Mondinero

16-03-2012

Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 784m

Distance :  12,600 Km aller-retour

Total : 6H23 (montée 2H53)

Grand beau temps.

Carte Parque de la Sierra y cañones de Guara n°7

Editorial Pirineo - Escala 1/40 000

Les repères de type (MON01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Après avoir été à la Punta Común au-dessus du village d'Agüero, nous passons par Ayerbe et Huesca pour prendre la direction de Barbastro. Rapidement après avoir dépassé Huesca sur la N240, au km 203,5, nous tournons à gauche au sommet de la côte, juste après avoir laissé sur notre gauche le château de Montearagon pour prendre la direction de Loporzano. Juste avant Sasa del Abadiado, nous tournons à gauche en direction de Barluenga que nous traversons, et tournons à droite pour aller passer la nuit dans le camping-car à San Julián de Banzo (42°13'52"N - 0°20'44"W). Nous sommes ainsi à la limite, mais à l'extérieur du Parc de la Sierra et des Canyons de Guara...

Le vendredi matin, nous repartons pour le barrage de Vadiello (HU330), pénétrant ainsi dans le Parc National de la Sierra et des canyons de Guara. Nous stationnons sur le parking situé en face du barrage.

- 7H35 – 758m – (MON01) Nous démarrons du parking  sur la route située à droite du tunnel, et qui est barrée par une barrière basculante métallique rouge et blanche. Nous franchissons ainsi deux tunnels pour rejoindre la barrage du Vadiello.

- 7H41 – 763m – (MON02) Après avoir traversé le barrage, nous poursuivons vers l'Est, sur la route qui devient piste au bout d'une centaine de mètres. Derrière nous, les Mallos de Ligüerre et le Borón sont magnifiquement éclairés par la lumière du matin. Au Nord nous sommes dominés par le Frachinito, le sommet triangulaire de Mondinero où nous allons, et plus à droite, le Tozal de Guara. Il y a beaucoup de Romarin et du Raisin d'Ours.

Les Mallos de Ligüerri et le barrage du Vadiello

Le Borón

- 8H12 – 842m – (MON03) Une flèche "Ermita" et un panneau "San Cosme y San Damian" indiquent le chemin sur la gauche par lequel nous reviendrons. On peut remarquer aussi sur la gauche, un petit édifice nommé "Cruz Cubierta", "Ermita de la Santa Cruz" ou "Caseta de los Cuatro Vientos". C'est cette dernière appellation qui nous semblera la plus appropriée lorsque nous voudrons y faire une pause au retour... Pour l'instant, nous continuons à monter sur la piste principale vers l'Est. En avançant encore un peu, nous voyons le grand ermitage de San Cosme y San Damian, niché au pied de la falaise de la Peña de San Cosme.

Le Mondinero vu de la Cruz Cubierta.

L'ermitage San Cosme y San Damian.

- 8H30 – 922m – (MON04) Nous laissons une piste sur la droite pour continuer à monter en face sur la piste principale.

Le MondineroLe Tozal de Guara

- 8H36 – 953m – (MON05) La piste se divise en deux, et nous prenons la branche de gauche. Une trentaine de mètres plus loin, nous rejoignons une piste que nous empruntons vers la gauche (Nord), face au Tozal de Guara.

- 8H49 – 961m – (MON06) Un panneau indique la direction de Nocito et de l'Ermita de Fabana sur la droite. Nous quittons alors la piste principale pour prendre sur la droite, la petite piste quasiment parallèle à la précédente, tout en laissant à 90° sur la droite, le sentier qui conduit à Nocito, marqué par deux cairns. Nous avançons ainsi parfaitement dans la direction du Mondinero et de la large brèche creusée dans les falaises d'el Pito. Nous trouvons les premières Narcisses à feuilles de jonc de l'année.

encore un coup d'oeil sur l'ermitage San Cosme y Damian, avec le Borón à l'arrière-plan.

L'itinéraire à suivre pour atteindre le sommet...El Pito

- 9H08 – 996m – (MON07) Avant que le chemin ne commence à descendre, nous enlevons une couche de vêtements, car la chaleur est quasiment estivale, et nous sentons bien que c'est à partir d'ici que l'itinéraire va se redresser...

- 9H09 – 979m – (MON08) Une quarantaine de mètres plus loin, un cairn nous indique le départ du sentier du Mondinero sur la gauche. Nous observons quelques vautours posés sur les crêtes d'el Pito, et un Percnoptère d'Égypte passe au-dessus de nous.

- 9H17 – 1039m – (MON09) Le sentier passe au pied d'un énorme rocher surplombant, ou nous remarquons les vestiges d'un abri sous roche sur la droite. L'itinéraire contourne ce rocher et tourne à droite derrière lui.

- 9H30 – 1112m – (MON10) La montée dans les éboulis croulants est un peu inconfortable, mais nous atteignons déjà le pied de la falaise de gauche.

La montée dans les éboulis croulants est un peu inconfortable...Nous atteignons le pied de la falaise.

- 9H36 – 1155m – (MON11) Le sentier part à flanc dans un éboulis.

- 9H44 – 1204m – (MON12) Nous suivons toujours le sentier bien marqué et cairné, et nous franchissons quelques tout petits passages rocheux très faciles. Nous trouvons un fossile de coquillage, ce qui nous permet de penser qu'il y a quelques millénaires, nous aurions pu prendre un bain pour nous rafraîchir... L'embalse de Guara que nous voyons au Sud-est nous paraît un peu trop éloigné pour tenter un plongeon... Par contre, la bonne nouvelle, c'est que la pente s'adoucit un petit peu...

Un fossile.

