Castillo de Acher

Monte Campanil sur les cartes IGN

18-06-2004

Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 1250m

Total : 7H30 (montée 4H05)

Beau temps chaud.

Mapa excursionista

Ansó - Echo

Face Sud du Castillo de Acher.

Partis de Biarritz le jeudi soir à 17H30, nous partons par Oloron, nous faisons une pause casse-croûte à Urdos, puis nous passons le col du Somport pour descendre jusqu'à Jaca. Nous prenons à droite la route de Pampelune jusqu'à Puente la Reina de Jaca, où nous traversons le pont, et prenons de suite à droite la route de Hecho. Nous dépassons Hecho pour aller dormir deux kilomètres plus loin, dans le village de Siresa (21H30), à l'Hôtel "Castillo de Acher"... Situé sur la plaza Mayor, ce beau bâtiment en pierres est parfaitement situé pour aller faire des randonnées dans la région. À toutes fins utiles, voici les coordonnées: 974 375 -313 - www.castillodacher.com.

Après une excellente nuit, nous quittons Siresa à 7H15 pour monter en direction de la Selva de Oza par une route magnifique que se faufile dans des gorges extrêmement étroites appelées "Boca del Infierno". Nous nous garons juste après le pont sur le río Aragon-Subordan (7H35).

Itinéraire.

- 7H45 - 1140m Nous démarrons sur un chemin dont le départ est signalé par un panneau "Siresa - Hecho". Nous montons au dessus du Camp "Ramiro el Monje".

- 8H00 - 1175m Nous laissons le GR partir sur la droite pour rester rive droite du Barranco Espata et monter vers l'Est. Nous remarquons au passage un beau pied de Néottie Nid d'oiseau.

- 8H10 - 1235m Nous rejoignons la piste carrossable qui contourne et s'élève au dessus du Camp "Ramiro el Monje". Nous partons à droite (Sud) sur cette piste. Nous trouvons du Méconopsis du Pays de Galles et du Saxifrage des lieux ombragés.

- 8H14 - 1240m Un panneau rustique, indique le départ du large sentier qui conduit au Castillo de Acher. Nous trouvons de nombreuses Vesce Cracca, Bugle rampante, ainsi qu'un magnifique pied de Belladone d'un bon mètre de hauteur. Le sentier se rétrécit, mais reste très agréable dans la forêt. Nous trouvons encore de l'Hellébore fétide, des Fraisiers qui ne portent hélas pas encore de fraises... de l'Anthyllide des montagnes, de l'Érine, des Asphodèles, du Cirse des marais, des Crêtes de coq... Nous avons une vue magnifique sur la Peña Forca, très bien éclairée à cette heure.

Vue sur la peña Forca.

- 8H57 - 1430 m Nous traversons le barranco Espata au niveau d'une petite clairière superbement fleurie: Ancolies, Serpolet, Gymnadénie moucheron, Géranium des forêts, Vesce des Pyrénées, Trèfle des Alpes, Hippocrépis à toupet...

- 9H20 - 1575m Nous sortons de la forêt. Nous découvrons une vue magnifique sur Chipeta Alto, le Mallo de Acherito, Ansabère et la Table des Trois Rois. Le chemin indiqué sur la carte part à flanc sur la droite, mais nous montons directement dans le vallon pour atteindre un abreuvoir (9H41 - 1700m). Nous repérons au passage des Gentianes printanières et des Pédiculaires des Pyrénées.

Vue sur Chipeta alto, la table des Trois Rois, le Mallo de Acherito et Ansabère.Chipeta alto.Mallo de Acherito et Ansabère.Ansabère, avec Pétragème au premier plan.

- 9H45 - 1740 Nous rejoignons la cabane refuge de Acher qui ne donne guère envie de s'y installer... Nous nous accordons une petite pause pour nous restaurer en admirant la vue sur Costatiza et Agüerri.

Vue sur Costatiza et Agüerri.

 - 9H58 Nous voici repartis vers l'Est.

- 10H00 Nous prenons un sentier sur la gauche (Nord-Est) dont le départ est matérialisé par un cairn. Le secteur est particulièrement investi par l'Horminelle des Pyrénées.

- 10H10 - 1860 Nous appuyons sur la droite pour remonter un vallon vers l'Est afin de passer à gauche du point côté 1910m. Ce vallon est peuplé de Primevères élevées, de Populage des marais, et de Renoncule amplexicaule.

