Pic d'Arnoussère

31-10-2009

Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 681m

Distance aller-retour: 7.000km

Total : 4H24 (montée 2H05)

Beau temps, légèrement voilé.

Les repères de type (ARN01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Carte touristique IGN 1/25000

273  -  Aspe - Ossau

Passage en forêt

 Partis de Bardos le vendredi après-midi, nous rejoignons la vallée d'Aspe et montons en direction du Somport. Sans prendre le tunnel, nous tournons à gauche pour monter au col. Nous constatons qu'il est interdit de dormir à Peyrenère dans le camping-car, car nous sommes dans le Parc National... Nous franchissons donc le col du Somport, nous retrouvant ainsi en Espagne pour nous affranchir de cette interdiction. Nous nous installons pour passer la nuit sur le parking de la station d'Astun où nous sommes tout-seuls...

Le samedi matin, nous redescendons à Peyrenère pour faire notre randonnée.

- 9H19 – 1353m (ARN01) Dans le virage situé juste après le chalet Cadier, au-dessus du centre René Soubré, nous quittons Peyrenère en empruntant le sentier balisé en blanc-rouge-blanc, qui s’élève à flanc vers le Nord. Un panneau indique « Plateau de la gentiane 1H30 » et nous constatons que nous sommes sur le chemin de Saint Jacques. Derrière nous (au Sud), la vue sur le massif du Pic d’Aspe saupoudré de neige est magnifique…

Départ de PeyrenèreVue sur le massif du Pic d'Aspe

- 9H43 – 1517m (ARN02) Alors que le sentier fait quelques lacets sur la droite, la vue sur le Visaurin de dégage, et la silhouette du Signal d’Espelunguère (également appelé pic de Gabedaille) est magnifique.

Panorama Sud-ouest.

- 9H52 - 1584m (ARN02bis) Alors que le sentier repart à flanc vers le Nord, nous surplombons les Forges d’Abel.  A l’opposé, la silhouette de quelques isards se détache sur la ligne de crête.

Nous surplombons les Forges d’Abel.La silhouette d'un isard se détache sur la ligne de crête.

- 10H00 – 1621m (ARN03) Le sentier pénètre dans un sous-bois moussu. Nos pieds s’enfoncent dans une épaisse couche de feuilles mortes, et nous prenons plaisir à y traîner les pieds… Le bruissement des feuilles, et les parfums d’automne éveillent en nous des sensations qui remontent de notre enfance…

- 10H21 – 1728m (ARN04) A la sortie de la forêt, nous passons au pied d’un beau vallon sur notre droite, dominé par une crête rocheuse très découpée sous le Pic d’Arnoussère. Nous dominons maintenant le lac du Peilhou, qui se pare d’un vert profond. Un vautour fauve tournoie au-dessus de nos têtes.

- 10H28 – 17551m (ARN05) Alors que le sentier atteint son apogée et passe devant une source, nous virons plein Est (droite), hors sentier, en direction d’un col.

Nous virons plein Est en direction d’un col.

- 10H35 – 1805m (ARN06) Nous rejoignons une bonne sente qui facilite notre progression en direction du col.

- 10H45 – 1889m (ARN07) Arrivant au col, nous découvrons face à nous , le Pic du Midi d’Ossau qui émerge à l’arrière-plan du Pic des Moines et semble imiter la petite pointe de l’Ossau… Le Pic d’Anie se détache au Nord-ouest.

Zoom sur le Visaurin.Le Pic d’Anie se détache au Nord-ouest.

- Après dix minutes de pause, nous repartons toute crête sur une sente qui se dirige plein Sud.

- 10H58 – 1917m (ARN08) Alors que nous franchissons une petite butte, le Pic d’Arnoussère se détache face à nous au Sud.

Le Pic d’Arnoussère se détache face à nous au Sud.

- 11H01 – 1926m (ARN09) Après un pin à crochets isolé, nous évitons la pointe rocheuse suivante par la gauche, en parcourant une vire bien tracée qui se faufile versant Est.

Nous évitons la pointe rocheuse suivante par la gauche, en parcourant une vire bien tracée qui se faufile versant Est.Du col suivant, nous dominons le lac du Peilhou...

- 11H08 – 1951m (ARN10) Nous franchissons un denier petit col d'où nous dominons le lac du Peilhou. Nous sommes sous la surveillance d’un isard, qui observe nos évolutions depuis le sommet. Nous continuons à monter dans les pentes herbeuses vers le Sud.

Superbe vue sur le massif du Pic de Sesques.

- 11H24 – 2034m (ARN11) Après avoir franchi un dernier passage herbeux un peu redressé, et enjambé une clôture, nous voici au sommet du Pic d’Arnoussère. Encore un superbe petit belvédère que je qualifierai d’excellent rapport qualité/prix, ou du moins difficulté/panorama…

Nous voici au sommet du Pic d’Arnoussère.

Nous faisons le traditionnel tour d’horizon : Signal d’Espelunguère (Pic de Gabedaille), Pic d’Arri, Ansabère, Pic et Table des Trois Rois, Pèneblanque, Pic d’Anie, Labigouer, Oueillarisse, la silhouette massive du Layens, Pic et Capéran de Sesques, Pic Hourquette, Pic de Bielle, Pic des Moines, la pointe du Grand Pic du Midi d’Ossau, le sommet arrondi du Pic de Belonseiche, Pic de Bénou, Pic d’Anayet à l’arrière plan du col d’Arnousse, Pic d’Arnousse, Pala de Ip, au premier plan le Murlorum, Collarada, Pic d’Aspe, Llena de la Garganta, Llena del Bozo, Visaurin, Agüeri, et on aperçoit même les parois calcaire du Castillo de Acher. Au nord, nous voyons le village de Cette (au-dessus de Eygun), ainsi que Borce et Etsaut. Nous dominons la cabane d'Arnousse (au Nord-est).

Panorama Ouest.

Vue sur l'Ossau.Nous dominons la cabane d'Arnousse

Panorama Est et Sud

- 11H58 Nous redescendons en empruntant l’itinéraire de la montée.

- 12H19 Nous repassons au col et virons à gauche pour descendre versant Ouest.

- 12H27 Nous faisons une pause repas à proximité de la source, en bordure du chemin balisé.

- 12H50 Nous reprenons notre descente.

- 13H43 Nous voici de retour à notre point de départ.

Randonnées