Les gorges du río Cinca

13-05-2006

Sylvain, Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 300m

Total : 7H45

Beau temps.

Mapa excursionista 1/40 000 n°11 Editions Prames

PIRINEO ARAGONÉS

Sierra Ferrera, Zerbín, Baziero

A Fueba, Sierra d'Esdolomada, Campanué, Río Ésera

Le clocher de Mediano (aquarelle)

Nous passons à Ainsa où nous prenons la direction de Barbastro, puis nous laissons le camping-car à l'entrée du village de Samitier.

En 2000, on comptait 137 habitants à Samitier, village dont l'économie est basée sur l'agriculture, l'élevage et le tourisme rural... Hélas, nous ne pouvons voir la "torre de San Vicente" qui faisait partie de l'ancienne église paroissiale du XVIème, et qui est actuellement en restauration.

- 9H26 - 620m A l'entrée du village de Samitier, nous prenons le GR1 en direction de Mesó de Ligüerre. C'est une avalanche de fleurs tout au long du très agréable sentier: Vesce cracca, Mauves sylvestres, Coquelicots, Silènes enflés, Euphorbe characias, Bourrache officinale, Fumeterre médicinale, Camerisier noir, Pigamon tubéreux, Aphyllanthes de Montpellier (Bragalou), Polygala alpestre, Géranium des forêts, Lin vivace, Euphorbe dentée en scie, Hélianthème des Pyrénées, Hélianthème des Apennins, Véronique en épi et Orchis pyramidaux.

- 9H49 Nous longeons une parcelle plantée d'oliviers, nous trouvons également des amandiers, et le chêne vert est omniprésent. Voici le Grémil ligneux, le Romarin officinal, la Jacinthe améthyste, le Liseron des Monts Cantabres, le Grand Muflier, les touffes de Serpolet, l'Ophrys brun, le Dompte-venin, l'Hélianthème nummulaire, la Globulaire ponctuée et le Glaïeul d'Yllirie.

- 10H20 Nous arrivons à Mesón de Ligüerre sur des dalles de schiste. Nous traversons la route, et entrons dans le camping en face où nous prenons l'allée horizontale qui passe devant des chalets en bois.

- 10H24 Sortie du camping sur une petite route qui rejoint la rive du lac d'El Grado (10H30).

- 10H32 Au bout de cette route, le GR19 continue un peu sur la gauche, pour reprendre à droite une piste barrée par une chaîne que l'on franchit.

- 10H34 Nous remarquons sur la droite du chemin, une stèle portant le nom du sentier: "Vicente Ibañez Ferrer". C'est le nom d'un syndicaliste qui a eu une action déterminante en faveur de la réhabilitation économique et sociale du secteur, après la construction du barrage.

Stèle portant le nom du sentier: "Vicente Ibañez Ferrer"

- 10H40 A la fourche, un panneau nous indique de monter sur le chemin de gauche "Camino al pueblo" - 4km). Nous remarquons la Camomille, le Sainfoin à feuilles de Vesce, et de beaux pieds de Rosier toujours vert.

- 10H51 Au sommet de la côte, nous avons une belle vue sur le village d'Escanilla au Sud-ouest, et la Peña Santa Maria qui domine le défilé d'El Grado.

Le lac d'El Grado et le le village d'Escanilla.La Peña Santa Maria qui domine le défilé d'El Grado.

- Le GR19 contourne de superbes champs de blé. Nous trouvons de la Vipérine, de la Molène pulvérulente et une Céphalanthère à longues feuilles.

- 11H22 Voici de belles vignes, et nous remarquons la présence de quelques pieds de Muscari à toupet.

- 11H25 Nous prenons à gauche, selon l'indication du panneau "Ligüerre de Cinca".

Ligüerre de CincaLigüerre de Cinca

- 11H33 A l'entrée du village, nous trouvons de superbes Chardons Marie en fleur. Nous prenons le temps de faire le tour du village, en grande partie restauré, utilisé comme lieu de villégiature. A l'entrée, nous observons l'ermitage de la Virgen del Pilar qui date du XVIIIème siècle, puis, après la fontaine, l'église Nuestra Signora de la Asunción.

l'ermitage de la Virgen del PilarL'église Nuestra Signora de la Asunción

- Sur la place, une belle maison forte, et surtout, une vue magnifique sur l'embalse de El Grado, et sur le défilé d'Entremón (les gorges du río Cinca).

le défilé d'EntremónLe défilé d'Entremón avec sur le côté gauche, l'ermitage San Emeterio y Celedonio, ainsi que le château de Samitier, au sommet des falaises.

