Escapade dans l'Hérault

Dimanche 2 octobre 2016

Nous quittons Bardos à 9H00, et prenons l'autoroute A64 à Peyrehorade en direction de Toulouse, jusqu'à la sortie 28 (Capens). Nous continuons alors sur la D622 pour rejoindre Auterive où nous faisons étape pour manger sur le parking situé à côté de la gare.

Nous reprenons la D622 jusqu'à Villefranche-de-Lauragais. Nous continuons par Castelnaudary et Carcassonne, puis nous prenons la D610 à partir de Trèbes en direction de Homps. Nous sommes souvent très proches du Canal du Midi, et nous imaginons très bien un retour prochain dans le secteur pour longer le canal en vélo. Nous laissons Béziers sur notre droite, puis nous prenons la D15 en direction de Roujan. La D125 nous permet alors de rejoindre Vailhan où nous allons nous installer sur l'aire de stationnement des camping-cars située à côté de l'église, entre le village et le barrage des Olivettes (43°33'19" Nord - 3°17'56" Est, à 163m d'altitude).

VailhanEglise de VailhanVailhan

Aire de stationnement des camping-cars de VailhanAire de stationnement des camping-cars de Vailhan

Nous allons faire un petit tour à pied dans ce charmant village niché au pied des collines. Il est dominé par les vestiges d'un château (tour du Castelas), et par la Vierge de l'Assomption. Nous déambulons le long des jardins potagers pourvus d'un système d'irrigation très ancien mais toujours en service. Plusieurs points d'eau sont équipés de pompes manœuvrables avec un grand volant métallique.

Potagers à VailhanFontaine à Vailhan,Irrigation des potagers à Vailhan

Nous trouvons quelques fleurs sauvages telles que du Calament Népéta, des Mauves sylvestres et de la Centranthe rouge. Nous remarquons également une belle fleur jaune à 5 pétales veinés de vert, aux tiges et aux feuilles velues; les feuilles très plissées sur le bord sont vert glauque dessus et blanchâtres au revers. Bien qu'elles semble appartenir à la famille des solanacées, nous n'arrivons pas à déterminer de quelle espèce il s'agit...

Qui suis-je ?Qui suis-je ?

En soirée, un monsieur vient nous demander 5 € pour participer à l'entretien du site, et nous informe que le boulanger passera demain vers 10H30. Lorsque nous lui indiquons que nous serons en train de marcher, il nous propose spontanément de nous prendre le pain et de nous le porter le lendemain soir, ce que nous acceptons en lui réglant d'avance.

Lundi 3 octobre 2016

Après une nuit hyper calme, nous faisons une très belle randonnée en boucle pour aller voir les vestiges du temple et des moulins de Tibéret. Le départ de notre rando se trouve exactement à l'emplacement où nous sommes stationnés, et nous reviendrons par la Vierge de l'Assomption et la Tour de Castelas après avoir pique-niqué à côté d'une magnifique capitelle avec vue jusqu'à la Méditerranée.

Temple de Tibéret

Meules du moulin de TibéretCapitelle des Louvières

La Tour Castelas à VailhanRetour par la Vierge d l'Assomption

Lorsque nous traversons le village à notre retour aux environs de 14H00, le monsieur d'hier soir nous court derrière pour nous donner le pain frais q'il a acheté pour nous ! Voila un exemple d'accueil que nous ne rencontrons pas souvent !

La soirée est agréable et le monsieur qui revient nous faire payer le stationnement fera une longue pause pour discuter avec nous des randonnées dans le secteur, mais aussi de ses voyages au Maroc ou au Népal. Nous avons visiblement foulés les mêmes sentiers en divers points de la planète...

Mardi 4 octobre 2016

Après une seconde nuit sur l'aire de stationnement de Vailhan, nous prenons la D125E1 qui commence par longer le barrage des Olivettes. Mais aux environs du Mas Castel et des Fournols, la route devient très étroite, en particulier au niveau d'un pont où il faut bien calculer sa trajectoire...

