Dryade à huit pétales

Dryas octopetala

4 juillet 2003 - Pic de Ger - 2000m

21  juin 2003 - Casterau - 2100m 27  juin 2004 - Lauriolle - 1800m
1er juillet 2006 - Lac d'Anglas - 2250m

Famille des Rosacées

Sous-arbrisseau rampant à tiges couchées étalées, très rameuses. 5 – 10 cm.

Feuilles ovales ou oblongues à dents arrondies, vert foncé dessus, blanches dessous (semblables à des feuilles de chêne).

Fleurs solitaires sur de longs pédoncules, grandes: 2 – 5 cm, généralement à 8 pétales. Fruits: akènes surmontés d'une arête plumeuse.

Pelouses, rocailles, sur sols calcaires, 600 - 3100 m.

Mai – août.

Cette plante a probablement émigré dans les Alpes, en provenance d'Amérique du Nord au cours de la dernière glaciation.

Dryas vient du grec drus = chêne. Les feuilles en infusion, remplaçaient le thé dans les hautes vallées. Elles étaient utilisées contre les diarrhées et les indigestions.

Classement par noms français

Classement par noms latins