Saint Cirq Lapopie - Conques

Saint Cirq Lapopie.

Dimanche 24 avril

Départ des Vitarelles sous la pluie. Nous visitons malgré tout Saint Cirq Lapopie entre deux averses. Ce superbe village, perché au sommet d'une falaise surplombant de près de 100 mètres les berges du Lot, a conservé de nombreuses maisons aux façades de pierre ou à pans de bois, qui datent pour la plupart du XIIIème au XVIème siècles. Nous pouvons encore voir une des portes fortifiées.

Au fil des ruelles sinueuses et escarpées, nous observons les superbes maisons médiévales, séparées par un "entremi", espace étroit qui recevait les eaux pluviales, mais aussi les eaux usées des latrines et des éviers...

Nous retournons voir en particulier, une maison médiévale dont les solives sont superbement sculptées en tête, et que nous avions repérée lors de notre précédent passage.

L'église de Saint Cirq Lapopie.Superbes têtes sculptées en extrémité de solives.

10H40 Nous quittons Saint Cirq Lapopie en suivant momentanément la rive gauche du Lot jusqu'à Crégols, puis nous rejoignons Limogne en Quercy où nous semons la panique en arrivant avec notre camping-car, au cœur du marché, au moment de la plus forte affluence!

Après une marche-arrière plus impressionnante que délicate, nous contournons le village et prenons la direction de Villefranche de Rouergue que nous évitons par la D1 qui nous permet d'aller directement jusqu'à Lanuéjouls (12H10) où nous mangeons sous une pluie battante...

Nous traversons Decazeville pour retrouver la vallée du Lot à Port d'Agrès. Nous suivons sa rive droite sur une douzaine de kilomètres et remontons ensuite vallée du Dourdou pour rejoindre Conques (15H30 - 118km).

Vue plongeante sur Conques.

Nous contournons le village par le dessus et nous nous installons sur un parking à proximité de l'abbatiale.

Étape importante sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle (GR65), Conques a été classé par les Monuments historiques en 1838, le site de Conques est désormais inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco. Le village reçoit chaque année près
de 300 000 visiteurs, et fait figure de référence internationale en matière d'architecture romane.

Conques: l'abbatiale Sainte Foy.

Nous conduisons Nadette à l'accueil pèlerins, car notre passage à Conques est destiné principalement à l'accompagner au départ de son deuxième tronçon sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Après Le Puy Conques, nous la remettons en route pour Coques - Moissac - Eauze...

Conques

Nous faisons  une visite guidée de l'abbatiale Sainte Foy, chef-d'œuvre de l'art roman, et plus particulièrement de la tribune et des vitraux réalisés par Pierre Soulages en 1994. A la sortie, nous observons en détails le magnifique tympan du jugement dernier: large de 6,70 mètres et haut de 3,60 mètres, il n'abrite pas moins de 124 personnages.

L'intérieur de l'abbatiale.

Le tympan du jugement dernier.Détail du tympan.

 Nous visitons également le cloître dont il ne reste qu'une travée, nous y remarquons de superbes chapiteaux.

Chapiteau du cloître représentant des chevaliers armés d'une lance, d'un bouclier et d'une épée.Toujours sur un chapiteau du cloître, des maçons construisent un mur, accompagnés d'un sonneur de trompe ...Autre face du même chapiteau: les maçons qui construisent un mur.

Nous parcourons les rues étroites, s'étirant à flanc de coteau, bordées de maisons à pans de bois, recouvertes de lauzes. Nous remarquons également quelques très belles portes.

Conques: une porte.Maisons à pans de bois, recouvertes de lauzes.Conques: une porte.

Après manger, nous assistons aux complies, suivis de la bénédiction des pèlerins, puis d'un concert d'orgue avec mise en lumière de l'église. 

 

Jour suivant

Cantal - Ht Languedoc

Nos sorties

Camping-car

jpdugene.com