Punta Acuta - Mirador del Rey

28-05-2006

Christiane - J. Paul

Dénivelée : 1300m

Total : 9H13 (montée 4h04)

Grand beau temps.

Carte Ordesa y Monte Perdido 1/40.000

Parque Nacional

Editorial Alpina

Les repères de type (PA01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Mirador del Rey et Mondarruego, vus de la Punta Acuta.

Après avoir fait le Mondoto la veille, nous avons passé la nuit à Torla dans le camping-car, au camping du río Ara. Ce camping familial est très accueillant, parfaitement entretenu, les sanitaires sont irréprochables, et l'ambiance est parfaitement calme. Une adresse à ne pas manquer pour séjourner dans le secteur, et plus particulièrement pour cette rando dont le départ se situe au portail...

Pour s'y rendre: après le village de Torla, au-delà du tunnel en direction d'Ordesa, le camping est indiqué sur la droite. La route descend très raide, puis traverse le superbe pont de la Glera sur le río Ara. Une centaine de mètres plus loin, nous voici au camping, point de départ de notre randonnée.

Camping du rio Ara à Torla.Camping du rio Ara à Torla.

-  6H27 - 947m (PA01) Nous quittons le camping en empruntant sur une centaine de mètres, la piste carrossable interdite aux véhicules non-autorisés. L'itinéraire est parfaitement balisé en jaune et blanc, sans compter les très nombreux cairns, et les multiples panneaux indicateurs...  Nous trouvons immédiatement du Grémil officinal, de la Douce-amère, du Géranium herbe à Robert, de l'Hippocrépis à toupet et des Ancolies.

- 6H29 Suivant les indications du panneau "Santa Ana", nous prenons une piste sur la gauche, qui part à contre-sens.

- 6H30 Vingt-cinq mètres plus loin, un autre panneau nous indique de prendre le sentier sur la droite. Il comporte de temps en temps, des passages pavés. C'est une avalanche de fleurs: nous trouvons de la Vesce cracca, du Muscari à toupet, du Sainfoin à feuilles de Vesce, des Crètes de coq, de l'Hélianthème des Pyrénées, de l'Anthyllide vulnéraire, de la Ramondia, de l'Asphodèle rameux, des Platanthères verdâtres, du Plantain moyen, du Polygala chevelu et du Polygala des Alpes, des Jacinthes améthyste, des Fraisiers (avec les premières fraises...), de l'Hellébore fétide, de nombreuses Céphalanthères à longues feuilles, des Globulaires ponctuées, un Orchis brûlé et des Orchis mâles.

- 7H07 - 1189m (PA02) Court passage sur roche après avoir passé une grange.

- 7H15 - 1194m (PA03) On croise une piste, juste au-dessous d'une barrière.

- 7H18 Nous retraversons la piste.

- 7H20 - 1223m (PA04) Cette fois-ci, nous prenons la piste vers la droite.

- 7H24 - 1243m (PA05) Une centaine de  mètres après le lacet, nous prenons le sentier sur la droite.

- 7H40 - 1336m (PA06) Encore une traversée de piste, un panneau indique "Santa ana - Punta Acuta".

- 7H52 - 1409m (PA07) Nous commençons à trouver des Genêts hérissés, et nous avons une belle vue sur le Pelopin.

- 7H57 - 1450m (PA08) Nous rejoignons à nouveau la piste et découvrons sur notre gauche, la chapelle Santa Ana.

Arrivée à la chapelle Santa Ana.La chapelle Santa Ana et les casetas de Diazas.

La porte est fermée, mais nous remarquons des écritures sur le linteau, qui semblent avoir été gravées à l'envers...

Cliquer sur le linteau pour renverser l'image...

- Derrière la chapelle, un panneau "Miradores del Molar" nous indique le sentier qui s'élève sur la crête, à gauche au-dessus de la piste. Nous remarquons la présence d'Ibéris amer.

- 8H17 - 1553m (PA09) Nous commençons à jouer à cache-cache avec le soleil, mais nous aurons encore de bons moments à l'ombre... Nous trouvons du Lin vivace et de la Réséda.

- 8H33 - 1673m (PA10) Nous retrouvons la pise au moment où nous avons une vue plongeante sur Torla (le camping-car nous attend sagement!), et nous pouvons voir le Mondarruego plus au Nord.

Vue sur Torla et le Pélopin.Vue plongeante sur Torla.

- Nous faisons trente mètres (vers la gauche) sur la piste, et la quittons à nouveau dans le virage creusé dans la roche, en prenant le sentier sur la gauche (balisage jaune et blanc sur les arbres) qui pénètre dans la forêt. Nous y trouvons quelques Violettes de Rivin.