Les premières traces écrites évoquant l'existence du village de Ligüerre de Cinca datent de 1069et 1076. Ces documents spécifiaient l'existence de son château, à proximité de Graus, mais à l'époque, le village se nommait "Ligüerri". Sa dénomination actuelle date de 1646. Durant des siècles, le village était propriété seigneuriale. En 1830, le futur Juan I d'Aragón le donna à Rodrigo de Mur; beaucoup plus tard, en 1610, le seigneur était Juan de Latrás.

Le complexe militaro-religieux de Samitier était au XIème siècle, un lieu très important de la frontière organisée par le roi de Pampelune Sancho III el Mayor, et ensuite pour ses fils Gonzalo de Sobrarbe y Ribagorza, puis Ramiro I de Aragón, héritier des territoires de son frère, assassiné en 1044. Depuis cet emplacement stratégique au-dessus du défilé d'Entremón, ils protégeaient l'accès par le río Cinca et les différentes voies de communications adjacentes...

De 1488 à 1609, le village comptait environ 9 foyers, soit une cinquantaine d'habitants. En 1646, le nombre de foyers passait à 12, mais il redescendait à 5 au cours du XVIIIème siècle, pour remonter à 16 en 1797. En 1857, la population représentait 119 habitants. A cette époque là, la production agricole locale était florissante et variée: blé, pommes de terre, légumes, lin, vigne, huile, noix, amandes et fruits divers...

En 1960, terrains et habitations furent expropriés par la "Confederación hidrográfica del Ebro" pour construire l'embalse de El Grado. La population passa ainsi de 58 à 15 habitants en 1970, alors que le barrage était en service depuis le 21 octobre 1969...

Le syndicat UGT (Unión General de Trabajadores) a négocié avec la "Confederación hidrográfica del Ebro" pour obtenir la cession de Ligüerre de Cinca et Mesón de Ligüerre, ce qu'elle a obtenu en 1986. L'objectif principal était le re-dynamisation socioculturelle de l'ensemble, et c'est ainsi qu'a été constituée la fondation 'Ligüerre de Cinca" en 1989. Ainsi, le village a été magnifiquement restauré en respectant parfaitement l'architecture originale. Il constitue actuellement un lieu de villégiature, drainant une grosse partie de l'activité touristique de la vallée du Cinca. On y trouve un centre d'information, de nombreuses possibilités de logement, un restaurant, une auberge et un camping avec de nombreux bungalows.

- 11H50 Nous quittons Ligüerre de Cinca par le GR qui descend au Nord du parking (panneau: "Lumo Muro - Palo"). Nous trouvons un superbe pied de Limodore  feuilles avortées. Nous dénichons également un petit parterre de Réséda Raiponce, ainsi que de belles touffes de Centranthe à feuilles étroites.

- 12H10 A la route, on descend sur la droite en direction du pont de l'Entremón.

- 12H15 Nous traversons le pont, et repérons au sommet des falaises de la rive droite, l'ermitage San Emeterio y Celedonio, ainsi que le château de Samitier.

Les gorges du rio Cinca avec, au-dessus, l'ermitage San Emeterio y Celedonio, ainsi que le château de Samitier.

- 12H20 Deux cents mètres après le pont, nous suivons le GR qui monte à gauche dans le talus pour se diriger vers la gorge. Expérience étonnante: nous mangeons des crakers aux herbes de Provence, et c'est incroyable comme les odeurs de plantes qui nous entourent semblent être décuplées... Vraiment à expérimenter! A l'entrée des gorges, nous avons une belle vue vers le Sud, en direction du lac d'El Grado et du village de Ligüerre de Cinca.

Vue sur le lac d'El Grado et le village de Ligüerre de Cinca.Ligüerre de CincaLe pont à l'entrée du défilé, avec le village de Ligüerre de cinca à l'arrière plan.

- Alors que le chemin est parfois taillé dans la falaise au dessus de la gorge, nous trouvons de la Ramondia. La vue sur le défilé est à couper le souffle... Nous dominons une eau turquoise qui a creusé de merveilleuses cavités en pied de falaise, juste sous nos pieds.

Superbe grotte, baignée par les eaux turquoise du Cinca.Le chemin taillé à flanc de falaise surplombe les grottes.

Chemin taillé à flanc de falaise.Quel chemin!

- 13H00 Petit passage de clavijas sans problème.

Passage de clavijas...Nous dominons le superbe défilé d'Entremon

- Nous commençons à nous approcher du barrage de Médiano qui domine l'extrémité Nord du défilé.

Le barrage de Mediano ferme le défilé au Nord.

- 13H20 A l'extrémité de la gorge, la remontée sur la droite dans l'éboulis est extrêmement raide...

- 13H24 Ouf! Nous voici sur un chemin horizontal, au-dessous de superbes falaises colonisées par les vautours, mais... parmi les gravats!

- 13H27 Nous rejoignons la route du barrage et prenons le tunnel sur la droite (éclairage automatique!).

