Dimanche 13 avril 2003

Les bibes sont toujours présentes.

- 8H45 Nous quittons la Nouvelle par un grand beau temps. Tous les sommets du cirque sont dégagés et le moral est au beau fixe. Jean Michel va chercher le pain pendant que nous l'attendons à la sortie du village.

Départ de La Nouvelle.Départ de La Nouvelle.

Nous partons au Sud, difficile à repérer dans ce pays déroutant, car à midi, le soleil n'est pas au Sud comme chez nous...

Vue sur Maison Laclos et le col du Taïbit.Marla, le col du Taïbit et le Grand Bénare.

Nous descendons jusqu'à la Rivière des Galets.

- 9H40 - 1380m Nous traversons la rivière: les uns sautent, d'autres se déchaussent et prennent un bain de pieds...

Jean Michel aide Christiane à traverser la Riviere des Galets.

Nous montons jusqu'à Marla et apercevons sur le versant opposé quelques cabris sauvages.

- 10H45 - 1630m Nous passons devant l'église: petit bâtiment couvert de tôles, avec un clocher placé à côté pour éviter les risques dus à la foudre. Tout prêt de l'église, un enclos enferme quelques cerfs d'élevage.

Marla.

L'îlet de Marla est quasiment dépeuplé, pourtant il fut longtemps le plus peuplé du cirque. Depuis vingt ans, sa population l'a déserté pour Cilaos, certes moins calme, mais bénéficiant d'un accès routier et de tout le confort de la civilisation moderne...

Nous remplissons les gourdes au point d'eau avant d'attaquer la rude montée vers le col du Taïbit que chacun fait à son rythme. C'est nous qui fermons la marche et arrivons au col à midi (2082m).

Nous faisons une pause casse-croûte de 40 minutes.

"Taïbit" signifie "crottes de lapin" en malgache, malicieuse expression pour désigner la forme du col vu de part et d'autre de la crête.

Nous prenons une photo de Cilaos depuis le col, avant de descendre dans son cirque. Les pieds de fushia sont gigantesques et nous dépassent en hauteur.

Début de la descente du col du Taïbit en direction de Cilaos.

Nous découvrons au passage une nouvelle orchidée.

Orchidée.Orchidée.Orchidée.

- 13H35 - 1680m Nous atteignons l'intersection avec le sentier qui vient des Salazes. C'est là que Jean Michel pose une genouillère sur le genou de Christiane.

- 13H55 - 1560m Nous passons à l'îlet des Salazes et Jean Paul file en courant jusqu'à la route pour se décontracter un peu.

- 14H25 - 1253m Le groupe arrive à la route où nous attendons le passage de l'autobus en buvant un café avec vue sur mer...

Le chauffeur du bus a une conduite sportive... Il faut manoeuvrer pour prendre les virages en épingle à cheveux en arrivant à Cilaos... Nous découvrons avec un plaisir énorme l'hôtel des Neiges où nous sommes hébergés pour la nuit: chambre de 40 m2, immense salle de bain, le luxe!

L'hôtel des Neiges.L'hôtel des Neiges.

Après une bonne douche, nous faisons un petit tour à pied dans Cilaos, et plus particulièrement à l'église Notre Dame des Neiges où Christiane priera la vierge pour qu'elle lui accorde la grâce de monter jusqu'au Piton des Neiges malgré ses douleurs aux genoux...

Eglise notre Dame des Neiges de Cilaos

Le carillon de l'église de Cilaos résonne deux fois par jour. Il fut inauguré le 7 avril 1996, et une plaque porte l'inscription suivante: "Mon chant par-delà les cimes et les flots porte la terre au ciel et vos cœurs en écho".

Cilaos (1200m) est jumelée avec Chamonix. Sa région est réputée pour ses lentilles et ses broderies appelées "jours de Cilaos". On peut trouver du vin de Cilaos, mais Jean Michel nous explique qu'il faut être très vigilant, car n'importe quelle "piquette" peut être embouteillée pour être vendue sous cette appellation pour arranger les fins de mois... On peut cependant s'en procurer à la Maison du vin.

 

 

Accueil La Réunion