Roca de les Creus - Conat

19-09-2011

Christiane - Jean Paul.

Dénivelée : 550m

Distance : 9,100km

Montée: 2H41

Total: 4H11

Grand beau temps.

Carte IGN TOP25 - 2348 ET

Prades - Saint-Paul-de Fenouillet

Les repères de type (RC01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

La Roca de les Creus

Nous quittons Bardos sous la pluie, le dimanche matin vers 9H00, et nous prenons l’autoroute à Peyrehorade. Nous la quittons vite après la barrière de péage de Lestelle, sortie 20, en direction de Saint Girons. Nous passons par Saint-Girons et Foix, et nous nous arrêtons à 13H00, juste avant Tarascon-sur-Ariège, pour manger sur le parking du Parc de la Préhistoire. Nous continuons par Ax-les-Thermes, et nous franchissons le tunnel du Puymorens (12€ pour le camping-car). A 15H30, nous faisons une halte à Saillagouse pour boire le café. Nous descendons sur Mont-Louis et Villefranche-de-Conflent pour rejoindre Ria, situé juste avant Prades. Là, nous prenons la D26 sur la gauche, une toute petite route qui nous permet de rejoindre Conat en remontant le cours du Caillan.

Nous stationnons sur le parking situé à l'entrée du village sur la gauche au-dessus de la route, entre la mairie et l'église. Nous remarquons tout de suite cette superbe église romane qui date du XIIème siècle, et qui possède un superbe décors d'engrenage en partie supérieure de l'abside.

Le village de Conat.Décors d'engrenage en partie supérieure de l'abside de l'église de Conat.

Petit tour du village dans la soirée. Le cœur du village est inaccessible pour les voitures, tant les ruelles sont étroites et pentues. Nous montons jusqu'à la chapelle Sainte Madeleine située en haut du village, à l'emplacement de l'ancien château dont on trouve encore quelques vestiges.

8H25 Nous démarrons du parking en direction du village, remarquant de nombreux pieds de Clématite flammette qui se développent sur les haies.

8H27 – 521m (RC01) Nous tournons à droite juste après la première maison, qui est un gîte. La route descend sous des noyers, et l'itinéraire est balisé en blanc et rouge.

8H28 – 510m (RC02) Nous prenons le sentier sur la gauche à l'angle d'un moulin (sans rentrer dans la propriété privée en face de nous), en suivant la direction de Llùgols indiquée par une flèche.

8H29 – 507m (RC03) Nous traversons une passerelle pour passer rive droite du Caillan. Nous nous délectons au passage de quelques figues cueillies directement sur l'arbre qui déborde sur la passerelle. Le sentier s'élève aussitôt, bordé de Buis et de Fragon épineux.

8H33 – 522m (RC04) Nous prenons le sentier balisé en bleu qui monte sur la gauche. En fait, il y a trois balisages superposés et nous n'avons donc que l'embarras du choix... En-dessous du chemin sur notre droite, nous pouvons voir de superbes jardins potagers implantés dans un méandre de la rivière. Le sentier, bien tracé, se faufile entre des murs, vestiges de terrasses abandonnées. Nous trouvons quelques pieds de Joubarbe à toile d'araignée qui poussent sur un rocher.

En fait, il y a trois balisages superposés et nous n'avons donc que l'embarras du choix...

8H50 – 559m (RC05) Au détour d'un virage, une croix rouge et blanche indique qu'il ne faut pas prendre le sentier qui monte sur la gauche. Nous continuons donc sur le sentier principal qui fait maintenant quelques lacets.

8H55 – 586m (RC06) Nous dominons un superbe méandre de la rivière qui contourne un éperon rocheux très escarpé, sur lequel on aperçoit un incroyable chemin conforté par des murets de pierres sèches. En face de nous au Sud, nous pouvons constater que le massif du Canigou est enneigé.

9H10 – 683m (RC07) Un cairn marque le départ d'un sentier qui s'élève sur la gauche. C'est par celui-ci que nous reviendrons tout à l'heure. Pour l'instant, nous poursuivons vers le Nord sur le chemin principal. Nous trouvons des mûres, du cynorhodon, des Clématites flammette en fruit, des airelles et de l'Euphorbe characias. Nous voyons bientôt, la chapelle Sainte Marguerite située au-dessus de nous sur la gauche.

9H26 – 656m (RC08) Nous passons au creux du ravin de Sainte Marguerite, puis le sentier balisé en rouge repart assez vite sur la droite entre des vieux murs (balisage bleu avec un point rouge).

9H32 – 685m (RC09) Nous remarquons les vestiges d'une construction cylindrique en pierres sur la droite du chemin.

Nous remarquons les vestiges d'une construction cylindrique en pierres sur la droite du chemin. Le massif du Canigou est enneigé.

9H35 – 698m (RC10) Nous laissons pour l'instant le sentier de la chapelle Sainte Marguerite qui se dirige vers la gauche, pour poursuivre en face vers l'Est.

9H37 – 703m (RC11) Nous laissons une flèche blanche "Ria" qui monte vers le Nord (alors que Ria est en-dessous de nous vers le Sud...) et nous poursuivons à flanc vers l'Est.

9H42 – 706m (RC12) A la sortie du bois, nous apercevons en face de nous, le clocher de la chapelle Saint Christophe. Nous remarquons quelques pieds de Panicaut des champs et de l'Astérolide épineux.

