Punta del Pasino

03-07-2003

Christiane, J. Paul.

Dénivelée : 600m

Total : 4H55 (montée: 2H15)

Temps nuageux.

Carte Editorial Alpina

Panticosa - Formigal

Crête Sud-Est.

Partis de Bielle à 8H15, nous passons le col du Pourtalet et descendons en dessous de Formigal. Après la station service, nous descendons encore un peu et prenons une piste sur la droite, 100 mètres avant une conduite forcée verte qui descend sur notre droite. Un panneau de bois indique: "Collado del Pazino". Nous garons la voiture dans le virage, juste en dessous d'une chaîne qui barre le passage.

El Pasino.

- 9H20 - 1370m Nous démarrons en suivant le chemin carrossable balisé en jaune et blanc. Nous trouvons bien entendu de nombreuses fleurs: Vesce cracca, Lotier, Achillée millefeuille, Rhinanthes lancéolées, Campanules agglomérées, Gaillet jaune, Chardons bleus, Anthyllide des montagnes, Trèfle noricum, Centaurée-Scabieuse, Liseron des champs...

- Après le premier virage, nous passons juste à côté de la conduite forcée. Nous relevons la présence de Mauve sylvestre, de Millepertuis perforé, de Vipérine, de Gentiane croisette, des Orchis de Fuchs, des Orchis pyramidaux et du Trèfle violet (Trèfle des prés). La vue sur les Peñas Foratata et Foradada est superbe.

Peñas Foradada et Foratata - Ariel - Palas.

- 9H40 - 1475m Le chemin se divise, nous prenons la branche de gauche toujours balisée en jaune et blanc, un panneau identique à celui du bas indique le Collado del Pazino. Nous entendons siffler une marmotte, mais nous ne pourrons l'apercevoir.

- 9H42 - 1490m Nous quittons la piste carrossable au niveau d'un cairn pour suivre le chemin balisé qui monte sur la gauche. Nous repérons quelques pieds de Brunelle laciniée, de la Raiponce de Scheuchzer, des parterres de Violettes cornues, et de l'Astrance de Bavière.

- 9H57 - 1525m Le chemin pénètre dans la forêt et fait immédiatement un lacet sur la gauche. Il y a de la Renoncule des bois, de l'Hellébore vert, des Orchis à deux feuilles, de la Mélampyre des prés, des Silènes enflés et des Raiponces noires. Nous trouvons même quelques cèpes, hélas ils sont passés...

- Avant le sixième lacet, nous remarquons que le chemin est pavé. Nous dénichons quelques Néotties nid d'oiseau parmi les feuilles mortes.

- Après le septième et dernier lacet (10H10 - 1600m), nous franchissons une clôture et sortons de la forêt.

- Nous trouvons de l'Arnica, du Serpolet et du Leucanthemum atratum. Une grande cheminée d'équilibre se dresse sur notre gauche. Nous prenons le temps de mettre un peu de crème solaire et de sortir chapeau et casquette, sans se douter que ce seront des précautions fort peu nécessaires pour aujourd'hui... Nous dominons le lac de Lanuza sur notre gauche. Voici des Asters, de la Joubarbe dolomiticum, de la Laitue vivace, des Compagnons rouges, des Vergerettes à une fleur, des Pédiculaires gyroflexa, du Géranium des forêts, du Géranium livide et du Lamier maculé...

- 10H41 - 1635m Le chemin fait mine de rentrer dans le bois mais effectue immédiatement un lacet à gauche pour en ressortir et faire une traversée à flanc au dessus de Sallente. Nous trouvons de la Brunelle commune et de superbes pieds de Daphné Bois-joli.

- 10H53 - 1725m Nous faisons un lacet à droite et trouvons des Scabieuses des bois, du Trèfle des montagnes, de l'Arméria, du Millepertuis de Richer (de Burser), de l'Hélianthème nummulaire, des Vesces des haies, des Orchis brûlés, des Oeillets à delta, et des centaines d'Orchis vanillés.

- 11H12 -1828m Nous atteignons le "Collado del Pazino", et nous enchaînons immédiatement la ligne de crête sur la gauche. Nous y trouvons une Gentiane printanière et de l'Hélianthème des Pyrénées d'un rose orangé splendide. Sur la droite, nous dominons l'embalse de Escarra.

La Sierra Telera et l'embalse Escarra.

Les Puntas del Cantero et de la Cochata nous font face, avec en arrière plan le Tarmañones (où nous étions il y a deux jours) et la Sierra Telera. Les pentes exposées au Sud sont couvertes de Genêts hérissés. Nous montons sur un sentier cairné et admirons les coussins de Orpin âcre d'un jaune vif et de Saponaires gazonnantes d'un superbe rose. Il y a aussi du Lin et de la Crapaudine.

- 11H30 - 1955m Le cairn qui nous domine n'est placé en fait que sur un faux sommet, il nous faut encore parcourir quelques dizaines de mètres pour atteindre le sommet de la Punta del Pasino (11H35 - 1969m). La vue sur Lanuza au bord du lac est plongeante! Nous dominons Sallente et sommes face à la Peña Foradada, au Pic d'Arriel et au Palas.

Vue sur Sallente, à gauche Peña Foratata, Ariel, et les Pics d'Enfer qui émergent derrière le Garmo Negro.Vue plongeante sur Lanuza.La Sierra Telera, avec las Puntas de la Cochata y del Cantero, le Tarmañones à gauche, et l'embalse de Escarra.

Tarmanones et Puntas de la Cochata y del Cantero.

- 11H50 Après un petit "goûter" nous redescendons par le même itinéraire car les nuages gagnent du terrain de tous côtés...

- 12H06 Nous passons au col.

- 13H15 Nous sortons de la forêt et nous nous installons sur un rocher pour manger. Une zone humide située en dessous de nous à gauche est fleurie de Linaigrettes, de Trolles et d'Orchis mâles.

Peña Foratata avec des Linaigrettes en premier plan.

- 13H40 Nous obliquons sur la gauche pour passer à proximité d'une construction ronde en pierres sèches. Ce n'est pas un bon bivouac, la façade nord est effondrée...

Peña Foratata avec une bergerie ronde en pierres sèches au premier plan.

- 14H15 Nous rejoignons la voiture.

Randonnées