Pic Tarmañones

ou

"Pimindalluelo"

01-07-2003

Christiane, J. Paul.

Dénivelée : 600m

Total : 6H10 (montée: 4H00)

Beau temps.

Carte Editorial Alpina - Panticosa - Formigal

ou

Carte de randonnée au 1/50000 n°24 / Gavarnie - Ordesa 

Rando Éditions

Arrivée au sommet du Tarmañones.

Partis de Bielle, nous passons le col du Pourtalet et en direction de Biescas, nous dépassons Escarilla et tournons à droite 2,500km plus loin pour monter à Tramacastilla. Nous traversons le village en direction de Sandiniés, puis nous prenons une piste sur la gauche que nous remontons sur 2,350km. Nous nous garons dans le grand virage, juste en dessous de la barrière.

- Dès la descente de l'auto, nous sommes impressionnés par la richesse de la flore... Je cite les fleurs que nous avons trouvées dans un rayon d'environ 200 mètres: Achillée millefeuille, Hélianthème des Pyrénées, Lotier, Campanule à feuilles de pêcher, Campanule agglomérée, Chardons bleus, Épiaire palustris, Anthyllide vulnéraire, Anthyllide des montagnes, Orobanche du Laser Siler, Oeillet des Pyrénées, Millepertuis perforé, Vipérine, Gaillet jaune, Orpin âcre, Ononis épineux (Bugrane arrête-bœuf), Raiponce de Scheuchzer, Orchis de Fuchs, Grande Listère (Listère à feuilles ovales), Silène penché, Saxifrage jaune des montagnes, Rhinanthe lancéolée (Crête de coq), Trèfle norique, Hellébore fétide, Mauve musquée... C'est une avalanche de fleurs, un jardin incroyable!

- 9H45 - 1435m Nous démarrons enfin après avoir passé un temps considérable à "botaniser"...

- Nous franchissons une barrière et poursuivons notre chemin sur la piste carrossable. Sur la gauche de cette piste, un rocher est marqué en rouge et blanc: il est préférable de poursuivre sur la piste carrossable.

Le déluge de fleurs continu: Vesce cracca, Orpin blanc, Joubarbe dolomiticum, Campanule fluette, Campanule fausse Raiponce, Orpin réfléchi, Valériane officinale, Hélianthème nummulaire, Gesse ailée, Orchis pyramidal, Épipactis rouge-sombre, Centaurée dichroantha, Rosier des champs, Liseron des champs. Tout ceci accompagné d'un merveilleux concert de chants d'oiseaux. La sierra Telera qui nous domine au Sud est magnifique, ses murailles découpées sont superbes dans la lumière du matin.

Sierra Telera.Sierra Telera.

Sierra Telera.

- 11H10 - 1595m Nous passons devant une cabane et un parking destinés à la station de ski de fond. Les chants d'oiseaux font place au son des clarines. Il y a de nombreux pieds de Buis. Quelques vautours glissent dans les airs.

- Nous poursuivons le relevé botanique: Cirse des marais, Dompte-venin, Digitales pourpres, Linaigrettes à feuilles étroites, Douce amère, Leucanthemum atratum et les minuscules Épilobes à feuilles de Mouron qui se nichent dans un creux de rocher.

- 11H56 - 1700m Nous arrivons à l'extrémité de l'embalse de Tramacastilla, nous poursuivons la piste principale vers le Nord. Le Lurien et le Palas se détachent magnifiquement derrière la Peña Foradada.

Embalse de Tramacastilla.

- 12H10 - 1710m La piste redescend et l'on aperçoit en face une cabane pastorale au toit rouge. Nous coupons les lacets sur la droite, ce qui nous permet de trouver des Vergerettes à une fleur, du Trèfle des Alpes, et une superbe vesce de loup.

- 12H21 - 1675m Nous franchissons un pont et empruntons la piste à 90° à droite. Les bords de ruisseau sont fleuris de Populage des marais.

- 12H23 Nous traversons un ruisseau à gué et suivons la piste vers le Sud. La cascade qui provient du déversoir du lac supérieur nous fait face. Un lacet à gauche, un lacet à droite, un autre lacet à gauche et fini de jouer: nous attaquons à l'Est toute crête. Nous trouvons de grandes quantités d'Orchis brûlé, ainsi qu'un spécimen Ophrys abeille. Il y a également de la Germandrée des Pyrénées et de la Bartsie.

