Pic de la Bernatoire

11-06-2005

Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 730m

Total : 4H30 (montée 2H25)

Grand beau temps.

Carte IGN Top25

1748 OT - Gavarnie

Vallée de la Canau

Partis de Biarritz le vendredi à 14H30, nous passons par chez Ossau Diffusion à Pau pour faire quelques courses liées au camping-car; puis nous continuons sur Lourdes, pour arriver à Gavarnie à 19H00.

Nous tournons à droite juste après le pont pour prendre la route des Espécières, puis dans le premier lacet (altitude 1389m), nous prenons à droite la D128 en direction du barrage d'Oussoue. Les quatre premiers kilomètres sont goudronnés, nous montons donc sans problème malgré que la route soit un peu étroite... A partir du pont d'Artigouh (1643m), nous continuons sur une assez bonne piste jusqu'à l'Espugue de Millas (1725m). A partir de là, de nombreux cailloux, voire de grosses pierres compliquent le passage de véhicule tel que notre camping-car... Mais l'antipatinage de notre Fiat fait des merveilles, et nous montons sans problème jusqu'au parking situé à côté du barrage d'Oussoue (il est 19H30). Nous avons rencontré une quantité incroyable (plusieurs dizaines) de marmottes qui couraient sur la piste et aux alentours.

Dans la soirée, de très nombreux Espagnols s'installent autour de nous fort bruyamment... Nous faisons donc 300 mètres en arrière sur le chemin pour nous installer au calme pour la nuit.

- 7H19 - 1823m Nous démarrons en direction du barrage, et franchissons la passerelle métallique située juste au dessous pour passer rive droite du gave d'Oussoue (7H25 - 1834m). Un panneau du Parc National indique: "Cabane de Lourdes 0H30 et Lac de la Bernatoire 2H15". Nous empruntons donc le chemin, tout en entrant dans la Parc National (des Pyrénées Occidentales).

La vue sur le Vignemale est superbe et le glacier paraît être en excellentes conditions.

Le Vignemale.

La flore est particulièrement riche, aussi je citerai d'un seul élan: l'Hélianthème nummulaire, le Serpolet, les Asphodèles, le Lotier corniculé, le Trèfle des Alpes, les Pieds de chat, le Gaillet jaune, l'Erine, les Rhododendrons, l'Horminelle des Pyrénées, la Gentiane acaule, la Renoncule des Pyrénées, la Primevère élevée, la Globulaire rampante, la Populage des marais, la Grassette à grandes fleurs, la Primevère farineuse, la Primevère visqueuse (ou hirsute), la Soldanelle, les Silènes acaules, l'Homogine des Alpes et l'Anémone à fleurs de Narcisse...

- 8H06 - 1947m Après avoir franchis un petit pont, nous passons à la cabane de Lourdes. Elle est ouverte et relativement propre, pouvant constituer un bon refuge pour passer la nuit, avec une cheminée et une réserve de bois bien approvisionnée.

Cabane de Lourdes

Nous continuons Sud/Sud-ouest en laissant sur notre gauche le chemin qui rejoint la cabane de Sausse Dessus, ainsi que la butte du Turon de la Canau.

- 8H17 Nous remontons la vallée de la Canau, passant à proximité d'un enclos constitué de maçonneries récentes (sur notre droite). Nous sommes au pays des marmottes...

Bienvenue au pays des marmottes...

Nous trouvons encore quelques fleurs: l'Alchémille des Alpes, et la Gentiane printanière.

- 9H14 - 2336m Nous arrivons au col de la Bernatoire, d'où nous découvrons le superbe lac de la Bernatoire, niché dans une cuvette dépourvue de déversoir. Les faces Nord du Taillon et du Gabiétous nous font face. Sur la droite une croix frontière portant le n° 317 est gravée dans la roche.

Le lac de la Bernatoire.

- Nous nous élevons toute crête sur la droite (Ouest) pour parvenir au sommet du Pic de la Bernatoire (9H45 - 2516m).

Christiane au sommet du Pic de la Bernatoire.

Hormis la vue plongeante sur le lac de la Bernatoire, nous bénéficions d'un superbe panorama: côté espagnol, le Pico de Tendenera domine la vallée de Otal, de part et d'autre, un peu plus à gauche s'élève le Pico de Toronzué et un peu à droite le Pico del Brazato; au Nord-ouest nous côtoyons le Pic Crabère et le Pic de Lourdes se dresse à l'arrière plan, entre les deux, émerge le Vignemale; plus à droite, la pyramide du Pic de la Sède domine le col du Labas (que nous avions franchi pour revenir à Cauterets lors du fameux trophée du Vignemale en 1987 et 1988), puis nous reconnaissons le Soum d'Aspé et le Mailh Arrouy; enfin le Soum Blanc de Segugnat se dresse un peu plus à l'Est. Nous pouvons voir ensuite le Pic du Midi de Bigorre, le Pic Long, et les Aiguillous (également appelé Soum des Salettes). Le magnifique pic de Gabiet dresse sa silhouette triangulaire au dessus du lac de la Bernatoire, et à sa droite, nous voyons le Soum Blanc des Espécières qui paraît débonnaire vue de l'Ouest... Nous en arrivons au Marboré, au Cylindre, au Mont Perdu, au col de la Cascade, au Taillon et au Gabiétous... Quel panorama!

Vue en direction du Pico de Tendenera.Vue côté Nord.

- 10H15 Nous entamons la descente.

- 10H25 Col de la Bernatoire.

- 11H15 Cabane de Lourdes, puis en revenant vers le barrage, nous sommes envieux des montagnards que nous apercevons sur le glacier du Vignemale qui semble présenter des conditions idéales.

Le Vignemale depuisOussoue.Le glacier d'Oussoue et la Pique Longue du Vignemale.

Lac du barrage d'Oussoue.

- Nous sommes de retour au camping-car à 11H46.

Randonnées