Harguibel -Peña de Alba

03-04-2004

Christiane, Jean Paul, Nadette.

Dénivelée : 600m

Distance 9km (aller-retour)

Total : 6H00 (montée 2H35)

Beau temps.

Carte IGN TOP25 - 1346 OT

St-Jean-Pied-de-Port

Christiane est éjectée lorsque Nadette appuie sur la droite d'Arri-Kilinka...

Partis de Biarritz à 8H45, nous passons à Bidarray, puis à Saint Étienne-de-Baïgorry. Nous poursuivons sur la D848 pour passer à Banca et rejoindre Les Aldudes. Nous laissons sur la droite le pont qui mène au village et continuons 1,200km sur la route départementale. Nous prenons sur la droite la direction d'Esnazu. La D58 franchit la Nive des Aldudes, puis nous la quittons dans le virage en épingle à cheveux en prenant en face et immédiatement sur la gauche pour rejoindre la maison Predotinéa. Nous prenons à gauche après le pont pour remonter la rive gauche de l'Urbeltch. Cinq cents mètres après avoir passé une pisciculture, la route fait une épingle à cheveux autour d'un double-corps de bâtiment, au lieu dit Kozkorziloa; c'est le point de départ de notre randonnée.

- 10H10 - 460m Les Primevères élevées, les Ficaires, les violettes (certaines blanches avec un éperon violet) et le Lamier pourpre nous annoncent que le printemps est là... Nous repérons au Nord, au dessus du virage, un vieux mur qui longe notre chemin du départ (direction nord-Ouest).

Le chemin du départ.

- 10H27 - 530m Après avoir contourné une vieille borde, nous prenons sur la droite un chemin plus ou moins carrossable. Nous trouvons de la Cardamine des prés, de l'Euphorbe des bois, de l'Oxalis des bois et de l'Hellébore vert.

Vue sur Esnazu.Troupeau de brebis.

- 10H31 - 550m Alors que nous passons à côté d'une borde (sur la droite), nous montons à gauche (Ouest) sans aller jusqu'à Pritchia.

- Après avoir contourné par la gauche une clôture de barbelés, nous remontons (Nord-ouest) dans un champ, sur un chemin partiellement bétonné.

- 10H42 - 620m Nous rejoignons un autre chemin bordé d'affreuses mangeoires en PVC...

- 10H49 - 645m Nous franchissons un premier portail métallique.

- 10H54 - 660m Nous en franchissons un autre, flanqué d'un pédiluve.

- Après avoir laissé sur notre droite, le point côté 684, nous passons un troisième portail, et poursuivons sur le chemin en face sur le versant Nord-Est. Nous remarquons quelques Anémones sylvie.

- 11H07 - 700m Nous arrivons à la pointe du bois, où se dresse une palombière construite comme un échafaudage. Nous obliquons plein Ouest pour rejoindre une route.

- 11H13 - 755m Nous passons à côté d'un parc à bestiaux en béton.

- 11H15 - 765m Avant le virage à droite de la route, nous prenons sur le côté gauche, le chemin empierré qui continue à l'Ouest. Dès qu'il tourne à gauche nous partons sur la droite en terrain humide.

- 11H19 - 805m Nous passons à un abreuvoir, et appuyons au Nord pour s'élever au dessus de la route. Nous tombons en arrêt devant un magnifique massif de Narcisses bulbocodium.

Nadette en admiration devant le massif de Narcisses bulbocodium

- 11H38 - 875m Nous franchissons un barbelé pour rejoindre la ligne de crête, un peu au-dessus au Sud-Ouest du col d'Eyharza. Nous remontons la crête vers le Sud-ouest en direction du sommet rocheux qui nous domine: l'Harguibel. Nous remarquons que les Hépatiques sont de couleurs franchement différentes: blanc, bleu ou parfois rose vif.

- Au Nord-est du sommet d'Harguibel, dans l'axe d'un couloir herbeux qui partage au Nord la ligne de crête, nous nous arrêtons (11H55) à la fameuse pierre "Arri-Kilinka": la pierre qui tremble... Cet énorme bloc de grès aurait été lancé par Roland de Roncevaux, depuis le Mont Hautza qui nous domine au Nord-est. Son équilibre est tel qu'en sautant d'un côté, on ressent le bloc basculer lorsque l'on se tient à l'autre extrémité... Le vent à lui seul peut faire trembler cette énorme masse!

Arri-Kilinka, à l'arrière plan l'Alkurruntz à gauche et Irubelakasloa à droite.Le saut de Nadette !

Nous cassons la croûte au pied de ce bloc légendaire en profitant d'une vue superbe: Alkurruntz, Gorramendi - Gorramakil, Irubelakaskoa, Autza, Oylarandoy, Monhoa et Adarza...

- 12H40 Nous nous remettons en route en remontant le couloir semi-herbeux qui rejoint l'extrémité Nord de la crête rocheuse d'Harguibel. Nous y trouvons quelques Dents de chien.

- 12H43 - 975m Nous voici dans le petit col, à partir duquel nous remontons l'arête rocheuse vers le Sud pour atteindre le sommet d'Harguibel (988m - 12H52).

Christiane remonte l'arête d'Harguibel.Traversée de l'arête d'Harguibel.Nadette sur l'arête d'Harguibel.

- Nous apercevons maintenant à l'Ouest-sud-ouest, la pyramide de la Peña de Alba. Nous passons sur un tumulus-cromlech, et décrivons une large courbe pour rejoindre l'arête sommitale rocheuse de la Peña de Alba.

Nous décrivons une grande courbe pour rejoindre le sommet de la Peña de Alba.Magnifique arbre façonné par le vent.

- 13H30 - 1074m Nous voici au sommet, constitué d'un amoncellement de blocs rocheux (dont le coude de Nadette gardera un douloureux souvenir...), au sommet duquel sont scellées deux maisonnettes en modèle réduit, copieusement oxydées.

L'oxydation ne lui permettra pas de subsister encore longtemps...

- 14H10 Après un bon café, nous redescendons toute crête au Sud-ouest pour rejoindre la borne frontière n°128 (14H28 - 995m).

Nous jetons un regard derrière nous pour voir s'éloigner la silhouette de la Peña de Alba.

- Nous longeons la clôture qui marque la frontière, passons à la borne 129 (14H40 - 948m), et rejoignons la borne 130 (14H47 - 949m).

- Nous franchissons la clôture et descendons au Sud-est dans le vallon de Sarastegui.

- 15H21 Nous atteignons la route et prenons à gauche pour passer à la maison Oyhanzelhaya (15H31 - 613m). Après cette maison, sur le talus qui borde la route, nous trouvons de merveilleux bouquets de Scilles Lis-Jacinthe et de très nombreuses Primevères élevées.

- A l'intersection suivante, nous descendons à droite, une route bordée de Cardamine des prés et de Pulmonaire affine.

- Nous arrivons à la voiture à 17H10.

Randonnées