Nous rejoignons cependant la D908 sans encombre et tournons à droite en direction de Clermont-l'Hérault. Après avoir parcouru 8km environ sur la D908, nous prenons la petite route sur la gauche qui nous permet de rejoindre Mourèze. Nous traversons le village pour aller stationner sur le parking situé à 400m du centre, sur la droite. Payant en juillet août aussi bien pour les voitures que pour les camping-cars, il est gratuit le reste de l'année. Il y a un robinet d'eau, une point de vidange pour les eaux usées et des toilettes parfaitement bien entretenues. (43°37'02" Nord - 3°21'40" Est, à 200m d'altitude)

Mourèze est un petit village de moins de 200 habitants qui se niche au cœur d'un cirque dolomitique qui constitue la principale raison de sa notoriété.

Eglise de MourèzeBrocante à Mourèze

Nous partons immédiatement pour une magnifique randonnée en boucle qui débute par un cirque étonnant, hérissé de monolithes.

MourèzeMourèzeMourèze

Cirque de MourèzeCirque de MourèzeCirque de Mourèze

Nous empruntons ensuite le chemin des Charbonniers avant de le quitter pour rejoindre "Le Brugas" d'où nous avons un superbe point de vue sur le lac du Salagou, puis le village de Liausson en prenant un peu de hauteur.

Lac du SalagouLe village de Liausson

Nous parcourons toute la crête du Mont Liausson, et nous mangeons au sommet avec vue sur le lac avant de redescendre sur Mourèze par le col de Portes.

Au sommet du Mont LiaussonMourèze

Nous sommes de retour au camping-car pour 14h30. Le parking se vide peu à peu et en soirée nous ne serons que trois camping-cars à rester là pour passer la nuit.

Bivouac sur le parking de Mourèze

Mercredi 5 octobre 2016

Levés avant 7H00, nous partons par Clermont-l'Hérault, Ceyras, Saint-André-de-Sangonis et Saint-Jean-de-Fos pour rejoindre Saint-Guilhem-le-Désert où nous avons projeté une randonnée dans le cirque de l'Infernet. Hélas, à Saint-Guilhem-le-Désert : impossible de se garer pour un camping-car !

Nous revenons jusqu'au Pont du diable où il y a un parking et une aire de stationnement pour les camping-cars. Hélas, trois fois hélas, le site est désert, et la navette gratuite qui rejoint Saint-Guilhem-le-Désert ne fonctionne pas hors-saison... Nous n'avons pas amené les vélos, et nous sommes à plus de 3km du village... Nous nous voyons donc contraints de poursuivre notre chemin sans aller randonner dans le cirque de l'Infernet.

Nous repartons avec l'intention de rejoindre le Cirque de Navacelles en passant par Puéchabon, Viols-le-Fort et Saint-Martin-de-Londres. Mais à Saint-Martin-de-Londres, un sommet escarpé attire notre attention côté Est : c'est le Pic Saint-Loup, sommet emblématique de la région (à ne pas confondre avec le Mont Saint-Loup qui domine Agde).

Montagne d'Hortus et Pic Saint-Loup

Nous rejoignons alors le village de Cazevieille où un employé municipal nous indique que le parking est situé à 200m gauche à la sortie du village, et que le GR60 qui conduit au sommet démarre précisément de ce parking (gratuit et autorisé pour les camping-cars).

Pic Saint-Loup

Il est 10H00 lorsque nous démarrons sur le GR pour escalader le Pic Saint-Loup que nous atteindrons avant 11H30 par un chemin parfaitement bien tracé et balisé.

Sur le GR60

Du sommet  nous voyons les étangs du bord de mer en direction de Montpellier, et à l'opposé, nous dominons la montagne d'Hortus où demeurent les vestiges du château de Viviourès. C'est là que résidait au XIème siècle une belle orpheline nommée Irène. Les trois fils d'un seigneur qui résidait sur le roc d'Esparon (aujourd'hui nommé Pic saint-Loup) Loup , Guiral et Alban, en étaient tombés amoureux. Ne sachant choisir entre les trois prétendants, elle leur proposa d'aller en Terre sainte et d'épouser, à leur retour, celui qui aurait fait preuve de la plus grande bravoure. Lorsque les valeureux chevaliers s'en revinrent au pays, ce fut pour croiser le cortège funéraire de l'élue de leur cœur. Ils décidèrent alors de se consacrer à Dieu et partirent chacun vivre en ermite sur un sommet de la région. Les habitants donnèrent à chacun de leur refuge, le nom de l'ermite qui s'y était retiré. C'est ainsi qu'un sommet des Cévennes est devenu le Mont Saint-Guiral, la puissante butte qui s'élève près de Nant est nommée Saint-Alban, et le Roc d'Esparon est devenu le Pic Saint-Loup.