- Il faut maintenant s'élever à flanc en direction d'une brèche dans la barre rocheuse qui domine le versant Sud du Castillo de Acher. La pente est de plus en plus raide, et le terrain de plus en plus croulant... L'itinéraire est cependant abondamment cairné et la progression se fait plus facilement qu'on ne pourrait le craindre... Nous avons même le loisir de remarquer au passage des Renoncules des Pyrénées et de l'Androsace velue.

Un avion semble nous indiquer la brèche à atteindre...

- 11H10 - 2260m Nous atteignons la fameuse brèche d'où nous découvrons le superbe vallon suspendu en forme de livre ouvert, qui constitue la partie sommitale du Castillo de Acher. D'ici, le sommet nous apparaît débonnaire. De fait il est défendu par une véritable citadelle de pierre, dont le seul point faible est la brèche où nous nous trouvons... Une harde d'isards s'ébat sur les névés, pour notre plus grand plaisir... Nous repérons le rouge vif des Primevères hirsutes.

Nous arrivons à la brèche.

- Nous suivons d'abord le sentier à flanc, puis nous prenons la ligne de crête Sud (vers l'Est) pour rejoindre le point côté 2354 (11H38). C'est un belvédère magnifique sur le Visaurin, Agüerri et Costatiza...

Les sommets de la vallée d'Aspe au dessus de la crête Nord.Christiane remonte la crête Sud.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

- Nous redescendons un peu pour aller au sommet principal. C'est alors que Christiane se trouve nez à nez avec une marmotte... Elles étaient aussi surprises l'une que l'autre de ce face à face...

- Je remarque quelques parterres de Gentianes acaules avant d'atteindre le sommet principal par un beau sentier (11H50 - 2390m). Quel belvédère ! Les sommets d'Aspe et d'Ossau font concurrence au massifs aragonais et l'on ne sait dans quelle direction la vue est la plus intéressante ou la plus belle...

Les sommets d'Ossau.La vue au Nord-Ouest.Le Visaurin

Jean Paul au sommet.Christiane et Jean Paul au sommet.

Nous faisons la connaissance de Stéphane qui est monté depuis Espelunguère (côté vallée d'Aspe). Nous lui proposons de faire la traversée vers l'Aragon, et de le ramener à sa voiture au passage en vallée d'Aspe... Il accepte avec plaisir, et se révèlera un compagnon très sympathique tout au long de la descente.

- 12H40 Après un bon casse-croûte dans une salle à manger ****, nous redescendons par le même itinéraire que celui de la montée. Nous repérons quelques Soldanelles au bord des névés.

- 12H54 Nous repassons à la brèche, et amorçons prudemment la descente de la face Sud. Les bâtons se révèlent fort utiles dans ce terrain croulant. Dans la partie inférieure, nous trouvons de la Grassette à grandes fleurs et des Globulaires rampantes.

- 13H48 Nous passons (sans s'arrêter)  à la cabane refuge.

Descente, avec en arrière plan, la face sud du Castillo de Acher.

- En partie basse de la forêt, nous sommes intrigués par quelques troncs dont l'écorce a été arrachée à hauteur d'homme et qui portent des traces de griffures. Nous avions repéré la même chose au départ, et nous avons remarqué que le sol avait été gratté au pied de certains arbres, mais pas à la manière des sangliers... Il faut ajouter que Stéphane a vu partir "quelque chose" assez rapidement dans la forêt... Nous pensons à l'ours sans cependant trop y croire...

Abre griffé... par qui ?

- 15h00 Nous retrouvons la piste carrossable. Nous descendons en face en suivant un sentier balisé.

Vue sur Chipeta alto à l'arrivée.

- 15H15 Nous sommes de retour à la voiture, d'où nous pouvons voir la fière allure de la face Ouest du Castillo de Acher qui nous domine..

Nous sommes dominés par la face Ouest du Castillo de Acher.

Nous revenons par Hecho bien entendu, puis 8 km plus bas, nous tournons à gauche vers Aragües del Puerto. Sept kilomètres plus loin, nous tournons à droite à Jasa pour passer à Aisa. Nous prenons à gauche la route de Borau et rejoignons la nationale  à Villanua. Nous laissons Stéphane à sa voiture et rentrons à Biarritz pour 19H30.

Randonnées