Le Béout

23-12-2012

Christiane - Jean Paul.

Dénivelée : 340m

Distance : 6,000km

Total : 2H37 (montée 1H17)

Grand beau temps.

Carte IGN TOP25 - 1647 ET Lourdes - Argelès-Gazost - Le Lavedan

Les repères de type (BE01) renvoient au tableau de coordonnées GPS

Téléchargement direct des points grâce au travail de

Jean Pierre Guyon

Carrière de sarcophages

Nous quittons Arudy où nous avons dormi à 9H00. Nous passons à Louvie-Juzon où nous prenons la D35 en direction de Lourdes et Bétharram. A l'arrivée sur Lourdes par la D937, nous prenons à droite en direction du centre ville et nous traversons la voie ferrée; 900m plus loin, nous franchissons un pont sur la droite pour prendre la D13 en direction d'Ossen. Nous passons Omex et Ségus avant d'aller stationner sur la place de l'église d'Ossen.

10H08 – 501m (BE01) Nous démarrons du parking de l'église d'Ossen en descendant sur la droite.

10H09 – 502m (BE02) Nous prenons aussitôt la rue de Carralou sur la gauche en suivant les indications du panneau "sentier du Béout". Une cinquantaine de mètres plus loin, nous prenons la route qui descend sur la droite.

10H11 – 491m (BE03) Nous laissons le chemin de la Couture qui descend sur la droite pour continuer en face sur la route.

10H14 – 477m (BE04) Alors que le chemin de Houssat descend sur la droite, nous prenons le sentier en face, balisé en jaune, qui passe à droite d'une grange en longeant un mur de pierres. Quelques pieds de Lamier pourpre sont en fleurs.

Nous prenons le sentier qui passe à droite d'une grange en longeant un mur de pierres.

10H22 – 519m (BE05) Nous franchissons un portail qui barre le chemin au niveau d'une grange. Un peu plus loin, nous remarquons que le chemin a été bâti, ce qui témoigne déjà de son importance dans le passé.

10H30 – 549m (BE06) Nous remarquons, juste sur le bord du chemin,  un bloc parfaitement taillé en forme de parallélépipède rectangle de 1m2 section pour 2m de longueur environ. Il s'agit d'un bloc brut, qui devait être acheminé dans la vallée avant d'être évidé pour servir de sarcophage.

Un bloc parfaitement tailléDans le vallon de suberposte.

10H34 – 570m (BE07) Au-dessus du chemin sur la gauche, voici un nouveau bloc de dimensions similaires... Je reviens sur le chemin pour poursuivre notre progression. Un groupe de joggers (et joggeuses) de Pontacq nous a dépassé et fait partir deux chevreuils qu'ils ne risqueront pas de rattraper...

Encore une pierre taillée pour servir de sarcophage.

10H41 – 594m (BE08) Au creux du vallon de Suberposte, nous arrivons à une croisée de sentiers où nous continuons en face en direction d'un bâtiment en ruines (Nord).

10H53 – 675m (BE09) Au terme d'un bon raidillon, nous parvenons au bâtiment en ruines, situé à l'entrée de la galerie qui donnait accès au gouffre du Béout jusqu'en 1990. Cet ouvrage de 120m de long a été fermé, mais la porte est défoncée, et ceux qui ne craignent pas de braver l'interdiction affichée sur un panneau pourraient y pénétrer... Dans ce gouffre furent trouvés de nombreux restes d'animaux: renne, cerf élaphe, isard, ours, blaireau et renard, des outils du néolithique (haches polies), ainsi qu’une sépulture multiple. Au siècle dernier (XXème), de très nombreux touristes montaient en téléphérique depuis Lourdes, et venaient visiter ce site.

Vestiges de l'accès au gouffre.

10H56 – 689m (BE10) Après avoir grimpé les escaliers, nous atteignons une plate-forme où nous prenons le sentier qui part vers la gauche (Ouest).

10H57 – 694m (BE11) Lorsque le sentier se divise, nous prenons la branche de droite, en suivant un balisage jaune assez discret. Très vite, une nouvelle flèche jaune nous invite à monter sur le massif de roches calcaires sur notre droite (Nord).

