Littoral d'Anglet et forêt de Chiberta

30-12-2017

Brigitte et Jean Pierre, Christiane et Jean Paul.

Dénivelée : 35m

Distance : 10 Km AR

Total 3H25

Temps nuageux se dégageant progressivement.

Carte IGN TOP25 1/25000 1344 OT "Bayonne - Anglet - Biarritz - Côte d'Argent"

Les repères de type (AN01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Nous quittons Bardos à 9H15, et passons par Briscous pour rejoindre Bayonne. Nous longeons la rive gauche de l'Adour jusqu'au Pont de l'Aveugle qui se trouve à la limite entre Bayonne et Anglet. Au rond-point nous poursuivons encore le long de l'Adour et nous tournons à gauche à l'intersection suivante pour prendre l'avenue de Montbrun. Nous parcourons les 2,700km de cette avenue avant de croiser la Promenade de la Barre au niveau d'un rond-point où nous prenons en face, l'avenue du Moulin Barbot. Nous prenons la rue de Bossut sur la droite, puis nous tournons à gauche pour descendre l'Allée de Fontaine Laborde. Au rond-point, nous tournons à droite sur le boulevard des Plages et nous tournons à gauche en passant sous un portique pour prendre l'avenue des Corsaires. Nous stationnons sur le parking de la plage Marinella, à l'extrémité de l'avenue des Mailhouns.

- 10H04 - 7m (AN01) Nous démarrons direction Nord, à partir du poste de secours de la plage Marinella en empruntant la promenade Victor Mendiboure qui longe le littoral entre la Chambre d'Amour et l'embouchure de l'Adour. Le nom de cette plage est celui d'un hôtel qui a été racheté et rasé par l'État en 1980, car l'érosion amplifiée par la construction de la digue Nord de l'Adour, terminée en 1966, l'avait définitivement condamné. En nous retournant vers le Sud, nous avons un beau point de vue sur le Jaïzkibel et Ernio avec le phare de Biarritz au premier plan sur la gauche.

Point de vue sur le Jaïzkibel et Ernio, avec le phare de Biarritz au premier plan sur la gauche.

- 10H08 - 7m (AN02) Nous passons plage des Corsaires et poursuivons vers le Nord.

- 10H14 - 7m (AN03) Au niveau de la plage de la Madrague, nous prenons la piste qui part à 45° sur notre droite et qui se prolonge par l'Avenue de la Madrague.

- 10H19 - 14m (AN04) Nous traversons l'avenue des Terrasses ainsi que le petit parking circulaire en appuyant sur la gauche.

- 10H20 - 11m (AN05) Nous tournons à gauche pour longer le boulevard des Plages jusqu'au passage piétons qui nous permet de le traverser.

- 10H21 - 11m (AN06) Devant la villa Prinkipo (familièrement appelée "Villa Mauresque"), nous prenons l'avenue des Crêtes (direction Est).

La villa Prinkipo (familièrement appelée "Villa Mauresque")

- 10H26 - 14m (AN07) Au niveau de la première intersection, nous poursuivons en face de nous (Est-sud-est), sur l'avenue de la Forêt. À l'extrémité de cette avenue, nous tournons à droite et parcourons une vingtaine de mètres pour traverser la Promenade de la Barre en empruntant un passage piétons. Nous remarquons quelques pieds de Trèfle des prés et de Mauves sylvestres.

- 10H34 - 20m (AN08) Nous empruntons le sentier piéton aménagé qui longe la promenade de la Barre vers le Nord. Les Ajoncs sont en fleurs et nous trouvons également quelques Pâquerettes.

- 10H40 - 10m (AN09) Nous tournons à droite en empruntant la voie verte de Montbrun qui pénètre dans la superbe forêt du Pignada, plus communément appelée forêt de Chiberta. Planté sous le Second Empire grâce à une subvention versée par Napoléon III, ce massif forestier de 220 hectares occupe près de 10 % du territoire de la commune d’Anglet. La devise d’Anglet, « Mar e pinhadar per m'ajudar » (« Mer et pignada pour m'aider »), tout comme la randonnée que nous allons réaliser aujourd'hui, illustrent parfaitement la réalité géographique de cette commune qui se trouve au point de convergence de l'Océan et de la forêt. Le "pinhadar" en gascon (ou pignada) désigne une forêt de pins maritimes.

