Saint Jean-Pied-de-Port - Roncevaux

par le chemin de Saint-Jacques

1-04-2006

Nadette, Christiane, J. Paul.

Dénivelée : 1200m

Distance 24,500 km

Total : 8H45

Temps variable.

Carte IGN TOP25 - 1346 OT

Saint Jean Pied de Port

- Départ de Biarritz le vendredi pour laisser une voiture à Roncevaux, puis descente à Saint Jean-Pied-de-Port pour dormir dans le camping-car, sur l'aire aménagée à proximité du gymnase.

- 7H45 - 160m Nous quittons le gymnase et traversons Saint Jean Pied de Port.

- 7H53 Nous passons le pont sur la Nive et montons en face (Sud), puis (7H55) nous tournons à gauche pour suivre les fortifications.

- 7H56 Nous sortons de Saint-Jean-Pied-de-Port par la porte d'Espagne, et prenons la direction du chemin de Saint Jacques, indiquée par un panneau.

- 7H58 - 181m Nous prenons à droite le chemin de Mayorga. Nous trouvons des Pulmonaires affines, des Cardamines des prés et du Lamier amplexicaule. Nous avons une belle vue sur le Jara au Nord-ouest.

- 8H04 Nous laissons Kuruxamendy sur la gauche (panneau), pour descendre en face de nous. Monhoa et Oylarandoy nous dominent à l'Ouest.

- 8H06 Nous quittons le balisage du chemin de Saint Jacques, pour prendre une petite route sur la gauche. Adarza se dégage au Sud-ouest. Nous trouvons des parterres de Violettes de Rivin.

- 8H09 Nous laissons, sur la gauche, une route qui conduit à une maison.

- 8H10 Nous prenons une petite route qui monte sur la gauche en direction d'une maison. Une pierre, sur la façade, indique: "Sauveur Sastria 1904". Nous continuons au Sud sur un chemin herbeux.

- 8H15 Nous retrouvons la route (abreuvoir sur la gauche). Il y a de nombreuses Ficaires, ainsi que quelques Céraistes.

- 8H13 Nous remarquons le linteau de la  fenêtre d'une maison sur la droite, qui est orné de deux croix basques. Nous trouvons quelques pieds de Lamier maculé.

- 8H16 - 225m Alors que la route monte à gauche, nous prenons le chemin de droite qui continue vers le Sud, balisé en jaune.. Nous commençons à voir les crêtes d'Iparla à l'Ouest. L'Euphorbe des bois partage le territoire avec l'Hellébore vert. Nous trouvons aussi, quelques massifs de Consoude tubéreuse.

- 8H23 Nous poursuivons au Sud sur ce chemin. Voici du Géranium herbe à Robert, quelques pieds de Fragon épineux, des Fraisiers, de rares Hépatiques et des parterres de Petites Pervenches.

- À la maison "Petoteguy" (205m), nous continuons toujours au Sud sur notre route, bordée de Prêles, de petites Gesses ainsi que de Primevères à grandes fleurs.

- 8H39 Nous montons en direction d'un groupe de maisons. La première sur la gauche (220m): "Uhaldéa" porte un linteau sculpté qui indique: "Pedro Duhalde et Catalin Diriart" avec la date "1744" autour de la croix, au centre de l'inscription.

Pedro Duhalde et Catalin Diriart - 1744

- 8H55 - 355m On monte en face sur la route qui se raidit sévèrement, pour aboutir (9H00 - 388m) au lacet de la D428. Nous y  rencontrons un groupe de pèlerins américains, brésiliens, tchèques et... bretons. Je remarque un superbe pied d'Arum d'Italie au sommet d'un talus.

- 9H16 Nous passons à Honto où se trouvent deux gîtes pour les pèlerins. Environ 250 mètres plus loin, nous quittons la route qui part à droite, pour prendre, vers le Sud, le chemin qui monte en lacets. Nous observons plusieurs vautours fauves posés dans un champ à proximité... Il y en a une vingtaine qui tournent au-dessus de nos têtes, ainsi que trois milans royaux. Il est clair qu'il y a une charogne à proximité...

- 9H50 - 703m Au sommet des lacets, nous retrouvons la D428 que nous ne quitterons plus jusqu'à 13H00...

Monhoa à l'arrière-plan.Le Jara à l'arrière-plan.

- 9H53 - 712m Une table superbe d'orientation, illustrant les chemins de Saint Jacques, nous confirme que c'est bien le Garralda qui  émerge à droite du Baïgura.

- 10H07 Nous faisons dix minutes de pause pour nous restaurer un peu.

- 10H20 Nous passons au superbe refuge d'Orisson (qui est fermé).

Le refuge d'Orisson

- 10H33 Nous remarquons une superbe borne, ornée d'une coquille.

- 10H43 - 910m Nous laissons un chemin qui part sur la droite, pour continuer en face sur la route. (panneau: "Vierge Orisson 1H30 - Col de Bentarte 2H10").

- 11H02 - 1020m Après avoir laissé le Pic d'Orisson sur notre gauche, nous  faisons une nouvelle pause de huit minutes dans le virage, sous les cabanes de Landarré.

- 11H13 - 1040m Après avoir repris notre route, au virage suivant,  dit: "Tournant du carrosse", nous trouvons encore une belle borne avec coquille... Ce lieu est appellé en basque: "Karossa Uskali", c'est à dire: "carrosse renversé"... Le 6 janvier 1560, Élisabeth de Valois, 15 ans et demi, fille de Henri II, roi de France, se rendait en Espagne pour y épouser le roi Philippe II, quand une voiture de son escorte se renversa... Il y eut des morts, des chevaux tués, et des bagages perdus... Chaleureusement accueillie à Roncevaux (vous verrez que ça ne serait pas le cas aujourd'hui...), elle distribue trois réaux à chacun des 400 pèlerins...

