Pic de Paderne

30-07-2016

Christiane et Jean Paul.

Dénivelée : 937 m

Distance : 10,800 Km

Total : 6H42 Montée : 3H26

Grand beau temps.

Les repères de type (PA01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Pic de Paderne

Partis de Bardos le vendredi à 13H30, nous partons par Peyrehorade et nous prenons la nationale jusqu'à Artix. Nous prenons ensuite l'autoroute A64 jusqu'à Saint-Gaudens. Nous passons par Saint-Béat avant de franchir le tunnel de Vielha pour rejoindre l'Aragon. A Villaler, nous prenons la N260 sur la droite en direction de Castejón-de-Sos afin de rejoindre Benasque. Nous continuons vers le Nord pour remonter la vallée du río Esera jusqu'à l'Embalse de Paso Nuevo. Juste après le barrage, sur la droite, nous allons nous installer sur l'aire de camping municipale de Senarta (18H45). Nous payerons 7€ pour le camping-car et 4€ par personne, soit un total de 15€ à l'employé municipal de Benasque pour avoir le droit de passer une nuit parfaitement calme dans un site fort agréable.

Aire de camping municipale de Senarta

Le samedi matin, nous rejoignons le parking situé environ 800m avant l'Hôpital de Benasque, et nous prenons la navette de 8H00 qui nous conduira jusqu'à la Besurta, point de départ de notre randonnée.

- 8H13 – 1828m (PA01) Nous démarrons du parking de la Pradera en franchissant un ruisseau pour emprunter le sentier qui mène au refuge de la Rencluse annoncé à 1,700km et à 50 minutes de marche (direction Sud-sud-est). Nous sommes dans un véritable jardin où les fleurs sont en pleine floraison. Nous trouvons de l'Aconit Napel et de l'Aconit tue-loup, de la Valériane des Pyrénées, des Iris des Pyrénées, de l'Orpin réfléchi, de l'Achillée millefeuille, des Campanules à feuilles rondes, du Méconopsis du Pays de Galles, du Serpolet, du Millepertuis des montagnes, des Orchis de Fuchs, de l'Astragale de Montpellier, du Gaillet jaune et des Digitales pourpres.

Nous démarrons du parking de la Pradera en franchissant un ruisseau pour emprunter le sentier qui mène au refuge de la Rencluse

- 8H21 – 1857m (PA02) Nous traversons le lit du río Esera qui est à sec... L'itinéraire est balisé en rouge et blanc. Nous trouvons de l'Euphorbe petit-cyprès et du Mérendera faux-bulbocodium.

- 8H28 – 1898m (PA03) Nous laissons sur notre gauche le sentier du "Forau de Aiguallut" annoncé à 1,500km et 30 minutes, pour continuer en face vers le refuge de la Rencluse à 1km et 40 minutes de marche. Le "Forau de Aiguallut" est plus communément appelé "Trou du Toro" pour nous les Français... Situé à 2074m d'altitude, cet effondrement karstique de 70m de diamètre collecte les eaux en provenance du glacier de l'Aneto. C'est en 1931 que le célèbre spéléologue Norbert Casteret a prouvé que ces eaux jaillissaient dans le val d'Aran à 1658m d'altitude, donnant naissance à la Garonne au terme d'un parcours souterrain de 3,600km.

Nous laissons sur notre gauche le sentier du "Forau de Aiguallut" pour continuer en face vers le refuge de la Rencluse

Pour ce qui nous concerne, nous montons donc vers le refuge de la Rencluse, et la moisson botanique du jour est assez exceptionnelle: Crapaudine, Orpin blanc, Oeillets de Montpellier, Chardons décapités, Calament Nepeta, Silènes enflés et Silènes ciliés, Myrtilles, Trèfle violet et Trèfle blanc, Lis martagon, Parnassie des marais, Alchémille des Alpes, Saxifrage des lieux ombragés et Saxifrage paniculé, Rhinanthe à feuilles étroites, Hippocrepis à toupet, Vergerette des Alpes, Mélampyre des prés, Renouée vivipare, Campanules agglomérées, Grassettes à grandes fleurs, Saule des Pyrénées, Stellaires holostées, Chardons fausse-Carline, Anthyllide des montagnes, Asters des Alpes, Oseille des Alpes, Bugle rampante, Globulaires ponctuées et Joubarbe des montagnes.