- 8H58 - 1796m (PA11) Au niveau de deux cairns, on laisse monter un sentier sur la droite pour continuer à flanc (un cairn).

- 9H01 - 1817m (PA12) Nous prenons le sentier de droite (cairn + balisage jaune et blanc).

- 9H04 - 1833m (PA13) Cette fois-ci, nous empruntons carrément la piste vers la gauche, alors que les premières Gentianes printanières commencent à apparaître.

- 9H18 - 1907m (PA14) La piste fait un lacet à droite, et nous remarquons une petite touffe de Linaire des Alpes.

- 9H21 Dans le lacet suivant, une marque jaune et blanche nous confirme l'itinéraire.

- 9H30 - 1975m (PA15) Dans un lacet de la piste, un panneau indique vers la gauche "Miradores del Molar".

Dans un lacet de la piste, un panneau indique vers la gauche "Miradores del Molar", en face de nous: le Mondarruego.

Nous suivons donc ce sentier de crête, situé en limite du Parc National d'Ordesa, pour atteindre le Mirador del Molar (9H33 - 1981m (PA16). Nous sommes en face du Tozal del Mallo et du cirque de Salarons. Nous nous émerveillons encore, à la vue de la Faja de las Flores, dont le parcours semble tellement impossible... Bien plus bas, la faja Racón reste moins impressionnante, mais très improbable cependant... Nous voyons également le Cylindre du Marboré et le Mont Perdu.

Le Mirador del Molar.

- 9H44 Nous reprenons la piste, direction Est-sud-est, et ne tardons pas à rencontrer un magnifique troupeau de chèvres. Tout y est: chevreaux, boucs aux cornes impressionnantes, cloches, chèvres dressées pour déguster les jeunes pousses des arbres... Elle sont plus d'une centaine, avec ou sans barbe, noires, blanches ou brunes... Et en plus: elles sentent le fromage!

Ne sont-elles pas belles?Il ne manque que l'odeur...

- 10H09 - 2104m (PA17) Un cairn indique le sentier qui part sur la gauche en direction du Mirador del Rey. Nous l'ignorons pour continuer sur la piste jusqu'au col que nous avons en ligne de mire, et que nous atteignons à 10H14 (2139m - (PA18) ). Un panneau indique "Barrera a 50m". Quelle vue: nous voyons le Mondoto, les Sestrales, la Peña Montañesa et le Tozal de Guara. Nous pouvons voir également, les villages de Fanlo et Buisan.

- Nous montons toute crête au Nord-nord-est, repérant au passage l'Androsace velue et des coussinets de Silènes acaules.

- 10H31 - 2236m (PA19) Nous voici au sommet (2242m sur la carte) du magnifique belvédère que constitue la Punta Acuta. Quelle vue! Mondarruego, Faja de las Flores et Tozal del Mallo, Fajas Racón et Canarellos qui se situent à mi-falaise de part et d'autre du cirque de Cotatuero, Gabiétous, Taillon; on devine "l'ongle" du doigt de la fausse brèche, la brèche de Roland, le Casque, la Tour, le Marboré et le Cylindre. Hélas, la Punta Tobacor nous cache le Mont Perdu... Mais, à ses pieds, la cascade qui chute du cirque de Cotatuero est magnifique. A l'Est, se dresse le Pueyo Mondicieto.

Vue de la Punta Acuta en direction du Cirque de Salarons.Vue de la Punta Acuta en direction du Cirque de Cotatuero.

La Brèche de Roland et le Casque du Marboré.

- 10H42 Nous descendons vers l'Ouest, rencontrant des Gentianes de Koch.

- 10H50 - 2152m (PA20) Nous passons un col, où nous remarquons un balisage rouge et blanc, qui nous donne l'idée de descendre versant Nord... Pour l'instant, nous parcourons vers l'Ouest, la crête de Diazas, pour atteindre le formidable "Mirador del Rey". Cette fois-ci, nous voyons le Mont Perdu, et à l'opposé, la Peña Oroel... La vue sur la "Pradera", où se trouve le parking d'Ordesa est phénoménale, avec 800m d'à-pic vertigineux!

Depuis le Mirador del Rey: vue sur la Pradera de Ordesa (parking).Vue sur le cirque de Cotatuero depuis le Mirador del Rey, avec Mont Perdu à droite.

Le Cylindre du Marboré et le Mont Perdu.

- 11H22 Nous sommes restaurés, et revenons au col (11H27), pour plonger sur Ordesa. Nous trouvons les premiers Rhododendrons de l'année, des Soldanelles, et des Pulsatilles de Font-Quer (sous-espèce de la Pulsatille des Alpes). Nous attendons des cris de marmottes, mais nous ne les verrons pas...