En forêt de Chiberta

- 10H48 - 15m (AN10) Au niveau d'une borne d'incendie, un panneau nous indique de tourner à gauche en direction de la voie verte du Pavillon Chinois, de l'avenue de l'Adour et de Brise-lames. La large piste sablonneuse nous offre un parcours particulièrement agréable en forêt, et nous n'avons absolument pas l'impression d'être au cœur d'une agglomération...

Un panneau nous indique de tourner en direction de la voie verte du Pavillon ChinoisUn panneau nous indique de tourner à gauche en direction de la voie verte du Pavillon ChinoisEn forêt de Chiberta

- 10H59 - 10m (AN11) Une piste cavalière croise notre itinéraire.

- 11H01 - 8m (AN12) Nous laissons une piste qui part sur notre droite pour continuer en face en direction de la voie verte du Pavillon Chinois.

En forêt de Chiberta

- 11H08 - 7m (AN13) Nous tournons à gauche en direction de l'avenue de l'Adour.

- 11H09 - 6m (AN14) Nous croisons le sentier du Pavillon Chinois.

- 11H10 - 6m (AN15) Nous prenons à droite au niveau d'une patte d'oie.

- 11H11 - 5m (AN16) Lorsque le chemin se divise à nouveau, nous prenons à gauche en direction du "parcours santé".

Nous prenons à gauche en direction du parcours santé.

- 11H17 - 5m (AN17) Après une courte pause, un sentier nous rejoint par la gauche, mais nous continuons en face, laissant aussitôt un petit sentier sur notre droite.

- 11H18 - 5m (AN18) Nous tournons à droite, et observons au passage un étonnant petit jardin aménagé de façon un peu kitsch... Une mangeoire installée dans cet espace semble être particulièrement appréciée par les mésanges.

- 11H25 - 13m (AN19) Au niveau de l'intersection suivante, nous ne prenons pas la direction indiquée par une figurine accrochée sur un arbre, mais empruntons le sentier qui part sur la droite.

- 11H27 - 12m (AN20) Nous prenons le sentier de droite pour longer un groupe de maisons par l'arrière.

- 11H30 - 6m (AN21) Nous traversons l'avenue de l'Adour et suivons la piste cyclable, laissant ainsi le port de Brise-lames sur notre droite. Ce port de plaisance est très récent puisqu'il n'a été construit qu'en 1973 sur la rive gauche de l'Adour.

Le port de Brise-Lames à Anglet

- 11H35 - 5m (AN22) Nous prenons pied sur l'ancienne digue qui se situe juste derrière le restaurant "le Poisson à Voile", et nous longeons la rive gauche de l'Adour en direction de son embouchure. Le paysage des usines du Boucau qui se trouvent sur la rive droite n'est pas spécialement pittoresque, mais le passage de la drague anime le plan d'eau.

Nous longeons la rive gauche de l'Adour en direction de son embouchureLe passage de la drague anime le plan d'eauLa capitainerie du port de Bayonne

- 11H40 - 5m (AN23) En arrivant à la capitainerie du port, nous tournons à gauche pour nous rapprocher de l'avenue de l'Adour.

- 11H41 - 5m (AN24) Juste avant de rejoindre la piste cyclable qui longe l'avenue de l'Adour, nous prenons un petit sentier qui part sur la droite.

- 11H43 - 5m (AN25) Nous poursuivons sur le sentier à droite de la piste qui conduit à un parking utilisé pour la stationnement des camping-cars en période estivale.

- 11H46 - 3m (AN26) Nous prenons la piste qui longe une clôture par la droite.

- 11H48 - 7m (AN27) Nous prenons pied sur l'esplanade de la Barre et longeons toujours la rive gauche de l'Adour en direction de l'embouchure. Les tournepierres à collier cherchent quelque pitance au bord de l'eau.

