Penne d'Agenais - Tournon d'Agenais - Cahors.

Penne d'Agenais.

Samedi 23 avril

Départ de Biarritz à 9H30; nous passons par Dax, Mont-de-Marsan, Houeillès, Damazan, Aiguillon et Villeneuve sur Lot pour rejoindre Saint Sylvestre sur Lot. Il est 13H15, nous avons fait 266km, et nous nous installons sur l'aire de camping-cars pour manger en bordure du Lot.

En début d'après-midi, nous traversons le Lot pour aller visiter Penne d'Agenais.

Penne d'Agenais.

 

Nous montons jusqu'à la basilique Notre Dame de Peyragude qui domine merveilleusement la vallée du Lot. Son étonnante architecture de style romano-byzantin est à rapprocher de celle du Sacré-cœur de Montmartre à Paris...

Coupole de la basilique Notre Dame de Peyragude.

Les diverses études historiques tendent à prouver que le sanctuaire de Peyragude remonte au tout début du christianisme. Son nom, "pierre aiguë" laisse à penser qu'il fut d'abord un lieu de culte pour les Gaulois, habitués à vénérer minéraux et végétaux, avant d'être récupéré par le clergé qui mit l'endroit sous le patronage de la Vierge.
Détruite une première fois pendant la guerre de Cent ans, elle fut reconstruite en 1373, avant d'être à nouveau détruite par les Protestants deux siècles plus tard. En 1653, alors que la peste faisait rage, les habitants promirent de rebâtir la chapelle si le fléau cessait; ce qui fut fait. Mais en 1789, l'église fut vendue aux enchères et démolie.
C'est en 1897 que commencèrent les travaux de construction de l'église actuelle. Achevée en 1947, elle fut consacrée en 1949. Notre-Dame de Peyragude est aujourd'hui une halte reconnue sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

A l'arrière de la basilique, nous allons voir l'étonnante grotte.

La grotte située derrière la basilique Notre Dame de Peyragude.Notre Dame de Peyragude.

Il est 16H10, lorsque nous faisons étape à Tournon d'Agenais, bastide dont l'origine remonte au XIIIème siècle. Tournon d'Agenais était un bastion protestant durant les trente années qui suivirent l'édit de Nantes (1598).

Nous remarquons en particulier la présence d'une horloge lunaire, placée au sommet beffroi. Cette horloge suit les phases de la lune. Au de là des influences diverses des cycles lunaires, l'année lunaire est déterminante pour le calendrier liturgique, puisqu'on célèbre Pâques le dimanche qui suit la pleine lune après l'équinoxe de printemps, et la date de Pâques détermine à son tour le déroulement de l'année liturgique.

Tournon d'Agenais: le beffroi.

Détail de l'horloge lunaire.

L'horloge lunaire au sommet du beffroi.

Nous rejoignons Cahors (17H30) sans y pénétrer, et montons au Mont Saint Cyr pour bénéficier de la superbe vue plongeante sur la cité.

Cahors.

Vue sur les toits de Cahors.Moulin à Cahors.

Nous dégustons un thé avec un délicieux gâteau pomme-noix-canelle...

La flore commence à montrer le bout de son nez: Linaires couchées (Linaria supina), Hélianthème des Apennins et les Globulaires communes que Nadette trouve superbes... Mais voici que nous trouvons aussi des Ophrys araignée et des quantités d'Orchis pourpres!

Globulaire commune.Oprys araignée.Orchis pourpre.

Nous prenons la direction de Saint Cirq Lapopie, et nous nous installons pour passer la nuit près d'une caselle  à proximité des Vitarelles (19H30 - 371km).

 

Jour suivant

Cantal - Ht Languedoc

Nos sorties

Camping-car

jpdugene.com