Mont Né

Par le lac de Bordères et le Pic du Lion

03-05-2008

Christiane, Jean Paul.

Dénivelé : 959m

Distance :  9.400 Km aller-retour

Total : 5H55 (montée 4H03)

Grand beau temps.

Carte IGN Top 25 Saint-Bertrand de Comminges 1847 OT

Les repères de type (MN01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Arrivée au sommet du Mont Né.

Après avoir fait le Cagire, nous quittons Juzet-d'Izaut, et franchissons le col des Ares. Les bas-côtés, dans la descente, sont incroyablement fleuris d'Orchis mâles.  Nous prenons à droite à Fronsac pour rejoindre Montréjeau. Nous passons à Saint-Laurent de Neste pour rejoindre La Barthe de Neste où nous virons plein Sud pour remonter sur Arreau. Dans Arreau, après avoir franchi le second pont sur la Neste d'Aure, nous prenons une petite route sur la gauche (D212), qui nous conduit au village de Bareilles. Les champs sont couverts de Narcisses des poètes. Au-delà du village, nous prenons sur la droite, la piste forestière en direction du lac de Bordères (ou lac de Bareilles) indiqué par un petit panneau "lac". Nous nous installons au sommet de la piste pour passer la nuit dans le camping-car juste en-dessous de la cabane d'Artigue Longue. Il y a des Tussilages et des Gentianes printanières en quantité.

Dans la soirée, trois chevreuils viennent brouter à moins d'une centaine de mètres du camion.

- 8H13 – 1513m (MN01) Au point de départ, un panneau indique "Lac de Bordères". L'itinéraire débute dans la prairie direction Sud-sud-est.

- 8H18 Le sentier balisé en jaune s'élève au milieu des sapins. Nous trouvons de nombreuses Hépatiques.

- 8H25 – 1602m (MN02) Alors que nous remontons la rive gauche d'un ruisseau, un cairn nous confirme l'itinéraire. Nous trouvons de beaux bouquets de Primevères à feuilles entières, de la Daphné-bois-joli et de la Populage des marais.

- 8H32 – 1622m (MN03) Nous la neige nous attend à l'entrée de la forêt.

- 8H39 – 1668m (MN04) Joliee petite cascade sur la gauche, à la sortie de la forêt. La présence de Corydales solides nous indique que nous sommes dans une zone de pâturage. Il y a également des Daphnés lauréoles.

Sortie de la forêt.

- 8H47 – 1719m (MN05) Nous franchissons un escalier, construit en madriers de bois...

Nous franchissons un escalier, construit en madriers de bois...

- 8H57 – 1763m (MN06) Nous arrivons au lac de Bordères (ou lac de Bareilles), et nous avons la surprise de le trouver encore gelé!

Le lac de Bordères.

- 8H59 – 1756m (MN07) Nous franchissons le déversoir du lac sur un gué, et contournons le lac par la gauche.

Passage à gué du deversoir du lac.Reflet dans le lac de Bordères.Le sommet du Tech qui surplombe le lac au Sud.Nous contournons le lac par la gauche.

- 9H04 – 1763m (MN08) Ignorant pour l'instant le Mont Né qui se trouve au Nord-nord-est, nous prenons la sente supérieure qui s'élève vers le Sud, au-dessus de la rive Est du lac.

- 9H10 – 1800m (MN09) Nous passons un petit col, à gauche d'un éperon rocheux.

- 9H24 – 1854m (MN10) Sur la droite de l'itinéraire, une petite éminence constitue un magnifique belvédère dominant le lac de Bordères.

Itinéraire suivi pour atteindre le col du Lion.Nous approchons du col du Lion.

Vue du belvédère dominant le lac de Bordères.

Derrière nous: le Mont Né.Arrivée au col du Lion.

- 9H55 – 2023m (MN11) Nous arrivons au col du Lion, d'où nous avons une vue magnifique sur la chaîne enneigée. Nous pouvons constater que, par contre, il n'y a plus du tout de neige à Val Louron, et à Saint-Lary Pla d'Adet. Nous reconnaissons le cirque de Barroude et la Munia, le Pic de la Géla et les Aiguillous, ainsi que le Pic Long et le Néouvielle.

Panorama du col du Lion.

Vue à l'Ouest, de Barroude au Néouvielle.Les Aiguillous (Soum des Salettes).

Le Pic Long.L'Arbizon.

- 10H13 Nous repartons sur la ligne de crête côté gauche (Sud-est), en suivant un sentier cairné.

- 10H22 – 2102m (MN12) Nous parvenons au sommet du Pic du Lion, marqué par un gros cairn. Le panorama est encore plus vaste que depuis le col. Nous voyons l'Aneto à l'Est, le Pic du Midi de Bigorre et l'Arbizon à l'Ouest.

Panorama du Pic du Lion.

Le Pic Long et le Néouvielle.Crête de la Couume du Lion avec le Mont Né au fond.

- 10H30 Nous poursuivons sur la ligne de crête direction Nord-est, avec une superbe vue plongeante sur le lac de Bordères. Nous avons le Mont Né en ligne de mire.

Vue plongeante sur le lac de Bordères.

- 10H34 – 2070m (MN13) Nous passons un petit col et continuons en suivant la crête.

