San Pedro de Atxerre

09-10-2011

Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 227m

Distance : 4.250 km

Total : 1H31 (montée 0H46)

Temps nuageux.

Les repères de type (ATX01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Borne au sommet.

Nous quittons Bardos et prenons l'autoroute en direction de Bilbao jusqu'à Amorebieta, où nous prenons la BI-635 sur la droite pour passer à Guernica. Nous continuons sur la BI-638 en direction de Lekeitio, mais à l'extrémité d'une grande ligne droite, nous prenons la BI3234 sur la gauche. Un peu avant le kilomètre 43, à 200m environ après un restaurant nommé "Kanala Jatetxea", nous prenons une petite route sur la droite. Une trentaine de mètres après, un grange en pierres sur la droite porte une marque rouge et blanche de GR. Après avoir laissé trois maisons sur la droite, nous nous garons à l'embranchement d'une route qui monte à droite, sur laquelle la circulation est interdite (Auzokoak izan ezik).

- 12H14 - 97m (ATX01) Nous démarrons sur la petite route en béton interdite, et 25 mètres plus loin, nous passons devant l'ermitage San Martin. Situé à gauche au bord de la route, il ne présente pas d'intérêt, d'autant qu'il est fermé... On peut lire sur une plaque fixée à côté de la porte, qu'on venait ici implorer San Martin pour faire venir la pluie...

L'ermitage San Martin.Plaque l'ermitage San Martin.

- 12H17 - 105m (ATX02) Nous prenons le sentier à droite, qui passe au pied du mur de clôture d'une grande maison gardée par des chiens qui exécutent bruyamment leur mission. Un panneau indique San Pedro de Atxarre à 3,500km (On peut noter qu'il est inscrit "Atxarre" et non pas "Atxerre"...). Il y a du Lamier maculé et du Trèfle blanc.

Un panneau indique San Pedro de Atxarre à 3,500km

Nous dominons déja la ria de Mundaka.

- 12H20 - 122m (ATX03) Nous prenons à gauche en suivant le GR98-123 en direction d'Atxarre, annoncé à 35 minutes. Le sentier balisé en rouge et blanc, un peu boueux aujourd'hui, s'élève en forêt. De nombreux fruits d'Arbousier jonchent le sol. Les feuilles de lierre sont bien brillantes après la pluie, mais il y a aussi de la Salsepareille (reconnaissable à ses épines). Il y a aussi des Ajoncs en fleurs, de la Bruyère vagabonde et de la Daboecie des Monts Cantabres. Quant au Millepertuis Androsème, il n'a même plus de fruits.

- 12H40 - 219m (ATX04) Nous sortons momentanément de la forêt et le sentier redescend pendant deux minutes avant de remonter. Sur la gauche, nous remarquons quelques Eucalyptus, mais nous en verrons beaucoup tout à l'heure en longeant la côte en direction de Lekeitio. Nous apercevons la chapelle San Pedro qui émerge de la forêt sur notre gauche.

La chapelle San Pedro émerge de la forêt

- 12H45 - 221m (ATX05) Nous laissons la direction d'Akorda sur la droite, pour monter à gauche en direction d'Atxerre (Cette fois-ci, sans faute d'orthographe...).

Avec un tel balisage, il serait difficile de se perdre...

- 12H53 - 265m (ATX06) Nous remarquons une très vieille borne un pierre, scellée sur la droite du chemin.

une très vieille borne un pierre

- 13H00 - 312m (ATX07) Nous voici arrivés à la chapelle San Pedro de Atxerre, qui domine la ría de Mundaka.

La chapelle San Pedro de Atxerre

Ce site est également nommé à juste titre: le "Mirador d' Urdaibai". La ría de Mundaka est formé par l'embouchure de la rivière Oka, nommé "estuaire d'Urdaibai", site naturel, qui a été classé Réserve de la Biosphère par l'UNESCO en 1984. C'est une des plus intéressantes et plus importantes zones humides de la corniche Cantabrique. Elle constitue une zone de repos et d'hivernage très importante pour les oiseaux migrateurs provenant du Nord de l'Europe. On peut y rencontrer quelques espèces rares pour la péninsule ibérique, telles que les bernaches, l´eider ou les harles. On peut également observer le héron cendré, le cormoran, la sterne, des anatidés, des spatules, des mouettes et un grand nombre de limicoles (courlis cendré, bécasseau, barges, chevaliers, etc.). À l'embouchure de la ría, l'île d'Izaro abrite une importante colonie de goélands leucophées et d'aigrettes garzette.

Au fond de l'estuaire nous pouvons voir Gernika.La ría de Mundaka

Sukarrieta se trouve en face de nous sur la rive opposée (à l'Ouest), et un peu plus à droite, nous dominons Mundaka, site également très renommé pour la pratique du surf... Aujourd'hui, il n'y a pas une vague sur l'Océan, et les surfeurs sont au chômage... Derrière Mundaka, nous voyons aussi le village de Bermeo.

Sukarrieta se trouve en face de nous sur la rive opposéeMundaka et Bermeo

- Nous redescendons par le même chemin, et sommes de retour à la voiture pour 13H45.

Pour revenir, nous suivons la côte, et nous faisons une petite halte à Elantxobe pour aller reconnaître le départ du chemin qui nous permettra un jour d'aller explorer le Cap Ogoño. Il s'agit d'un magnifique site surtout dédié à l'escalade, du moins entre septembre et décembre, dont les falaises verticales de 180m de hauteur, surplombent l'Océan. Nous longeons la côte par Lekeitio, Ondarroa, Mutriku, Deba, Zumaia, Getaria et Zarautz. Nous prenons l'autoroute à Zarautz, et pour 17H15 nous sommes de retour à Bardos.

 

Randonnées