Ibón de Ip

29-04-2006

Christiane, Jean Paul.

Dénivelée : 1050m - Distance 12,400km AR

Total : 7H20 (montée 3H40)

Beau temps (vent froid au départ).

Mapa excursionista - 1/25 000 n°E-25 Rando Editions

Valle de Canfranc

Valle de Aísa

Candanchú - Astún

Les repères de type (IP01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

L'ibón de Ip, encore gelé...

Partis à 8H20 de Lescun où nous avons dormi à Pont Lamareich dans le camping-car, nous faisons fuir un lapin devant le camion, et passons tout près d'un vautour posé à proximité de la route... Nous passons le tunnel du Somport, et nous nous garons après avoir passé un vieux pont ("Puente de Arriba") sur la gauche, juste avant de rentrer dans Canfranc (450m après le poste d'essence).

- 9H30 - 1053m (IP01) Nous démarrons vers le nord sur le GR65 qui emprunte une piste.  Nous trouvons de l'Hellébore fétide, des Primevères élevées, des Fraisiers et des Violettes de Rivin.

- 9H36 - 1080m (IP02) Nous laissons le GR qui descend sur la gauche, pour poursuivre en face. Panneau "Ibón de Ip" et balisage vert et jaune. Nous découvrons ce qui est pour nous une nouvelle espèce: la Renoncule bulbeuse.

- 9H44 - 1117m (IP03) Nous franchissons un pont pour franchir le barranco de Ip, et le chemin vire à droite pour passer sous la voie ferrée.

- 9H46 - 1131m (IP04) Dix mètres après le passage sous la voie ferrée, nous prenons le sentier qui démarre sur la gauche, balisé en vert et jaune, et se poursuit en lacets. Nous trouvons de la Daphnée lauréaule, de l'Hépatique, des Anémones Sylvie,  et des Orchis mâles.

- 10H02 - 1240m (IP05) Nous atteignons un replat et le chemin met le cap à l'Ouest.

- 10H33 - 1440m (IP06) Le sentier fait quelques lacets, et nous trouvons de superbes Narcisses bicolores.

- 10H39 - 1479m (IP07) On croise un chemin, mais poursuivons sur notre sentier. Les premiers boutons d'Asphodèles sont sur le point d'éclore, et nous trouvons de la Primevère vraie.

- 10H55 - 1578m (IP08) Une marque jaune et verte nous indique le sentier qui monte en lacets sur la gauche, au-dessus du chemin pierreux.

- 11H00 - 1614m (IP09) Nous traversons un ruisseau, au creux d'une grande ravine (6mn de pause).

- 11H17 - 1699m (IP10) Nous franchissons un second ruisseau.

- 11H20 La vue se dégage sur la Peña Collarada qui nous domine superbement à l'Est-sud-est, alors que nous surplombons les belles falaises du Canal de Ip. Nous trouvons des Orchis sureau, des Gentianes printanières et des Gentianes de Koch. C'est la première fois de l'année que nous entendons des cris de marmottes...

Vue sur la Peña Collarada.

- 11H33 - 1809m (IP11) Nouveau barranco très encaissé, à proximité duquel nous trouvons des Primevères à feuilles entières.

- 11H41 - 1833m (IP12) Encore une traversée de barranco au-dessus d'impressionnantes falaises, dans lesquelles il se jette en cascade... Nous trouvons de jolis pieds de Primevère farineuse, des Tussilages, et du Crocus printanier.

Le barranco se jette en cascade.

- 11H52 - 1867m (IP13) Nous parvenons à une cabane  refuge datée de 1967, idéalement placée face à la Collarada... A l'intérieur (elle est ouverte), on trouve deux sommiers métalliques et une cheminée...

La CollaradaLa cabane refuge.

- 12H08 Nous faisons une pause, prenant ainsi le temps de profiter de la vue sur le Pico Escarra, la Punta del Aguila, la Collarada bien sûr, mais aussi los Campanales de Collarada qui valent eux aussi le coup d'œil...

- 12H16 Alors que nous nous remettons en chemin, nous repérons trois isards au-dessus de nous, dans la neige... Nous nous attardons devant un superbe spécimen (le seul de la journée) de Pulsatille blanche.

- 12H47 - 2041 (IP14) Nous passons au pied d'un gros rocher caractéristique, alors que la vue se dégage au Nord sur le Pala de Ip, et un peu plus à l'Est, nous avons un aperçu éphémère sur la Punta Escarra. Aux abords du névé suivant, sur lequel nous traversons une combe, nous trouvons des Soldanelles.

Vue éphémère sur la Punta Escarra.Vue sur le Pala de Ip

Les sommets que nous appercevons à l'Ouest.Los Campanales de Collarada.

- 12H52 - 2059m (IP15) Nous passons devant un bâtiment blanc aux volets bleus.

- 12H57 Le décors n'est pas franchement celui que l'on attendrait, en passant à droite d'un énorme bâtiment désaffecté... Par contre, nous trouvons de merveilleuses touffes de Saxifrage à feuilles opposées.

Le Pala de Ip, drrière l'un des affreux bâtiments désaffectés.

- 13H10 - 2102m (IP16) Nous atteignons l'extrémité Sud du barrage. L'ibón de Ip est encore gelé, mais si l'on excepte la vue hideuse en contre-bas sur les bâtiments désaffectés, le site est vraiment magnifique, en particulier à cette saison, où les sommets sont encore enneigés. Nous mangeons au soleil, et oublions déjà le froid et le vent qui ont tenté de nous décourager (sans succès...) au départ!

Cliquer sur l'image pour voir le nom des sommets.

Los Cuchillares, la Peña Nebera et el Fraile.Vue vers l'Ouest

- Il est 13H45 lorsque nous amorçons la descente, en suivant le même itinéraire qu'à la montée.

- Il est 14H44 lorsque nous passons au refuge (1867m IP13 ) et que nous observons le passage d'un Gypaète barbu. Sa silhouette grise et anguleuse est caractéristique avec une queue allongée, cunéiforme à l'extrémité, et ses longues ailes assez étroites, plus ou moins coudées.

Dernier coup d'oeil sur la Collarada...Le canal de Ip et la Collarada.

- A 16H30, nous passons sous la voie ferrée et retrouvons le camping-car à 16H50.

Randonnées