Pic de SauvegardeLa BesurtaPortillon de Benasque

- 9H10 – 2136m (PA04) Devant le refuge de la Rencluse où nous passons sans nous arrêter, nous descendons sur la droite (Ouest) pour nous rapprocher du "Barranco de la Renclusa".

Refuge de la RencluseNotre Dame des Neiges

- 9H13 – 2132m (PA05) Nous franchissons le ruisseau sur une passerelle en bois et remontons en face de nous en direction d'un ouvrage maçonné qui pourrait faire penser à l'entrée d'un tunnel. Il y a des Épilobes à feuilles étroites, et de très nombreuses Campanules agglomérées.

- 9H16 – 2140m (PA06) Nous pénétrons dans l'ouvrage évoqué ci-dessus, il s'agit de la chapelle Notre Dame des Neiges dans laquelle se trouve un autel au-dessus duquel a été placée une statue de la Vierge tenant l'enfant Jésus dans ses bras.

Notre Dame des NeigesNotre Dame des Neiges

Nous empruntons la sente qui monte dans le vallon du Barranco de Alba direction Ouest. Nous trouvons des Doronics à grandes fleurs, de l'Épiaire queue de renard, de l'Hélianthème nummulaire, de la Germandrée des Pyrénées, du Millepertuis de Burser et du Buplèvre anguleux.

Nous empruntons la sente qui monte dans le vallon du Barranco de Alba

- 9H27 – 2182m (PA07) Le sentier cairné est balisé en vert clair et vert foncé. Nous repérons quelques pieds de Rosier des Alpes et du Géranium des forêts.

- 9H35 – 2211m (PA08) Lorsque nous passons rive droite du Barranco de Alba, nous remarquons quelques pieds d'Orchis de Fuchs qui profitent de l'humidité des lieux. Nous découvrons la silhouette pyramidale impressionnante du Pic de Paderne que nous nous sommes fixés pour objectif. Honnêtement, à ce stade de la randonnée, nous pouvons douter de la réussite de notre projet...

Pic de Paderne

- 9H43 – 2253m (PA09) Nous revenons rive gauche, mais nous constaterons au retour que nous aurions également pu continuer rive droite.

- 9H45 – 2262m (PA10) Une passerelle en bois nous ramène rive droite.

Une passerelle en bois nous ramène rive droite

- 9H48 – 2268m (PA11) Nous remarquons un ouvrage métallique qui barre le ruisseau, et qui semble correspondre à la prise d'eau du refuge de la Rencluse. Nous évitons par la gauche une zone humide où les Linaigrettes poussent à profusion pour monter légèrement vers le Sud.

- 9H50 – 2274m (PA12) Nous passons au lac de la Rencluse où nous faisons une rencontre inattendue avec une famille de canards colverts... Nous poursuivons sur le sentier qui se dirige à droite vers l'Ouest.

Lac de la Rencluse

Une famille de canards colvertsColvertsColvert

- 9H57 – 2290m (PA13) L'itinéraire est cairné et nous trouvons de l'Armérie des Alpes et des Raiponces orbiculaires.

- 10H08 – 2339m (PA14) Nous traversons un pierrier constitué d'énormes blocs en tentant de trouver le meilleur itinéraire parmi les nombreux cairns qui sont censés indiquer le meilleur passage...

- 10H12 – 2332m (PA15) Nous sommes sortis du pierrier et retrouvons la sente cairnée.

Pierrier

- 10H13 – 2326m (PA16) La sente est maintenant évidente pour traverser le plateau où poussent les Gentianes printanières et la Piloselle.

- 10H16 – 2331m (PA17) Nous nous accordons quelques minutes de pause (7mn) avant d'attaquer la montée nettement plus raide qui nous conduira à la ligne de crête rocheuse qui barre l'horizon à l'Ouest. Quelques pieds de Valériane des montagnes se nichent entre les rochers.