Chapelle Saint-Joseph au sommet du Pic Saint-LoupLa montagne d'Hortus

Le château de ViviourèsRetour du Pic Saint-Loup

En début d'après-midi, nous reprenons la route par Saint-Martin-de-Londres avant de remonter les gorges de la Vis par une magnifique route assez facilement circulable pour les camping-cars (tout au moins hors-saison). À Saint-Maurice-de-Navacelles, nous tournons à droite pour rejoindre le cirque de Navacelles qui est inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO depuis juin 2011.

Cirque de Mourèze

Nous commençons par faire une halte au point de vue de la Baume Auriol qui domine le cirque. Nous en profitons pour aller voir une exposition en accès libre et pour visionner une vidéo qui nous explique de très nombreuses choses intéressantes sur le cirque, sa formation et son écosystème.

La Baume Auriol

Le Cirque de Navacelles est constitué d'un ancien méandre de la Vis, profondément creusé dans le calcaire du Causse. La rivière ayant abandonné son lit initial, le site nous présente aujourd'hui une morphologie inhabituelle que l'on imaginerait à tort pouvoir être le cratère d'un volcan éteint, de 300m de profondeur. C'est au fond de ce cirque que le village de Nacelles se niche au sein d'une oasis de verdure, dominé par le Rocher de la Vierge appelé plus familièrement : "le roc del cayla" ce qui signifie "l'huître", faisant ainsi référence à la forme de la butte sur laquelle cette vierge a été implantée.

Mourèze avec le Rocher de la Vierge au premier plan

Nous apprenons par la charmante hôtesse qui travaille à l'accueil que les conditions météo vont se dégrader, et que nous risquons d'avoir de l'orage et du vent la nuit prochaine et dans la journée de demain. Nous décidons donc de descendre tout de suite dans le cirque pour reconnaître les lieux pour un prochain passage.

Dès le départ la route est très étroite et encaissée entre des parois rocheuses où il est impossible de se croiser pour deux camping-cars (nous en ferons l'expérience au retour). Mais très vite, après moins de 500m parcourus, la route est nettement plus large et la visibilité est bonne, il n'y a donc plus aucun problème pour rejoindre le petit parking situé au cœur du cirque.

Nous prenons le temps d'aller faire un petit tour à pied dans ce site exceptionnel. Nous découvrons une belle cascade et un vieux pont qui enjambe la Vis au cœur du village.

Cascade de NavacellesNavacelles : pont sur la Vis

C'est certain, nous reviendrons à Navacelles pour découvrir en profondeur ce site exceptionnel, mais pour l'instant nous reprenons la route en direction de Lodève avec quelques détours provoqués par un effondrement de la route qui nous empêchera de rejoindre le prieuré Saint-Michel-de-Grandmont où nous avions prévu de passer la nuit.

C'est finalement dans une clairière au cœur de la forêt que nous nous installons pour la nuit à l'intersection de la D149E2 et de la D153 (43°43'59,1" Nord - 3°21'05,9" Est - 428m d'altitude).

Jeudi 6 octobre 2016

Nous nous levons à 8H00 car il n'y a pas de randonnée prévue au programme aujourd'hui. Nous faisons le plein de gasoil et les courses à Lodève avant de prendre la route par Lunas et Bédarieux pour rejoindre Colombières-sur-Orb. À la sortie du village, nous prenons une petite route sur la gauche en direction du parking de la voie verte situé en contrebas du village près de l'ancienne gare.

