Igountze

09-09-2007

Sylvain, Jean Paul.

Dénivelée : 1200m

Distance : 17,100 Km AR

3H05 montée, Total 5H45

Beau temps.

Carte IGN n° 1446 ET, Tardets, au 1/25 000

Les repères de type (IG01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Cabane Herrearausquie dans le col.

  Superbe randonnée de crête à la montée, mais le retour par la piste est long et fastidieux…

Départ de Bardos à 7H10, nous passons par Saint-Palais,  Mauléon et Tardets pour rejoindre Licq-Atherey. Après la sortie du village, dans un grand virage, nous prenons la petite route sur la gauche (panneau moulin « Goyhena »). Nous remontons ainsi la rive gauche du ruisseau de Susselgue, passant au-dessus de la pisciculture. Après un pont étroit, nous remarquons un vieux moulin. Environ 450 mètres plus loin, nous nous stationnons à côté de la maison Bordaberry (côté gauche).

Maison Bordaberry, point de départ et d'arrivée.

 - 8H38 – 484m (IG01) Nous démarrons en montant sur la route vers l’Ouest. Subsistent encre quelques Compagnons rouges, Épiaires des bois, Mauves musquées, Campanules étalées, Origan, Douce amère, mais la Bruyère est en pleine floraison : Callune et Daboecie des Monts Cantabres. Il y a également beaucoup de framboises. Nous avons une belle vue sur Inchouriste au Nord.

- 8H51 – 536m (IG02) Dans le dernier virage avant la ferme Escalampougnéa, nous prenons un chemin qui monte en parallèle au-dessus de la route.

- 9H04 – 632m (IG03) Au-dessus d’une borde, nous continuons à monter sur la piste principale. Nous voyons maintenant La Madeleine et le Chapeau du Gendarme.

Atherey, au pied du Chapeau du Gendarme.Le Chapeau du Gendarme et la Madeleine.

- 9H08 – 681m (IG04) A l’intersection, nous prenons la piste qui monte sur la gauche..

- 9H14 – 714m (IG05) Dans un virage, nous franchissons un portail sur la droite, pour continuer sur un chemin horizontal qui nous conduit à la borde « Teinture » (9H18 – 709m (IG06)). Nous remarquons, sur la droite, une superbe stèle discoïdale, datée de 1992. A partir d’ici, et jusqu’au sommet, la vue sur le pic d’Orhy est superbe.

Meules de foin au-dessus du chemin.Teinture borde.Croix trinitaires sur Teinture borde.

Discoïdale avec une gentiane, des sommets, un txistu et des notes de musique, un béret et un makila.Licq.

- Nous poursuivons Est-sud-est, en montant le long des palombières.

Sylvain au sommet d'une palombière.Pic d'Orhy

- 9H33 – 757m (IG07) Nous franchissons un portail de clôture au pied d’une grande palombière métallique, et suivons la piste sud-sud-est. Nous trouvons des Crocus d’automne, de la Piloselle, des Ajoncs et des de la Bruyère vagabonde.

Teinture borde et le Chapeau du Gendarme.Grande palombière métallique.

- 9H43 – 796m (IG08) Nous franchissons encore une clôture, remarquant au passage le balisage jaune et vert.

- 9H47 – 818m (IG09) Au portail nous continuons en face.

- 9H53 – 845m (IG10) Nous suivons la crête vers la gauche (Nord-est).

- 9H59 – 918m (IG11) Nous passons au point côté 918 sur la carte et continuons en crête. Le panorama sur Lakhoura, Bimbaleta, Kartxila, Chardekagagna, Otchogorrigagna et l’Orhy est magnifique.

Point côté 918Orhy

Vallée de la Soule.

Vue panoramique vers le Sud.

- 10H23 – 1004m (IG12) Nous franchissons une nouvelle bosse d’où nous voyons le village de Larrau, ainsi que la vallée de la Soule. Le Béhorléguy se détache nettement à l’Ouest-nord-ouest.

- 10H31 – 995m (IG13) Nous passons devant la cabane Herrearausquie et continuons sur la piste. Nous remarquons quelques Cirses des marais.

Cabane Herrearausquie dans le col.

- 10H47 – 1074m (IG14) Juste au-dessous du Pic Losco (peu significatif), et à côté de la cabane du même nom positionnée en contrebas sur la gauche, nous rejoignons une piste que nous empruntons vers la droite. Un panneau bois indique la direction « Teinture borda », par le chemin d’où nous arrivons.

Panneau "Teinture borda".Orhy.

- 10H55 Nous repartons après une courte pause.

- 11H00 – 1119m (IG15) Le chemin pénètre dans un bois de hêtres.

- 11H02 – 1132m (IG16) Le chemin fait un lacet vers la gauche et nous trouvons quelques Digitales pourpres, du Géranium Herbe à Robert, de l’Angélique, des Cirses laineux, du Méconopsis du Pays de Galles et des Œillets de Montpellier.

- 11H11 -1181m (IG17) Nous laissons une piste qui descend sur la gauche pour monter à droite toujours sur la piste principale.

- 11H24 – 1253m (IG18) Nous atteignons la crête au niveau d’un petit col où se dresse un pylône émetteur équipé de panneaux solaires, utilisé par la DDE dans le cadre de la prévention des crues… Nous avons un très beau point de vue sur le Pic d’Anie, et nous sommes en face des gorges de Kakoueta que nous dominons. Le sommet d'Igountze est en face de nous à l’Est-sud-est et nous y montons directement par une pente assez raide.

Pic d'Anie et Lakhoura.Pic d'Anie.

Le sommet arrondi d'Igountze.Vue sur les gorges de Kakoueta.

Coup d'oeil sur le final de notre itinéraire.Les pottokx avec le Lakhoura au fond.

- 11H43 – 1387m (IG19) Igountze, où nous sommes accueillis par les pottocks. Alors que nous nous installons versant Sud pour manger, nous découvrons de superbes Erodiums de Manescaut.

- 12H23 Nous attaquons la descente en revenant sur nos pas.

- 12H53 – 1074m (IG14) Nous repassons au pied du Pic Losco, où nous prenons la piste qui descend sur la droite en direction du bois de Haux (Est). A la cabane du même nom (Losco), un monsieur nous offre une bouteille d’eau qui s’avère être très bienvenue…

- 13H26 – 903m (IG20) Une piste en provenance d’Issarbe nous rejoint par la droite, nous continuons vers le Nord.

- 13H37 – 872m (IG21) Lorsque nous arrivons au premier lacet, le parcours de cette descente commence à paraître long et fastidieux ; nous allongeons le pas pour en finir… Le Gaillet jaune est encore bien en fleur. Les lacets s’enchaînent, sans qu’il ne soit possible de les couper pour raccourcir le chemin…

- 14H17 Dernier lacet en franchissant le ruisseau.

- 14H22 – 484m (IG01) Nous voici de retour à la voiture.

Randonnées