9H45 – 715m (RC13) Après avoir franchi une barrière, un sentier descend sur la droite vers Ria, mais nous tournons à gauche sur une petite piste.

9H47 – 727m (RC14) Nous laissons le sentier qui monte en face vers le couvent de "las Monges", et nous tournons à droite vers la chapelle.

9H49 – 729m (RC15) Nous voici devant la chapelle Saint Christophe qui date du XIème siècle. Le bâtiment fut restauré extérieurement en 1830  et 1889, mais une autre restauration a été réalisée entre 1977 et 1997. Une plaque rend hommage au berger André Monells (1921-2004) de Llùgols, qui fit don de ses terres pour l'entretien de la chapelle. Nous remarquons particulièrement les superbes ferrures de la porte.

La chapelle Saint ChristopheUne plaque rend hommage au berger André Monells

La porte de la chapelle Saint Christophe.Heurtoir de la porte de la chapelle Saint Christophe.

Ferrures de la porteFerrures de la porte

Nous revenons au dernier virage de la piste (RC14) où nous suivons sur la droite, le balisage bleu qui marque le chemin qui passe devant une source captée.

9H56 – 733m (RC16) Une affichette "couvent de las Monges" nous indique la direction à suivre.

Une affichette "couvent de las Monges" nous indique la direction à suivre.

9H58 – 751m (RC17) Nous arrivons au couvent dont il ne reste qu'une voûte en ogive complètement en ruines.

Nous arrivons au couvent dont il ne reste qu'une voûte en ogive complètement en ruines.

Nous revenons jusqu'au point (RC14), et nous revenons sur nos pas jusqu'au sentier de la chapelle Sainte Marguerite que nous avions laissé sur notre gauche tout à l'heure (10H12 -(RC10)). Nous prenons donc alors le sentier sur notre droite (balisage rouge).

Nous prenons le sentier en direction de Sainte Marguerite.

10H19 – 752m (RC18) Après une montée soutenue, le sentier part en traversée sur la gauche.

10H21 – 759m (RC19) Au niveau d'un gros cairn, le sentier redescend vers un ravin.

10H23 – 743m (RC20) Nous passons au creux du ravin, et le sentier remonte vers l'Ouest.

10H26 – 749m (RC21) Nous laissons sur la droite, une sente ascendante barrée d'une croix rouge, et nous poursuivons vers l'Ouest sur une sente cairnée, toujours balisée en rouge.

10H40 – 831m (RC22) Nous atteignons la ligne de crête où nous trouvons un panneau qui indique le chemin du retour vers Conat par la ligne de crête sur la gauche. Pour l'heure, nous montons sur la droite direction Nord.

Montée en direction de Sainte Marguerite.

10H45 – 857m (RC23) Nous sommes à la chapelle Sainte Marguerite de Nabillès ( XII° siècle ) qui n'a plus de porte, et dont les lauzes du toit ont disparu... nous continuons à monter en suivant la ligne de crête.

La chapelle Sainte Marguerite de Nabillès

10H55 – 886m (RC24) Nous trouvons une borne, et continuons à monter vers le Nord.

10H59 – 898m (RC25) Nous trouvons une première pierre gravée... Nous décryptons une croix à l'intérieur d'un cercle, et une autre gravure dont la symbolique est beaucoup plus difficile à établir...

Nous trouvons une première pierre gravée...

11H06 – 925m (RC26) A droite d'un parc à bestiaux, une roche émerge nettement de la végétation: c'est la "Roca de les Creus" (ou Camp de la Coma). On y trouve quelques cupules et des croix gravées (comme son nom l'indique en Catalan).

CupuleCroix gravées

Nous redescendons à la chapelle Sainte Marguerite où nous faisons une petite pause à côté d'un étonnant Figuier de barbarie.

Nous redescendons à la chapelle Sainte MargueriteUn étonnant Figuier de barbarie.

11H29 Nous attaquons notre descente vers le sud en suivant la ligne de crête.

11H33 – 832m (RC27) Un joli cairn nous confirme que nous sommes sur la bonne piste...

11H35 – 825m (RC28) Le sentier plonge vers l'Est.

11H39 – 802m (RC29) Nous apercevons Conat en-dessous de nous sur la droite.

11H42 – 774m (RC30) Nous atteignons un superbe belvédère qui domine de 250m le village de Conat. Nous revenons un petit peu sur nos pas vers le Nord.

Vue plongeante sur le village de Conat.

11H44 – 780m (RC31) Nous prenons le sentier très bien tracé qui part en traversée sur la droite (Nord-est), prenant soin au passage de remettre la flèche rouge dans le bon sens car elle avait été retournée!

11H48 – 763m (RC32) Le sentier suit maintenant la ligne de crête dans un superbe environnement.

11H54 – 726m (RC33) L'itinéraire vire brusquement vers la droite et continue à descendre en suivant la crête, tout en évitant un petit éperon par la gauche.

12H01 – 683m (RC07) Nous retrouvons le sentier par lequel nous sommes montés ce matin, et nous le descendons vers la droite.

12H36 Nous voici de retour au camping-car, devant la mairie de Conat.

Après une bonne douche et un bon repas, nous descendons sur Prades et continuons jusqu'à Bouleternère pour prendre la route des cols sur la droite (D618). Nous montons au prieuré de Serrabone pour passer la soirée et la nuit.

 

Randonnées