- 11H28 - 1095m Nous quittons momentanément la route pour aller voir la Vierge d'Orisson, à une centaine de mètres sur la gauche. Nous remarquons, à proximité, quelques gravures dans la roche, visiblement exécutées par des pèlerins. Quelques petites croix sont également laissées là, comme ex-voto.

Croix laissées par les pèlerins, sous la Vierge d'Orisson.La Vierge d'Orisson.

- 11H38 Nous repartons en contournant par l'Ouest (route), la redoute de Château-Pignon. Il s'agit des ruines d'un fort, édifié au XVIème siècle à 1177m d'altitude, par le roi catholique Ferdinand d'Aragon. S'étant emparé du royaume de Navarre, mais renonçant à conquérir la "mérindad" du Nord des Pyrénées (actuelle Basse Navarre), il fortifia ainsi sa nouvelle frontière.

- 12H03 Nous laissons sur la droite, la route qui descend à Arnéguy (jolie borne).

- 12H26 - 1205m Nous trouvons un endroit un peu abrité, à l'Ouest du Pic Urdanarré, où nous nous installons pour manger. Nous ne traînons pas, car les nuages cachent le soleil, et nous avons vraiment froid...

- 12H58 Nous reprenons la route vers le Sud.

- 13H04  - 1230m Un panneau indique sur la droite "Fontaine de Roland", à côté d'un gros cairn. Nous quittons la route pour passer à la croix en pierre, au pied de laquelle nous trouvons notre première Dent de chien de l'année. Nous poursuivons ensuite sur le chemin qui s'élève en direction du pic de Leïzar Athéka, puis qui l'évite par le versant Ouest.

La croix d'Urdanarré où nous quittons la route.

- 13H15 - 1290 Ayant franchi un petit col, nous prenons le temps de lire le texte gravé sur une plaque fixée au rocher (un abri est indiqué sur la droite)

- 13H30 Nous passons la borne 198 et virons légèrement à gauche.

- 13H37 - 1344m Nous voici à la borne 199, où nous prenons le chemin de droite, suivant les indications du panneau "Col d Bentarte 5' - Roncevaux 2H15"...

- 13H39 Nous passons devant une très belle stèle qui indique qu'il reste aux pèlerins, 765km à parcourir jusqu'à Saint Jacques de Compostelle.

Saint Jacques de Compostelle: 765km...

- 13H40 Nous passons à la Fontaine de Roland, superbement aménagée. Elle porte l'inscription: "Bidea - Iturria - Bizia", c'est à dire: "Le chemin, la fontaine, la vie"...

Un couple de pèlerins bretons fait une pause à la fontaine de Roland.

- 13H44 - 1330m Après une superbe borne indiquant l'entrée en Navarre, au col de Bentarte, le chemin vire à droite (Ouest) sur le flanc Nord de Changa, traversant un bois de hêtres.

Navarre...Arrivée en Navarre...

- 13H50 Alors qu'un panneau indique sur la gauche, le chemin d'Orbaiceta (célèbre pour ses anciennes forges), un autre nous indique les GR11 et 65 en direction de Roncevaux (Roncesvalles en espagnol et Orreaga en basque). Nous sommes sur la ligne de partage des eaux atlantique / Méditerranée.

- 14H08 Voici que le chemin commence à être bordé de plaques de neige! Nous remarquons sur la gauche, une croix à la mémoire d'un pèlerin brésilien...

Croix à la mémoire d'un pèlerin brésilien...

- 14H12 Nous passons un petit col où il y a énormément de Dents de chien, et faisons une pause sur des bancs à proximité d'un enclos, d'un abreuvoir, d'une cabane et d'un point d'eau.

- 14H34 On rejoint une piste dans un col, et continuons en face sur le GR11.

- 14H35 Nous laissons une piste qui descend sur la gauche, pour monter en face. Nous reconnaissons le sommet d'Ortzanzurieta qui nous domine au Sud.

Toujours de la neige...

- 15H05 Nous traversons la route qui relie le col d'Ibañeta à Ortzanzurieta, et descendons en face en appuyant légèrement sur la droite pour suivre le balisage.

- 15H08 Au panneau du GR indiquant "Roncesvalles 3,6km - Camino con fuertes pendientes", nous n'hésitons pas à attaquer la descente...

Le balisage est suffisant ! ! !Si ce n'est pas clair ! ! !

- 15H11 On traverse une piste et "dévalons" un chemin fort raide (nous étions prévenus...) dans une superbe forêt de hêtres.

Descente dans la forêt de hêtres...

- 15H52 Douze minutes de pause pour boire un thé, et déguster un peu de chocolat au beurre salé...

- 16H18 Avant de rejoindre une piste, on prend le GR sur la droite.

- 16H21 Nous retrouvons la piste alors que le monastère est en vue...

Le moastère de Roncevaux est en vue...

- 16H27 Nous voici à Roncevaux.

Arrivée...Détail de la façade ci-contre.

Chapelle du Saint Esprit.Façade de la collégiale.

Nadette va faire tamponner sa créanciale à l'accueil des pèlerins où elle est reçue d'une façon militaire, l'accueil est vraiment lamentable, je dirais honteux! Quel contraste avec Saint-Jean-Pied-de-Port ou Conques où nous avons constaté exactement l'inverse!

Réfléchissez bien avant d'entrer... L'accueil n'est pas celui que vous attendez...

Randonnées