Chivay - Cañon del Colca

Vendredi 3 mai 2013 :

Départ matinal (7H30) en autobus, en direction de Chivay, situé à environ 200km d'Arequipa. Wilbert nous servira de guide local pendant deux jours, et il prend soin de bien expliquer la méthode d'utilisation des feuilles de coca pour lutter contre le mal d'altitude. Christiane et moi écoutons poliment, mais nous ne faisons pas pour autant l'expérience de mâcher la coca...

Le véhicule progresse lentement vers le haut plateau qui domine Arequipa. Nous laissons les sommets enneigés du Chachani sur notre droite pour gagner la réserve nationale de Pampa Cañahuas (4011m), où nous avons la chance d’observer quelques vigognes toutes proches.

Réserve nationale de Pampa Cañahuas (4011m)Vigognes

Nous faisons un arrêt pour profiter du paysage grandiose, au niveau du carrefour routier proche de Vizcachani. Sur les conseils de Glauber, nous prenons une infusion "triple": coca, munia (menthe) et chachacoma (séneçon). Il nous a assuré qu'elle est très bonne pour éviter ou atténuer le "soroche": mal des montagnes... Est-ce grâce à cette infusion?... Nous n'avons connu aucun problème d'altitude au cours de ce séjour.

MistiArrêt pour profiter du paysage grandiose, au niveau du carrefour routier proche de VizcachaniChachani

Infusion "triple"Infusion "triple"

De nombreuses femmes attendent les touristes pour leur vendre des étoffes et vêtements colorés, ainsi que toute sortes de produits...

Vers 11H00, nous atteignons les 4300m au niveau de la réserve de "Salinas y aguada blanca". Nous voyons encore des lamas et des alpagas, et j'ai la chance de photographier un grand foulque assez proche.

Réserve de "Salinas y aguada blanca"Un grand foulqueUn lama

La route s'élève encore et traverse le cratère du volcan Chucura dont le sommet atteint les 5360m.

Le cratère du volcan ChucuraVue sur le sabancayo - 5976m

Un peu avant midi, nous passons au point culminant de la journée: le col de Patapampa, à 4910m d'altitude. Nous ne faisons que passer pour éviter le mal des montagnes, et Glauber nous promet de faire une halte photo, lorsque nous repasserons  dans deux jours, et que nous serons mieux adaptés à l'altitude.

Il est environ 12h30 lorsque nous arrivons à Chivay. Notre chauffeur s'acquitte du péage (70 soles par touriste) et nous dépose sur la place centrale, à côté de l'excellent restaurant où nous avons mangé. Riz, viande d'alpaga, beignets de patates douces, tout était délicieux, et nous pouvions nous servir à volonté... L'infusion à l'anis, pour terminer, nous a laissé en pleine forme pour partir faire notre première randonnée d'acclimatation.

Arrivée à chivay - 3600mIl faut payer une taxe d'entrée dans la région...Chivay

Nous reprenons l'autobus pour rejoindre Canacota, au bord du río Colca. Nous sommes à 3750m d'altitude, et nous partons pour une courte randonnée en descendant le fameux cañon del Colca. Il est annoncé comme plus profond que celui du Colorado, mais en comptant 3000 m depuis les sommets jusqu’au fond... En réalité, le cañon lui-même n'est profond que de 1000 m, et pour nous, pyrénéens qui connaissons les canyons aragonais, cette balade sur sentier ne se déroule que dans une vallée qui a peu de chose à voir avec un véritable cañon... Cependant, cette mise en jambes nous permettra de commencer efficacement notre adaptation à l'altitude.

CanacotaUne femme trie des pommes de terre.Départ de Canacota

Le sentier s'élève d'une centaine de mètres, avant de redescendre progressivement jusqu'à la Calera, à 3630m d'altitude.

Notre guide localCañon del ColcaSentier dans le cañon del Colca.

Juste avant d'arriver à la Calera, Glauber nous fait approcher de la rive de la rivière Colca, et nous montre un point de résurgence où l'eau sort à 80°...

Glauber nous fait approcher de la rive de la rivière Colca...Gllauber nous montre un point de résurgence où l'eau sort à 80°...Source chaude à 80°

Nous voyons plusieurs espèces de cactus, dont l'ayrampo, et de nombreuses fleurs.

AyrampoCactus: Opuntia exaltata

Cactus

Lupinus mutabilisOrtiga coloradaBidens andicolaMutisia orbignyanaMutisia orbignyana

 

Jour suivant Pérou Randonnées jpdugene.com