- 12H44 - 1710m Nous franchissons une petite pointe et enchaînons à l'est pour passer un petit col herbeux (12H47 - 1725m).

- En montant à la pointe suivante, nous remarquons que sa face rocheuse (Sud-ouest) est investie par les merveilleuses hampes florales du Saxifrage à longues feuilles.

- 13H03 - 1845m Nous franchissons ce petit sommet rocheux et profitons d'une belle vue sur le Pic du Midi d'Ossau et l'embalse de Escarra à nos pieds au Nord, alors que nous dominons toujours l'embalse de Tramacastilla au Sud-ouest.

Embalse de Escarra - Lurien - Palas - Balaïtous.Embalse de Tramacastilla et la Sierra Telera.

- Nous redescendons à un petit col (13H14 - 1810m) où se repose un troupeau de vaches en rencontrant au passage: du Buplèvre ranunculoides et des Orchis à deux feuilles.

Embalse de Tramacastilla et la Sierra Telera.Remarquer la cloche gravée.

- Nous montons le vallon en face (Sud) où nous trouvons de l'Orchis des marais et de l'Orchis vanillé.

- Nous obliquons à l'Ouest pour suivre la ligne de crête et trouvons des Linaires des Alpes, des Pieds de chat, et des Carlines Baromètre.

Assaut final.

- 13H42 - 1972m Nous sommes au sommet du Tarmañones (également appelé "Pimindalluelo" sur la carte Rando Éditions). Nous dominons les villages d'Escarilla, Panticosa et Tramacastilla, et l'embalse de Bubal. Nous observons trois personnes qui descendent de la Punta de la Cochata qui semble très raide, par contre, la Punta del Cantero paraît beaucoup plus accessible. Nous imaginons que la vue sur l'embalse de Lanuza doit être intéressante depuis la Punta del Pacino. Nous voyons très bien le Pic d'Arriel, le Palas, le Balaïtous et le Gavizo Cristail avec à droite le col de la Peyre Saint Martin.

Embalse de Escarra et Pic du Midi d'Ossau.Vue du sommet du Tarmanones: Ariel - Palas  - Balaïtous.Puntas del Cantero y de la Cochata, à l'arrière les pics d'Enfer (avec la marque claire)..Punta de la Cochata, Lurien et Palas.

Escarilla et Panticosa.Observation.Embalse de Bubal.

- Après avoir pris tout notre temps pour manger et profiter du paysage depuis ce sommet secondaire qui constitue en fait un merveilleux belvédère, nous entamons notre descente par la crête Sud-est à 14H40.

- Nous trouvons de la Gentiane champêtre, de la Crapaudine, et des très beaux spécimens de Gentiane jaune.

- 15h25 - 1665m Nous arrivons à un petit col à partir duquel le buis commence à être omniprésent. Nous obliquons légèrement sur le versant Est et descendons en suivant plus ou moins quelques sentes pour parvenir à la piste carrossable. Nous nous régalons au passage de nombreuses fraises des bois...

- Nous coupons sur la droite pour éviter les lacets de la piste et aboutissons à la pierre marquée de rouge et blanc (15H53 - 1460m).

- 15H55 Nous passons la barrière et retrouvons la voiture à 15H56.

En passant à Tramacastilla, nous nous arrêtons pour observer les linteaux sculptés. Une personne m'invite à visiter la chapelle qui se trouve à l'intérieur de la maison... Une magnifique chapelle du XVème siècle où trône la Vierge del Pilar ("sans couronne" ajoute-t-elle) La porte en bois sculpté est extraordinaire, au pied de l'escalier je remarque un bénitier surmonté d'une croix, gravé dans la pierre, le pilier de la main courante de l'escalier est de toute beauté. Nous trouvons ensuite quelques autres linteaux et blasons intéressants et rentrons à Bielle ravis de notre journée.

Tramacastilla: maison Lagaya.Tramacastilla: chapelle de la maison Lagaya.Tramacastilla: blason sur la palce principale.

Randonnées