Peña Gratal

20-08-2005

Christiane, J. Paul.

Dénivelée : 700m

Total : 4H30 (montée 2H20)

Beau temps.

Carte militaire au 1/50 000 n°248

Peña Gratal versant Sud.

Après avoir fait le Tozal de Guara, nous quittons Used pour repasser à proximité de Nocito, puis nous continuons à l'Est vers Lúsera  et Santa María de Belsué (que nous laissons sur la droite), puis nous passons au dessus de la N330 (route du col de Monrepos) pour rejoindre Arguis.

Dans le lacet avant le village, nous tournons à droite pour prendre une petite route qui conduit à Rasal.

Venant de France, il faut passer à Sabiñanigo, prendre la direction de Huesca, passer le col de Monrepos, et tourner à droite avant d'entrer dans une gorge, juste avant le barrage d'Arguis que l'on trouve sur la droite. Traverser Arguis, et on retrouve la route à gauche dans le premier lacet au dessus du village.

2,7km plus loin, nous prenons une piste qui descend sur la gauche. A la patte d'oie, laisser la piste qui part à droite et suivre la piste sur la gauche qui pénètre dans une forêt de résineux et la suivre sur 2,5km (on passe devant une fontaine).

La piste est un peu abîmée dans les 200 derniers mètres, faisant un lacet avant de parvenir à un carrefour de pistes où nous stationnons (la piste de droite fait une boucle pour revenir à la patte d'oie, alors que l'autre semble partir vers le barrage d'Arguis...).

Accès au point de départ.Itinéraire au départ.

- 9H40 Nous démarrons au Sud, en suivant le lit du río qui descend du barranco de Focegabarda (voir la photo ci-dessus). Le sol est partiellement bétonné, il s'agit d'une couche de protection du gazoduc qui relie Huesca à Sabiñanigo.

- 9H56 Christiane a une forte émotion en croisant le chemin d’un serpent, alors que nous franchissons le lit du río à sec (il est possible d'arriver au même point en montant par la piste que l'on quitte dans un lacet où se trouvent plusieurs cairns). Nous trouvons des Mérenderas faux bulbocodium; puis nous montons en suivant toujours au Sud le tracé du gazoduc, encombré de pierraille, hérissé de nombreux piquets jaunes...

- 10H25 Alors que le tracé du gazoduc se redresse vivement face à nous, nous trouvons trois cairns (dont deux sont reliés par des branches pour souligner leur présence). Nous prenons un sentier sur la droite (très bien cairné) qui pénètre dans la forêt, et remonte tout le vallon. Nous trouvons de la Piloselle

- 10H54 Nous sortons à découvert, dominés par la ligne de crête, le sentier très bien cairné oblique sur la gauche.

- 11H00 Nous rejoignons une piste (deux beaux cairns) juste avant la ligne de crête que nous suivons sur la gauche 

- Cinquante mètres plus loin, nous prenons la piste cairnée sur la droite jusqu’à retrouver le tracé du Gazoduc, toujours matérialisé par des piquets jaunes (11H05).

- Nous descendons en direction de la Peña Gratal et trouvons une fontaine à l’entrée du plateau.

- Nous traversons le plateau remontons la piste en lacet pour parvenir à un col au pied du sommet (11H41).

- Deux cairns marquent le départ du sentier qui s’élève plus ou moins en crête et à 12H00 nous sommes au sommet de la Peña Gratal (1563m). Le vent est violent et m’arrache la casquette… Je n’ai plus de batterie pour l’appareil photo… Nous sommes assez étonnés de trouver trois crèches abrités par des cailloux sur le sommet… Cela doit probablement correspondre à une tradition qu’il faudra essayer d’éclaircir…

Nous dominons Huesca, Boléa, le château de Loarre, et pouvons très bien voir le Tozal de Guara à l’Est (où nous étions la veille).

- Nous redescendons manger à la source pour se mettre à l’abri du vent (12H40)

- 12H57 Il fait frais, nous repartons en remontant le tracé du gazoduc, que nous quittons avant d'atteindre la crête, pour partir sur la gauche. Nous trouvons quelques pieds de Vipérine.

- Cinquante mètres après une intersection, nous retrouvons le sentier cairné qui descend dans la combe sur la droite (13H18). Nous le descendons dans les buis et retrouvons plus bas le gazoduc au niveau des trois cairns (13H40).

- Comme à la montée, nous descendons le long de la tranchée du gazoduc pour franchir le barranco de Focegabarda. De nombreux vautours nichent dans les falaises qui nous surplombent.

- 13H56 Nous franchissons le río (à sec) et laissons sur la droite les deux cairns qui marquent le départ du sentier dans le lacet de la piste.

- Nous continuons à descendre le long du gazoduc; il est 14H10 lorsque nous rejoignons le camping-car.

Randonnées