Nous nous installons en bordure d'une parcelle de vigne, juste à côté de la voie verte, ce qui nous donne l'idée de revenir un de ces jours avec les vélos... (43°34'30,6" Nord - 3°00'30,1" Est - 184m d'altitude)

Bivouac à Colombières-sur-Orb

L'après-midi, nous faisons un petit tour à pied en suivant le balisage bleu qui nous conduit sur les rives de l'Orb. Un martin-pêcheur file au ras de l'eau et deux hérons cendrés vont se percher sur les arbres de la rive opposée.

L'OrbUn héron cendré

Nous longeons un petit canal le long duquel nous remarquons des plaques métalliques qui servaient de vanne pour distribuer l'eau sur les parcelles cultivées. Comme à Vailhan, nous passons près d'un puits surmonté d'une grande roue qui servait à puiser l'eau. Tout ceci témoigne d'une activité agricole intense dans le passé, plus ou moins supplantée aujourd'hui par la viticulture.

Vanne pour conduire l'eau du canal

Nous faisons également un petit tour dans la partie inférieure du village. Une grande sauterelle verte semble prostrée sur le chemin, incapable de sauter pour se sauver...

Bivouac à Colombières-sur-OrbGrande sauterelle verte

Vendredi 7 octobre 2016

Levé s à 7H00, nous démarrons dans le brouillard pour une magnifique randonnée dans les Gorges de Colombières. Habitation troglodyte, vasques et cascades, une dizaine de mouflons dont un superbe mâle et un chemin pavé magnifique à la descente nous laisseront un souvenir enthousiaste de cette superbe randonnée.

Gorges de Colombières Gorges de Colombières Gorges de Colombières Gorges de Colombières
Habitation troglodyte gorges de Colombières Habitation troglodyte gorges de Colombières Habitation troglodyte gorges de Colombières Gorges de Colombières
Gorges de Colombières Gorges de Colombières Mouflon corse
Mouflon corse Mouflon corse Mouflon corse

14H15, nous sommes de retour au point de départ et nous prenons le temps de boire un café et de nous doucher avant de reprendre la route par Olargues, Saint-Pons-de-Thomières et Rieussec afin de rejoindre le superbe village cathare de Minerve où nous arrivons à 16H30. Nous laissons le village sur la droite pour rejoindre le parking (payant de 8H00 à 18H00) situé à 200m au Nord du village. (43°21'21" Nord - 2°44'33" Est - 220m d'altitude)

MinerveMinerve

Nous allons faire un tour dans le village qui est construit sur un éperon rocheux dominant les gorges de la Cesse et du Brian.

Minerve

 Capitale historique du Minervois, la cité est surtout connue par le siège qu’elle subit en 1210 lors de la douloureuse croisade contre les Cathares. A l'intérieur du village, on trouve une stèle commérant ce triste épisode au cours duquel 140 cathares furent brûlés sur un bûcher au confluent des deux cours d'eau. Elle est creusée d'un trou en forme de colombe, lui donnant une force émotionnelle très intense.

Minerve : stèle commémorant le martyre des Cathares

La cité est ceinturés de remparts, et en arrivant du parking , on passe au pied de la "Candela", qui signifie chandelle en occitan. C'est le seul pan de mur qui subsiste du château vicomtal datant du XIIIème siècle.

Minerve : la CandelaMinerve

Nous passons la nuit sur le parking de Minerve en compagnie d'un autre camping-car.

Bivouac à Minerve

Samedi 8 octobre 2016

Nous quittons Minerve à 8H00, pour prendre la route par Homps, Trèbes, Montréal, Fanjeaux, Mirepoix, Foix, La Bastide de Sérou et Saint-Girons, avant de s'arrêter à midi pour manger sur la place ombragée de Prat-Bonrepaux. Un chasseur nous indique que le brame du cerf a commencé depuis quinze jours vers Aspet, col de Portet d'Aspet et Cagire. Le brame nous appelle : nous irons l'entendre le week-end prochain !

Nous rejoignons l'autoroute, et pour 16H00 nous sommes de retour à Bardos.

Avant la nuit le camion est lavé à l'extérieur et aspiré à l'intérieur... En prime la pelouse est tondue ! Nous avons bien mérité notre apéro...

 

Nos sorties

Camping-car

jpdugene.com