le Lauriolle

- 11H40 Nous entamons la descente en suivant le même itinéraire qu'à la montée.

Descente

- 13H22 Avant d'arriver au village, nous nous installons pour manger sur la table de pique-nique que nous avions repérée au départ.

La Montagne du Rey

- 13H52 On repart pour parcourir les derniers hectomètres.

- 14H00 Nous sommes de retour au camping-car où nous avons la surprise de constater qu'il fait 29° (à l'extérieur) !

Nous sommes de retour à Bardos pour 16H00.

Randonnées