Gui blanc

Verquet, Vert de Pommier, Bois de la Sainte Croix.

Viscum album

En basque: Mihura

11 février 2006 - Bostmendi - 900m

30 décembre 2006 - Bizkarze - 130m

6 Janvier 2007 - Belchou - 960m

Famille des Loranthacées

Sous-arbrisseau parasite formant des boules pouvant atteindre 1m de diamètre, et poussant plus particulièrement sur les branches de pommiers et de peupliers; légèrement ligneux et très ramifié. Il est fixé à son hôte par des cordons qui rayonnent sous l'écorce et émettent des suçoirs enfoncés dans l'épaisseur du bois. La touffe est composée d'une succession de rameaux cylindriques, lisses, opposés ou verticillés, du même vert que les feuilles.

Feuilles opposées, elliptiques ou oblongues , vert jaunâtre, entières, épaisses et coriaces. Les fleurs mâles et femelles sont sur des pieds différents.

Chaque tige se termine par un groupe de 3 à 5 fleurs sessiles peu apparentes, vertes, à 4 pétales, et 2 bourgeons latéraux.

Fruits: baies blanches translucides, à pulpe gluante qui servent à fabriquer la glu. Ils apparaissent  sur les individus femelle de septembre à janvier. Les grives collent ces graines sur leur perchoir en se frottant le bec pour s'en débarrasser. Si ce perchoir est une branche d'arbre réceptif, la graine donnera une jeune plante qui perforera l'écorce pour vivre en parasite.

  Février - avril

Plante sacrée des druides, cueillie avec la légendaire serpe d'or, le Gui est encore aujourd'hui l'emblème de la vie et de la chance, traditionnellement en honneur à Noël et au jour de l'an.

Classement par noms français

Classement par noms latins