Le chemin de l'Inca: Chilca - Wayllabamba

Samedi 11 mai 2013 :

Dès 6H00, Sebastian (un porteur) nous apporte un thé (ou un café ou du maté coca) dans la tente. Nous avons aussi droit à une cuvette d'eau chaude pour chacun, afin de nous permettre de faire un brin de toilette.

Nous avons droit ensuite à un petit déjeuner royal avec thé, café, chocolat, omelette, pain, beurre, confiture et bouillie de quinoa, que nos dégustons dans la tente salle à manger.

Il est 7H15 lorsque nous quittons notre campement en revenant un peu sur nos pas pour franchir un pont sur le río Urubamba au niveau du village de Chilca (km 77).

Matin au camp de ChilcaPanneau Chilca

Le sentier chemine rive gauche de la rivière, alternant montées et descentes dans une végétation très variée où nous trouvons aussi bien des eucalyptus que des cactus. De nombreux arbres sont couverts de lichens qui pendent longuement de leurs branches, comme s'ils étaient barbus. Pour ce qui concerne les fleurs, nous trouvons pour l'instant des Pervenches et des Fuchsias (Fuchsia boliviana).

Le chemin du départPervenches

Fuchsia bolivianaArbre barbu...Forêt d'Eucalyptus

Le chemin, bien tracé en balcon au-dessus de la rivière, nous offre une superbe vue sur la cordillère d’Urubamba. Le sommet enneigé de Wakay Milka appelé plus souvent "Veronica", et qui culmine à 5750m, semble être le seigneur de la vallée. Notre chemin croise celui d'un troupeau de vaches vivant plus ou moins à l'état sauvage... Glauber hésite un peu, mais après quelques tergiversations, elles finissent par quitter précipitamment le chemin pour aller se réfugier en contre-bas au milieu des cactus, ce qui constitue pour nous une situation particulièrement inhabituelle !

Le sommet enneigé de Wakay Milka, appelé plus souvent "Veronica"Le train de Perurail longeant l'UrubambaVaches au milieu des cactus !

Vers 9H45, le sentier descend brusquement vers le río pour rejoindre le pont du kilomètre 88, départ officiel du trek du chemin de l'Inca.

Le sentier descend brusquement vers le ríoLe pont du kilomètre 88, départ officiel du Chemin de l'Inca.

Nous devons revenir rive droite pour nous faire enregistrer officiellement. Les passeports sont contrôlés, et pour 10H00, on nous donne le feu vert pour partir sur le chemin mythique.

Le départ est facile sur un large chemin qui longe le río. Nous voyons des figuiers de Barbarie qui portent des fruits colorés. Il y a aussi de nombreux pieds de Brugmansia aux fleurs blanches, pendantes, à ne pas confondre avec les Daturas que l'on distingue par le port érigé de leurs fleurs.

Départ sur le Chemin de l'IncaLe chemin est bordé de Brugmansias.

Figues de BarbarieDes porteurs, avec la Veronica en arrière-plan.Le seul moyen de locomotion à part les jambes...

Il est 12H20, lorsque au détour du chemin, nous découvrons en contre-bas sur notre droite, le magnifique site de Llactapata édifié au bord du río Cusichaca. La vue plongeante sur ce magnifique site qui épouse le pied de la montagne nous enchante. Les nombreuses constructions sont situées en partie supérieure, alors que les terrasses inférieures ont une vocation agricole.

Llactapata

Le chemin traverse quelques ruines qui pouvaient être destinées à la protection de Llactapata, avant de redescendre au bord du río Cusichaca. L'itinéraire remontera maintenant le cours de ce río jusqu'au village de Wayllabamba (2950 m d'altitude). Nous découvrons une belle fleur de couleur rouge: Barnadesia horrida de la famille des astéracées.

Le chemin traverse quelques ruines qui pouvaient être destinées à la protection de LlactapataBarnadesia horrida

A 13H00, nous arrivons à Tarayoq (2764m) où la tente-mess est montée pour prendre le repas. Concombres et tomates en salade en entrée, crème d'asperge poulet et riz pour le plat avant de terminer par une tisane à l'anis.

Arrivée à Tarayoq où nous allons manger

Reprenant notre chemin, nous passons devant quelques chicherias, toujours signalées par une poche rouge au bout d'un bâton planté devant la porte. Nombreux sont les porteurs qui y font halte pour boire la chicha.

Quelques réglages à effectuer sur la monture...Chicha !Passage devant une chicheria...

Il est 15H45 lorsque nous rejoignons notre camp de Wayllabamba, à 2950 m d'altitude, d'où nous avons encore une belle vue sur le Wakay Milka (Veronica).

Je pars faire un petit tour avec Laurent, et nous découvrons une petite construction d'architecture inca, au sommet de quelques terrasses dominant la vallée. Les jeunes du village font un match de foot; ils n'ont visiblement aucun problème d'altitude... Nous allons jusqu'à l'église, visiblement récente, d'où nous pouvons voir le col de Warmiwañusca (4215m) que nous devrons franchir au cours de l'étape de demain.

Arrivée au camp de WayllabambaDe l'église, vue sur le col de Warmiwañusca (4215m)

17H30 C'est l'heure du goûter: thé, café, tisane, gateaux secs, pain, beurre, confiture, et même du maïs soufflé préparé par Akilino!

19H30 Nous repassons à table, avant une bonne nuit de sommeil.

 

Jour suivant Pérou Randonnées jpdugene.com