11H00 – 709m (BE12) Nous voici sur un site d'extraction de sarcophages qui fut exploité par les carriers mérovingiens entre le Vème et le VIIème siècle de notre ère. Bien que pas très faciles à photographier, les empreintes de sarcophages sont nombreuses et nous laissent très bien imaginer l'intense activité qui a du régner en ces lieux. Cette carrière alimentait la région en sarcophages, dans un rayon de 50km.

La carrière de sarcophages.

11H09 – 732m (BE13) Nous rejoignons le sentier de crête qui nous conduira au sommet du Béout. Nous avons une magnifique vue plongeante sur Lourdes au Nord-est et sur le village de Ségus à l'opposé. De nombreux blocs erratiques parsèment les flancs de la montagne. Ils témoignent du passage des glaciers du quaternaire qui descendaient de Gavarnie jusqu'à Lourdes et au-delà, avec plusieurs centaines de mètres d'épaisseur. Ils entraînaient dans leur lente progression de nombreux blocs que l'on retrouve aujourd'hui là où ils les ont déposés.

Le village de SégusLourdes

11H15 – 761m (BE14) Nous passons devant le Rocher Mystérieux, encore un bloc erratique  qui doit peser plus de 50 tonnes!

Le Rocher Mystérieux

11H22 – 785m (BE15) Une croix en bois a été placée contre un bloc posé sur la ligne de crête.

Le Montaigu au fond.Le sommet est en vue

11H25 – 791m (BE16) Nous voici au sommet du Béout où est érigée une grande croix. La vue sur le lac Lourdes est superbe; il s'agit d'un lac glaciaire résultant de l'accumulation de l'eau derrière une moraine, extrême point d'avancée du glacier d'Argelès durant l'époque glaciaire. Décidément, cette journée est pleine d'enseignements, aussi bien ethnologiques que géologiques...

La croix du sommet du BéoutLe lac Lourdes

Nous dominons Lourdes mais nous voyons aussi très bien Pau et Tarbes. La vue sur les sommets est un peu limitée, mais nous voyons le Pic du Jer à l'Est, le Montaigu avec le sommet du Pic du Midi de Bigorre qui pointe juste à gauche, Hautacam, le Pibeste, le Soum du Prat du Rey au fond de la belle vallée de Batsurguère, et le Soum d'Ech à l'Ouest.

Le Pic du Midi de Bigorre et le MontaiguLa vallée de Basturguère

Le Soum d'EchLe Pic du Jer

11H45 Nous entamons la descente par le même chemin de crête.

11H57 – 718m (BE17) Nous rejoignons un chemin perpendiculaire que nous empruntons en remontant légèrement vers la gauche, en direction d'une grande antenne.

12H03 – 727m (BE18) Nous passons au pied de la grande antenne, à côté des vestiges du bâtiment de l'ancien téléphérique. Nous descendons vers le Sud, en suivant une main-courante en acier, avant de virer à droite pour suivre une rangée d'arbres qui longeait autrefois l'allée d'accès au gouffre. Nous passons devant le bâtiment supérieur du gouffre (BE10) et nous poursuivons en face sur le même sentier que tout à l'heure.

12H09 – 694m (BE11) A la fourche, nous prenons cette fois-ci la branche de gauche pour continuer en face sur le bon sentier.

12H15 – 672m (BE19) Alors que la sente a viré à gauche vers le Sud, nous la quittons dans un petit col où elle plonge sur la droite, pour continuer en face sur la ligne de crête.

12H17 – 676m (BE20) Nous franchissons un point haut de la crête et poursuivons en face vers le Sud-est.

12H21 – 643m (BE21) Le sentier vire brusquement vers la gauche.

12H24 – 594m (BE08) Nous fermons notre boucle (en fait nous avons fait un 8) au creux du vallon de Suberposte, et nous prenons à droite pour revenir à Ossen.

12H45 Nous sommes de retour au camping-car.

Pour 14H00, après une bonne douche et un bon repas, nous reprenons la route, et nous sommes de retour à Bardos pour 16H30.

Randonnées