Nous prenons pied sur l'esplanade de la Barre et longeons toujours la rive gauche de l'Adour en direction de l'embouchure.Les tournepierres à collier cherchent quelque pitance au bord de l'eau.Le sémaphore

- 11H53 - 7m (AN28) Deux panneaux nous donnent des informations particulièrement intéressantes sur le "Gouf de Capbreton" et sur le cours changeant de l'Adour. Nous apprenons ainsi que le "Gouf de Capbreton" est un des canyons sous-marins des plus profonds au monde avec ses 2000m de profondeur... Il est situé sur une faille de la croûte terrestre séparant les plaques tectoniques ibérique et eurasienne. Ce canyon a été alimenté par l'Adour durant la majeure partie du Plio-quaternaire, et la tête du canyon se trouve à moins de 300 mètres du rivage. Quant au cours de l'Adour il a varié durant le Quaternaire sur une distance de 60km. Il a migré à plusieurs reprises entre Contis et Capbreton avant de s'y stabiliser. C'est à ce moment là que le Gouf de Capbreton s'est créé. La remontée du niveau des océans depuis 15 000 ans, et la constitution naturelle du cordon littoral sableux ont conduit à de nouvelles modifications du cours de l'Adour entre Bayonne et Vieux-Boucau. Son tracé actuel date de 1578 après la construction des digues par Louis de Foix.

- 11H57 - 7m (AN29) À l'extrémité Ouest de l'esplanade, nous marquons une pause pour observer l'imposante sculpture de Zigor, dénommée "Txoria" (l'oiseau). Une plaque propose le commentaire "Et face au vent, le grand oiseau dessine l'espace". Cette phrase est traduite en basque et en gascon, car il ne faut pas oublier que bien qu'Anglet se trouve au Pays Basque dans la province du Labourd, c'est la langue gasconne qui prédomine sur le territoire de cette commune. Nous passons devant le restaurant "La Concha", résistant stoïquement à l'appel des anguilles grillées dont nous gardons les saveurs en bouche depuis quelques jours...

Txoria : l'oiseauLa houle s'attaque aux digues de protection du littoral

- 12H04 - 8m (AN30) Nous reprenons la promenade Victor Mendiboure, pour longer le littoral en revenant vers le Sud, avec la Rhune, les Peñas de Haya et le Jaïzkibel en face de nous. Nous prenons le temps de regarder la mer à partir des belvédères aménagés sur les blockhaus qui datent de la seconde guerre mondiale. En 2015, l'association "Updaters" a fait réaliser des graffitis très colorés sur ces vestiges. Le spectacle de la houle est superbe avec les montagnes en toile de fond. Nous repérons la présence de la Criste marine.

Nous prenons le temps de regarder la mer à partir des belvédères aménagés sur les blockhausLes Peñas de haya avec le Rocher de la vierge qui se devine dans la brumeErnio et Jaïzkibel

Graffitis sur les blockhausGraffitis sur les blockhausGraffitis sur les blockhaus

Retour de la dragueRetour de la drague

- 12H22 - 9m (AN31) Alors que nous sommes toujours au droit de la plage des Cavaliers, nous prenons un petit chemin sur la gauche pour aller nous protéger du vent à l'arrière du cordon de végétation.

- 12H23 - 8m (AN32) Nous nous installons sur un banc pour manger en profitant du soleil qui commence à apparaître.

- 12H50 Nous repartons vers le Sud en revenant sur la promenade Victor Mendiboure, qui peut également être qualifiée de chemin du littoral.

- 13H01 - 11m (AN33) Nous laissons le chemin qui descend sur la droite en direction de la plage pour continuer en face.

- 13H10 - 7m (AN03) Nous fermons la boucle de notre parcours en repassant à la plage de la Madrague. Nous faisons une petite incursion sur la plage pour aller observer de plus près l'écume déposée sur l'estran par l'Océan.

Nous descendons sur la plage pour aller observer de plus près l'écume déposée sur l'estran par l'Océan.

- 13H29 Nous voici  de retour à notre point de départ.

Reprenant la voiture, nous passons par Biarritz pour aller voir les assauts de la houle sur la côte rocheuse qui contraste nettement avec le cordon dunaire que nous avons parcouru sur le littoral angloy. Nous profitons alors du magnifique spectacle que nous offrent les gerbes d'écume se détachant sur le bleu profond d'un ciel maintenant totalement dégagé. Il faut préciser que bien que nous soyons le 30 décembre, il fait 20° de température !

Retour à Bardos vers 15H30.

Randonnées