- 13H33 Second et troisième tunnels; à la sortie nous montons les escaliers métalliques sur la droite pour accéder à la partie supérieure du barrage. Vue magnifique sur l'embalse de Mediano, avec le fameux clocher de l'église du village englouti qui émerge au premier plan.

L'embalse de Mediano

- Nous laissons le GR19 qui s'avance rive gauche, pour traverser le barrage et mangeons (13H50) face au Tozal de Monclús (sous le panneau d'information du GR, alors que nous venons de le quitter).

- 14H18 Départ sur la route, rive droite de l'embalse; nous trouvons des Petites Pervenches, des Lunaires et de l'Euphorbe petit Cyprès.

- 14H30 Nous passons à 200 mètres du clocher, témoin d'une vie passée qui était prospère, mais qui fut sacrifiée aux intérêts économiques...

Nous passons à 200 mètres du clocher de l'église de Médiano.

- 14H44 A la sortie du pont, nous prenons un chemin qui monte sur la gauche.

- 14H48 Nous passons devant une citerne d'eau.

- 14H50 Nous suivons la ligne électrique vers la gauche (Sud).

- 14H54 Nous parcourons quelques terrasses cultivées, en faisant attention de ne pas endommager les cultures.

- 15H01 Nous traversons des terrasses équipées de tuyaux PVC noirs pour l'arrosage. a la grosse citerne, nous montons le long du tuyau d'alimentation, puis remontons une ravine sur la droite pour accéder à l'arrière d'un hangar que nous contournons par la gauche pour rejoindre la piste qui monte aux ermitages.

- 15H04 Piste à gauche, et cent mètres plus loin, à la fourche, on monte la piste à droite. Nous trouvons de l'Ophrys abeille géant! nous dominons le village de Samitier, hélas la tour est en cours de restauration...

Le village de Samitier.

Dans un virage de la piste, alors que nous dominons le barrage de Meduiano, nous apercevons la silhouette de Muro de Roda. Hélas, la Peña Montañesa est dans les nuages...

- 15H30 Nous parvenons à l'ermitage Santa Waldesca, qui fut construit sur cet escarpement de calcaire durant la première moitié du XVIème siècle, en l'honneur de la protectrice des cultures et ennemie des orages. Il a été restauré en 1996-97.

Nous apercevons Muro de Roda.L'ermitage Santa Waldesca

L'intérieur de l'ermitage Santa WaldescaClé de voûte portant l'anagrame gothique "IHSM"Tête au pied d'une voussure à l'intérieur de l'ermitage Santa Waldesca

- Nous prenons la première piste à gauche pour accéder à un col (15H52). On monte à gauche à l'église romane San Emeterio y San Celedonio, magnifique belvédère sur les gorges du río Cinca qui s'écoule sous nos pieds...

Cette église fut édifiée entre 1030 et 1055 en l'honneur de deux moines soldats qui sont morts en martyr à Calahorra, au temps de l'empereur romain Dioclétien. Restaurée en 1996-1997, elle comprend une triple nef avec absides semi-circulaires, et une crypte sous la nef méridionale.

On monte à l'ermitage San Miterio y San CeledonioLa nef de l'ermitage San Miterio y San Celedonio

L'ermitage San Miterio y San Celedonio vu de la tour du château.L'ermitage San Miterio y San Celedonio vu de la tour du château.

La vue sur l'embalse de Mediano devient extraordinaire...Les gorges du río Cinca, qui s'écoule sous nos pieds...

- Après avoir visité l'ermitage, nous en sortons par la porte Nord pour monter à la tour du château d'où la vue est encore plus exceptionnelle...

Situé au sommet de la falaise qui domine le río Cinca, sa situation lui permettait d'être en relation visuelle directe avec ceux de Monclús, Muro de Roda, Escanilla, Abizanda et Buil. Il fut son domination musulmane jusqu'en 1033, lorsque le roi catholique "Sancho el Mayor" est parvenu à le conquérir.

Vue sur l'embalse de Mediano.Au pied de la tour du château.

Les gorges du rio Cinca et l'embalse d'El GradoLes gorges du rio Cinca vues du château.Les eaux du río Cinca s'écoulent sous nos pieds...

Le defilé d'Entremon.      

- On redescend au col et montons en face par un petit sentier, à la tour qui nous domine au Sud (16H20). Pause chocolat avec vue à couper le souffle...

L'ermitage et le château en surplomb des gorges.Quel site, quelle journée!

- 16H37 On redescend la piste vers le Sud.

- 16H41 Piste à droite qui nous ramène à Samitier où nous nous désaltérons à la magnifique fontaine située en face de l'église Santa Isabel.

La fontaine de Samitier.Tête gravée sur la fontaine de Samitier.

- 17H10 Nous sommes de retour au camping-car.

Randonnées