Crête Pasajes - Jaizkibel

07-05-2001

J. Paul, Jacqueline et Jacki Véron

Dénivelée : 200m environ

Total : 3H00 (montée 2H30)

Temps couvert.

Les repères de type (PJ02) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Partis de Biarritz le matin, nous commençons par aller voir des pierres de moulin (meules) sur le site de Sorgin Xilo à Hendaye. Nous passons ensuite par l'église d'Hendaye pour observer avec curiosité la croix située à droite de l'entrée.

Nous passons la frontière à Hendaye et nous prenons la direction de Saint Sébastien par la nationale. En haut du petit col (tant redouté par les coureurs de Béhobie - Saint Sébastien), nous tournons à droite en direction de Lezo. Arrivés en bas, à Lezo, nous tournons encore à droite vers Pasaia Donibane. Nous longeons le port, et nous tournons à droite juste en face de la grosse cheminée d'usine, en direction du Jaizkibel. Tout de suite nous prenons la route qui monte à gauche et qui nous fait passer devant un cimetière, puis une salle "poly-sports", et qui après avoir recommencé à descendre fait une grande courbe à gauche et plonge vers Pasajes en traversant une ferme. Nous laissons la voiture au bout de cette route sans issue en prenant garde de bien la ranger pour ne pas importuner les voisins... (Depuis, il est interdit de descendre en dessous de la grande courbe où il faut donc laisser la voiture(112m (PJ01)))

- 13H35 - 60m (PJ02) Nous descendons le chemin qui prolonge la route et qui se transforme très rapidement en escalier. La vue sur le port et la passe d'entrée de Pasajes se dégage immédiatement. Les marches de pierre sont glissantes, et les murs latéraux sont investis par des spécimens particulièrement développés d'Ombilic des rochers.

- Nous rejoignons l'église située en hauteur sur notre gauche par un cheminement piéton quasi horizontal. De là la vue s'étend sur l'ensemble du port et de la passe. Nous observons les manœuvres des remorqueurs qui se préparent à faire sortir un cargo.

- Nous descendons l'escalier sous l'église pour rejoindre l'entrée de Pasajes. Nous traversons la rue principale en empruntant des passages voûtés sous les maisons. Nous passons devant l'église du bas et nous traversons la place pour nous diriger vers la passe d'entrée du port(PJ03).

- Longeant le quai, nous passons devant une fontaine (8m (PJ04)). Quelques minutes plus tard, encore une fontaine (8m (PJ05))

- Il est 14H00: l'heure "espagnole" pour se restaurer... Au menu: omelette à la morue et chorizo. Devant nous, passe un cargo qui s'en va prendre la mer... Le vent est frais, nous ne perdons pas trop de temps.

- 14H30 Nous repartons en passant sous l'auvent d'une buvette. Sur le bord du chemin, les Ancolies choisissent les coins humides et ombragés pour nous présenter leur révérence.

- 10m (PJ06) Juste après un pont, nous tournons à droite pour remonter une piste en béton.

- Suivant le balisage vert, nous tournons à gauche 50 mètres plus loin (30m (PJ07)) en direction d'un édifice destiné au balisage de l'entrée du port.

- 14H37 - 42m (PJ08) Nous passons devant l'entrée maçonnée d'une galerie, et nous remarquons qu'il existe le même ouvrage, exactement dans le même axe sur le versant opposé. Le gros bâtiment en pierres situé en contrebas au bord de l'eau nous fait penser que ces galeries ont du servir dans le passé pour une exploitation industrielle que nous ne savons définir précisément... Peut-être un aqueduc. Les Hélianthèmes des Apennins illuminent de leurs fleurs blanches les talus alentours.

- 94m (PJ09) Arrivés au feux de balisage, nous tournons à droite pour remonter un sentier situé juste en dessous de la crête versant sud.

- 14H45 - 107m (PJ10) Nous parvenons au pied d'une incroyable grotte... L'érosion éolienne et probablement la condensation ont transformé la roche en dentelle de pierre!

- Nous continuons sur le versant sud en dessous de l'arête, sans omettre de jeter un petit coup d'œil par dessus celle ci chaque fois que son profil le permet... (PJ11 - PJ12) Le sentier se faufile entre les rochers, puis redescend parfois légèrement dans les fougères.

- 15H40 - 252m (PJ13) Alors que nous venons de franchir un échalier, une maman pottock et son petit viennent réclamer quelques douceurs auprès de Jacki... Le poulain se décide finalement à téter sa mère qui le nourrit sereinement.

- Nous sommes sur une crête herbeuse que nous quittons (PJ14) en longeant la clôture sur la droite pour descendre au sud-est sur un chemin boueux qui longe un petit bois d'eucalyptus. Les baignoires installées à côté de la source de Maletarri (238m (PJ15)) ne suffisent pas à convaincre Jacqueline pour prendre un bain parfumé à l'eucalyptus... Juste à côté se trouve la fontaine de Maletarri, une plaque indique qu'elle a été restaurée le 16 juillet 1995 par l'association de pêche et de chasse à la palombe.

- Au moment où nous retrouvons la route du Jaizkibel (222m (PJ16)), nous prenons la route à droite qui nous conduit à un fort (16H05) dominant la passe d'entrée du port.

- À l'extrémité de la crête se trouve une croix d'où l'on observe un bateau rentrer au port. La vue plongeante est de toute beauté.

- Nous revenons à l'est en passant côté sud du fort, et nous remarquons sur la droite une table d'orientation. Nous avons surtout apprécié les deux "gravures rupestres contemporaines" situées juste à côté...

Nous descendons à l'est jusqu'à une piste bétonnée qui nous ramène à la voiture (16H35).

Nous remontons en voiture la piste bétonnée pour rejoindre la route du Jaizkibel. Nous redescendons par Notre Dame de la Guadeloupe et Fontarabie.

Randonnées