- 10H40 – 2084m (MN14) Nous franchissons le petit sommet nommé "Deres Hèches" sur la carte. Nous ne cesserons à partir d'ici, de voir des Dents de chien. Nous sommes tout contents de voir le Pic du Gar et la Cagire où nous étions hier...

Face à nous, le Mont Né.Et sur la droite le Pic du Gar et le Cagire.

La crête de la coume du Lion que nous avons parcourue, et le Pic du Lion au fond.Pic du Gar et Cagire.

- 10H47 – 2023m (MN15) Nous passons encore un petit col.

- 10H54 – 2072m (MN16) Nous passons la "Hourgue de la Fousserette"... Bien joli nom pour ce dernier petit sommet avant de redescendre sur le col de Pierrefite.

- 11H08 – 1996m (MN17) Nous trouvons encore des Daphnés bois joli, délicieusement parfumés.

- 11H14 – 1998m (MN18) Nous dominons le village de Bourg d'Oueil, alors que nous trouvons des Renoncules des Pyrénées. Un Gypaète barbu passe juste au-dessus de nos têtes, et nous laisse le temps de l'observer en faisant des circonvolutions dans les ascendances.

Gypaète barbu.Bourg d'Oueil.

- 11H22 – 1989m (MN19) Nous sommes en vue du port de Pierrefite.

Descente sur le port de Pierrefite.

- 11H32 – 1862m (MN20) Nous passons au port de Pierrefite (col de Peyrefitte sur le panneau), où nous observons un superbe menhir érigé au centre d'un cromlech.

A la fin du XIXème siècle, Sacaze signalait: "à l'intérieur d'un cromlech de 4 mètres de diamètre est circonscrit un second de 2 m de diamètre entourant le menhir". En fait, on ne voit aujourd'hui qu'un seul cromlech autour du menhir.

Ce menhir, est un bloc de calcaire, qui, si on en juge sa nature géologique, provient des environs de Saint-Béat. Ceux qui l'ont édifié l'ont donc transporté sur une distance de 20 km. Sa silhouette évoque de toute évidence un phallus. Jusque vers 1950, les filles de la vallée, en quête d'un amoureux ou les femmes en mal d'enfant allaient l'embrasser et chantaient une chanson pour obtenir un bel héritier.

Ce menhir a été victime d'une pelleteuse de la DDE en 1982 pendant l'aménagement d'une aire de stationnement. Il est resté couché sur la pente herbeuse jusqu'à ce que les villageois de Bourg d'Oueil, désolés de ne plus l'apercevoir en haut du col, décident de le remettre en place. Renseignements collectés sur le site "Mégalithes du monde".

Le Port de Pierrefite et le Mont Né.Cromlech et menhir du col de Pierrefite.

- Nous laissons la piste carrossable de droite, pour monter en face toute crête, parallèlement à une clôture en fil de fer barbelé. Dans la montée, nous trouvons des Pensées de Bubani et de la Potentille.

- 12H00 – 2027m (MN21) Nous laissons le Cap de la Pène sur la droite, et continuons à monter en direction du sommet.

- 12H04 – 2051m (MN22) Un cairn nous confirme l'itinéraire.

- 12H12 – 2114m (MN23) Nous apercevons enfin le sommet...

- 12H16 – 2147m (MN24) Nous voici au sommet du Mont Né. Encore un formidable belvédère, d'où l'on peut mesurer l'immensité de la chaîne... Merveilleux! Citons: l'Aneto, Le Pic de Hourgade, le Pic Schrader, le Batoua, la Munia, le Pic de la Géla, les Aiguillous, le Pic Long, le Néouvielle, l'Arbizon et le Pic du Midi de Bigorre...

Approche du sommet du Mont Né.Arrivée au sommet du Mont Né.

Vue panoramique depuis le sommet du Mont Né.

Le massif de l'Aneto.Le Pic du Midi de Bigorre.

- 12H50 Après un bon casse-croûte, nous redescendons au Sud, par le même itinéraire qu'à la montée.

Notre itinéraire.Et encore notre itinéraire.

Vue plongeante sur notre point de départ.Arreau et la vallée de Bereilles.

- 13H15 – 1862m (MN25) Au Port de Pierrefite, nous franchissons un portillon sur la droite, pour emprunter le chemin qui rejoint directement le lac de Bordères.

Descente sur le Port de Pierrefite.Descente directe vers le lac de Bordères.

- 13H22 – 1807m (MN26) Petit passage un peu plus raide, mais sur un bon sentier.

- 13H30 – 1764m (MN27) Le sentier traverse un torrent.

- 13H38 – 1785m (MN28) Le lac de Bordères est à nouveau en vue.

- 13H45 Nous faisons la jointure avec l'itinéraire de la montée, au niveau du gué qui franchit le déversoir du lac.

- 14H08 Nous voici de retour au camping-car.

Après une bonne douche, nous repartons à 15H15, et descendons sans problème la piste forestière jusqu'au village de Bareilles. Il est 16H15 lorsque nous passons au col d'Aspin. Passant par Bagnères de Bigorre, Lourdes, Lestelle-Bétharram, Louvie-Juzon, Arudy, Oloron et Bidache, nous sommes de retour pour 19H45 à Bardos.

 

Randonnées