Mardi 15 avril 2003

Lever 3H45 ! ! !

- 4H35 Après avoir pris un premier petit déjeuner, départ à la frontale dans une nuit étoilée. Voie lactée, Croix de Sud, Scorpion, Aigle, Lyre, toutes les constellations s'éveillent sur notre passage...

Jean Michel nous montre, plus près de nous, à nos pieds, une bombe volcanique d'un demi mètre cube. Au fur et à mesure de notre ascension, les villes s'éclairent progressivement: Saint Pierre, La Plaine des Cafres, Saint Denis...

Progressivement le jour se lève et nous commençons à distinguer les sommets environnants: le Piton de la Fournaise, le Grand Bénare, le col du Taïbit, la Roche Écrite, Cimendef... Mais le soleil a du mal à émerger des nuages...

Cimendef, la Roche Ecrite, le Bélier, Grand Îlet.Le Piton de la Fournaise.

6H15 - 3071m Nous sommes au sommet du Piton des Neiges et le lever de soleil est programmé pour 6H31. Dès que le soleil apparaît, la température s'élève, mais il fait quand même bien froid au point de mettre le bonnet et les gants pour certains.

Au sommet  du Piton des Neiges.Au sommet  du Piton des Neiges.Au sommet  du Piton des Neiges.

Nous nous dirigeons ensuite sur une autre pointe (3052m) plus au Nord pour surplomber le cirque de Salazie. Nous apercevons le gîte de Bélouve, Grand Îlet, le Bélier et Salazie.

Puis, nous entamons notre descente pour rejoindre le refuge à 8H30, où nous prenons un second petit déjeuner.

9H22 Nouveau départ sous un ballet d'hélicoptères. Nous trouvons un massif de fleurs qui ressemble à s'y méprendre à des edelweiss... Puis voici encore deux nouvelles espèces d'orchidées...

Orchidée épiphyte.Orchidée.

Genre d'edelweiss.Genre d'edelweiss.

L'itinéraire passe en crête de rempart et nous offre une vue plongeante sur Cilaos.

Vue plongeante sur Cilaos.

Nous nous retournons de temps en temps pour mesurer la distance grandissante qui nous sépare du Piton des Neiges.

Descente du Piton des Neiges.

Par contre, mauvaise surprise: la descente remonte! Nous franchissons des échelles avant de nous arrêter pour manger à 200mètres en compagnie des "tec tec"(s). Le "tec tec" est le Traquet de la Réunion, petit passereau qui nous a accompagné tout au long de nos randonnées.

Tec tec.

- 13H30 Nous redémarrons en direction d'une zone de paturages où paissent des troupeaux de vaches.

- 15H30 - 1660m Arrivée au parking où le minibus nous attend. La journée fut vraiment très longue!

Halte à Bourg Murat pour faire les courses face à la maison du volcan que nous n'avons pas le courage d'aller visiter... Puis montée au gîte de Bellecombe. L'atmosphère est humide et les conditions d'hébergement ne sont pas vraiment satisfaisantes... On s'adapte sans rechigner car après cette journée, le principal est de se reposer...

Le souper, un carry bien entendu, et le rhum arrangé nous revigoreront et tout le monde dormira à poings fermés, surtout les ronfleurs...

 

Accueil La Réunion