- 9H49 – 1231m – (MON13) Nous passons à un beau point de vue marqué de plusieurs cairns au-dessus des falaises, et le sommet est en vue au Nord. Il faut préciser que l'itinéraire que nous suivons, et qui est parfaitement tracé sur le terrain, se trouve un peu plus à gauche (Ouest) que celui qui figure sur les cartes dans le creux du talweg.

Nous passons à un beau point de vue marqué de plusieurs cairns au-dessus des falaises, et le sommet est en vue au Nord.

- 9H57 – 1277m – (MON14) Nous suivons toujours les cairns sur un terrain constitué de petits cailloux, en nous faufilant entre les Buis et les Genêts hérissés.

- 10H03 – 1323m – (MON15) Un beau cairn marque le chemin qui reste encore assez visible, mais il ne faudrait tout de même pas s'aventurer ici par temps de brouillard...

- 10H12 – 1384m – (MON16) Cette fois-ci le sentier a définitivement disparu, mais de nombreux cairns guident encore notre progression.

Le Tozal de Guara

- 10H19 – 1429m – (MON17) Nous rejoignons la ligne de crête sur la droite, et nous avons un superbe point de vue sur les barrancos de los Valles et del Abadejo, situés entre le Frachinito et le Tozal de Guara.

- 10H28 – 1467m – (MON18) Nous voici au sommet du Mondinero avec une très belle vue sur les Mallos de Ligüerri et le Borón. Nous apercevons à l'Ouest, en arrière-plan, le sommet caractéristique de la Peña Gratal. Le Frachinito nous domine fièrement au Nord. Plus à l'Est, le Tozal de Guara règne en maître sur la région, avec plus à droite le Tozal de Cubillas et le sommet arrondi de la Cabeza de Guara. Hélas nous ne faisons qu'apercevoir un tout petit bout de l'embalse de Vadiello, qui se niche au pied des falaises en-dessous de nous. Au sud-ouest, nous voyons très bien la ville de Huesca.

Nous voici au sommet du Mondinero.

Zoom sur les Mallos de Ligüerri, avec le Puro qui se détache très nettement.

Zoom sur le Tozal de Guara.Le Frachinito.

- 10H42 Nous quittons le sommet et redescendons par le même itinéraire

Descente dans la caillasse...

- 11H51 – 961m – (MON06) Nous sommes de retour à la piste, au niveau du panneau qui indiquait le sentier de Nocito. Nous repartons alors vers le nord sur cette piste pour rentrer par les ermitages du Vadiello.

Nous sommes de retour sur la piste et repartons vers le Nord.Il n'y a pas qu'aux Etats Unis que les montagnes sont sculptées...

- 12H01 – 921m – (MON19) Nous laissons un sentier sur la droite, qui part en direction de l'Huevo de San Cosme (à 30 minutes), et nous continuons sur la piste.

- 12H12 – 867m – (MON20) Nous arrivons à l'ermitage de la Señora del Socorro, appelé également Ermita de la Virgen de Fabana. La toiture de l'auvent est effondrée, et la porte métallique est fermée à clé. Nous nous installons à proximité pour manger.

Arrivée à l'ermitage de la Señora del Socorro.

- 12H45 Nous redémarrons.

- 12H47 – 861m – (MON21) Nous passons devant l'ermitage San Gregorio qui est en ruines, et semble même avoir été massacré!

- 12H50 – 853m – (MON22) Nous arrivons maintenant à l'ermitage San Cosme y San Damian (ermitage de la Fuensanta) derrière lequel se trouve une fontaine sainte. Des tables et des bancs permettent d'y faire une pause à l'ombre. aujourd'hui, il n'y a plus rien dans la chapelle, alors qu'il restait les statues des deux saints lorsque nous étions passés en 2002. Nous trouvons quelques beaux pieds d'Hellébore fétide.

L'ermitage de la FuensantaSan Cosme y San Damian, photographiés en 2002...

- 12H54 – 846m – (MON23) Nous passons devant l'ermitage San Urbez qui est abandonné.

L'ermitage San Urbez

- 12H56 – 834m – (MON24) Sur la droite du chemin, l'ermitage San Miguel est totalement effondré.

L'ermitage San Miguel est totalement effondré....

- 12H59 – 826m – (MON25) L'accès à l'ermitage de San Cosme y San Damian est fermé par des grilles, nous prenons donc le sentier qui descend sur la gauche, marqué par un panneau "Embalse de Vadiello".

L'accès à l'ermitage de San Cosme y San Damian est fermé par des grilles...L'ermitage de San Cosme y San Damian

- 13H07 – 784m – (MON26) Nous passons au fond du talweg et poursuivons sur le sentier bien tracé.

- 13H21 Nous revenons à la "Cruz Cubierta" où nous retrouvons notre chemin du départ.

Nous revenons à la "Cruz Cubierta"La Cruz Cubierta ou "Caseta de los Cuatro Vientos"...

- Sur le chemin du retour, nous ne nous lassons pas du spectacle offert par les Mallos de Ligüerri et le Borón, avec le lac de Vadiello au premier plan.

Les Mallos de Ligüerri et le Borón avec le lac de vadiello au premier plan.Et encore le Borón...

- 13H58 Nous sommes de retour au camping-car.

Après une bonne douche, nous repartons par Loporzano pour reprendre la N240 en direction de Barbastro. Nous ne prenons pas la nouvelle autovia et restons sur l'ancienne nationale jusqu'à Angües, et nous prenons ensuite la direction de Adahuesca pour rejoindre Alquézar. Nous y passerons la nuit dans le camping-car, profitant en soirée des illuminations nocturnes de la cité. Demain nous irons voir l'Abrigo de Chimiachas.

Randonnées