Descente en direction de la Pradera de Ordesa.

- Le chemin devient très raide, et franchit un couloir exposé... Âmes sensibles: s'abstenir...

Les lacets du chemin commencent à se raidir...

- 11H49 Après un passage en corniche, nous remontons un couloir très raide dans des éboulis. Heureusement qu'il y a le balisage rouge et blanc, car il en faudrait beaucoup moins pour décourager un randonneur...

Passage en corniche... et il faudra remonter en face...

- 11H55 - 2041m (PA21) Le sentier s'assagit enfin... Nous pouvons même voir de l'Alchémille au passage...

- 12H13 - 1897m (PA22) Nous rejoignons le sentier des chasseurs, c'est l'heure d'un rapide repas. Face à nous, la cascade de Cotatuero commence à être éclairée par le soleil...

Face à nous, la cascade de Cotatuero commence à être éclairée par le soleil...

- 12H30 Nous nous engageons pour descendre le fameux sentier, dont les lacets s'enchaînent infernalement... C'est quand même style "nationale", par rapport à ce que nous venons de descendre... Nous repérons de la Valériane tubéreuse et de superbes Grassettes à grandes fleurs.

- 13H21 - 1373m (PA23) Nous rejoignons le plancher des vaches (panneau "Senda de los cazadores") au niveau de la Pradera, et nous dégustons une pomme.

- 13H35 Départ vers l'Ouest.

- 13H36 - 1326m (PA24) Nous prenons à gauche "Torla por Turieto". Nous avons à nos pieds de l'Euphorbe petit cyprès et des globulaires à tiges nues; mais au-dessus de nos têtes, le Mirador del Rey nous domine de façon impressionnante! A droite, le Tozal del Mallo semble également inaccessible...

Au-dessus de nos têtes, le Mirador del Rey nous domine de façon impressionnante!Le Tozal del Mallo semble également inaccessible...

- 13H49 - 1315m (PA25) On poursuit rive gauche, trouvant quelques Hépatiques qui résistent difficilement à l'arrivée des grosses chaleurs.

- 13H59 On laisse une troisième passerelle (où se trouve le monument à Lucien Briet), et continuons rive gauche. Nous trouvons d'étranges peau de gibier, suspendues à un fil au-dessus du chemin... Le gardien du camping nous expliquera, qu'elles sont placées ainsi, pour empêcher les vaches de franchir cette limite... Étonnant!

Nous trouvons d'étranges peau de gibier, suspendues à un fil au-dessus du chemin...Peau de gibier suspendue...

- 14H05 On laisse sur la droite la cascade de "Abetos", et apprécions le superbe sentier horizontal en sous-bois qui domine la gorge du río Arazas.

Le superbe sentier horizontal en sous-boisLe sentier domine la gorge.

- 14H11 Nous laissons également sur la droite, la cascade "Tamborrotera". Voici la Daphné lauréole qui commence à peine à fleurir.

- 14H18 - 1176m (PA26) Nous faisons sept minutes de pause au niveau d'un abri en rondins (fort utile probablement en cas d'orage...).

- 14H50 - 1121m (PA27) A l'aplomb de la cascade de "Molinieto", les Ramondias s'épanouissent à profusion. Il y en a dans toutes les fissures de rocher, et même, tout au long de la murette qui borde le chemin... Nous trouvons également de l'Erine.

La cascade de "Molinieto".Les Ramondias s'épanouissent à profusion...

- 15H01 - 1093m (PA28) On laisse à droite "Puente de los Navarros", pour prendre la direction "Torla" en face. Nous trouvons du Géranium des Pyrénées, du Dompte venin, de la Vipérine, du Lotier corniculé et du Grand Muflier.

- 15H37 - 970m (PA29) Nous sommes au pont de la Glera, et nous remontons à gauche pour rejoindre le camping du río Ara, où nous trouvons une bière bien fraîche dans le frigo du camping-car.

Le pont de la Glera, avec Torla au-dessus.

Nous sommes merveilleusement bien dans ce camping, et décidons donc d'y passer une seconde nuit, avant de rentrer à Biarritz le lendemain par le col du Pourtalet.

Justement, on peut préciser que un peu avant le col du Pourtalet, au niveau de Sallent des Gallego, un véhicule est garé sur la droite: c'est le véhicule d'un garde... Si vous vous arrêtez, il vous montrera des Sabots de Vénus, et de nombreuses autres fleurs rares telles que l'Orchis grenouille, le Trèfle d'eau ou la Platanthère à deux feuilles...

Randonnées