- 10H24 – 2337m (PA18) Nous traversons le Barranco de Alba à l'extrémité Ouest du plateau.

- 10H30 – 2370m (PA19) Le sentier vire nettement sur la gauche, alors que le Pic de Paderne qui se trouve sur notre droite commence à paraître plus accessible.

- 10H47 – 2476m (PA20) Nous continuons vers la gauche sur l'itinéraire parfaitement bien tracé.

- 10H52 – 2500m (PA21) Le sentier vire à droite pour partir en traversée en direction d'une zone rocheuse. La sente bien cairnée se redresse nettement à l'approche de la ligne de crête. Derrière nous, le lac de la Rencluse paraît déjà fort éloigné...

Pic de Paderne

Le lac de la Rencluse paraît fort éloigné

- 11H07 – 2581m (PA22) Nous sommes bien contents d'atteindre la ligne de crête. Nous suivons alors une sente cairnée fort agréable sur la droite qui se faufile dans une dépression de la crête, avec le Pic de Sauvegarde et le Pic de Paderne en face de nous. Nous découvrons un paysage extraordinaire avec en particulier la Tuca Blanca de Paderna et la Tuqueta Blanca de Paderne qui donnent un caractère très alpin à cette randonnée.

Le Pic de Sauvegarde et le Pic de PaderneTuca Blanca et Tuqueta Blanca de Paderne

- 11H15 – 2563m (PA23) Nous quittons momentanément la ligne de crête pour suivre les cairns qui nous font passer en-dessous d'une pointe rocheuse par la gauche.

- 11H18 – 2542m (PA24) L'itinéraire part en traversée sur la droite pour rejoindre le col de Paderne. Nous trouvons de nombreux pieds de Dryade à huit pétales.

L'itinéraire part en traversée sur la droite pour rejoindre le col de Paderne

- 11H21 – 2541m (PA25) Au col de Paderne, nous empruntons la sente qui monte sur la gauche en longeant la ligne de crête versant Ouest Il y a des Asters des Alpes, des Pieds de chat, de l'Euphraise naine, de l'Érine et des Globulaires rampantes.

Col de Paderne

- 11H35 – 2615m (PA26) Nous sommes maintenant sur un bon sentier qui suit la ligne de crête.

- 11H39 – 2638m (PA27) Nous voici au sommet du Pic de Paderne qui heureusement ne nous a pas posé autant de difficultés que ce que nous aurions pu craindre en l'observant depuis le lac de la Rencluse. Un cairn est placé à l'extrémité Est de ligne de crête Est (2632m (PA28)), mais c'est d'une plate-forme située encore un peu plus à l'Est que l'on peut voir le refuge de la Rencluse (2627m (PA29)) et le lac éponyme.

Nous voici au sommet du Pic de PaderneCrête Est du sommet du Pic de PaderneRefuge et lac de la Rencluse

Pic de Sauvegarde et Pic de la MineMaladetaMaladeta

Nous prenons le temps de manger au sommet en profitant d'un point de vue assez exceptionnel. Nous tentons un tour d'horizon: Tuca Blanca de Paderna et Tuqueta Blanca de Paderne, Perdiguère, Maupas, Tuca del Puerto Viello de Gorgutes, Pic d'Estauas, Pic de Sacroux, Ibón de la Solana de Gorgutes, Pico de la Montaneta, Pic de Sauvegarde, Pic de la Mine, Pic de Serre Haute, Maubermé, Tuca de Bargas, Tuca Blanca de Pomero, Tuca Pomero, Maladeta, Diente de la Maladeta, Pico Cordier, Pico Sayo Punta Delmás, Diente et Pico de Alba.

- 12h19 Nous amorçons la descente par le même itinéraire. Nous passons au lac de la Rencluse à 14H00 et nous sommes de retour au parking de la Besurta à 14H55.

Pic de PadernePic de Paderne vu de la Besurta

Il nous faut attendre la navette sous un soleil écrasant afin de rejoindre le camping-car.

Nous rejoignons aussitôt la station de Cerler, et nous montons jusqu'au parking supérieur de la station (Plano del Ampriu) pour passer la soirée et la nuit à 1900m d'altitude.

Randonnées