Wiñay Wayna - Inti Punku - Machu Picchu - Cusco

Mardi 14 mai 2013 :

Nous nous levons à 3H30 et avant 4H00 nous nous mettons en route pour atteindre le but de notre trek: Machu Picchu.

Quelques centaines de mètres plus loin, arrêt au point de contrôle où nous attendons une heure et demie dans la nuit.

5H30 Le point de contrôle ouvre enfin et nous pouvons réellement démarrer l'étape du jour à la lueur de nos lampes frontales.

Glauber imprime un rythme soutenu que chacun s'efforce de suivre sans rechigner. Nous lui faisons une totale confiance, et pensons qu'il doit avoir une bonne raison de presser le pas...

Le jour est déjà levé lorsque nous atteignons la montée finale. Il s'agit d'une portion d'escaliers extrêmement raide que nous avalons sans problème, tant le désir de découvrir la cité inca nous donne des ailes.

La portion d'escaliers extrêmement raideArrivée à Inti Punku

6H25 Glauber nous dit que nous avons battu tous les records en arrivant à Inti Punku en moins d'une heure! La vue sur Machu Picchu est saisissante, inoubliable... Nous faisons de nombreuses photos pour immortaliser ce moment tant attendu, but principal de notre voyage.

La photo historique!Vue sur Machu Picchu depuis Inti Punku.

Inti Punku, "la porte du soleil" en langue quechua est un ensemble de plates-formes et de murs d'enceinte, à 2720m d'altitude, qui servait de poste de garde pour la cité de Machu Picchu. Il permettait d'en surveiller l'accès depuis la vallée de l'Urubamba.

Il nous suffit d'une demi-heure de marche sur un chemin pavé très facile pour rejoindre la cité de Machu Picchu, située à 2438m d'altitude, au pied du Wayna Picchu.

Machu PicchuArrivée à Machu Picchu

Nous profitons de la très belle lumière du soleil levant pour faire quelques photos avant que le site ne soit investi par des cohortes de touristes.

Le groupe devant Machu PicchuMachu Picchu, avec le Wayna Picchu sur la droite.La place centrale de Machu Picchu

Il nous faut sortir du site, avant d'y rentrer à nouveau pour en faire une visite détaillée, après avoir retrouvé les 7 personnes du groupe initial que nous avions quittées à Cusco.

Macchu Picchu est une cité inca qui fut le lieu de résidence de l'empereur Pachacutec (qui est à l'origine de sa construction aux alentours de l'année 1440). Son caractère sacré semble une évidence au regard du nombre et de la qualité de construction de ses temples.

Après son extinction dont les causes restent obscures, elle resta oubliée pendant des siècles avant d'être redécouverte par un archéologue nord-américain: Hiram Bingham, le 24 juillet 1911. Machu Picchu a été inscrite en 1983 au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Visite des quartiers royaux, du quartier des artisans, des temples (temple du soleil, temple du condor et temple des trois fenêtres), et de l'autel surmonté de la roche sacrée qui a le profile des montagnes situées en arrière-plan.

Le temple du soleilLe temple du soleilMachu Picchu

Nous allons également observer, au point haut de la cité, l'Intiwatana, pierre taillée qui était utilisée pour l'observation de la voûte céleste et des cycles solaires. Il s'agit d'une véritable horloge astronomique permettant en particulier de déterminer la date des solstices. Son nom signifie "l'endroit où l'on accroche le soleil"...

L'Intiwatana

Au terme de cette visite détaillée, nous descendons à Aguas Calientes en autobus par une impressionnante piste en lacets, sur laquelle les croisements semblent devoir aboutir inéluctablement dans le ravin...

Nous arrivons pourtant sans problème à Aguas Calientes, où les rues se confondent avec les voies ferrées. Nous avons juste le temps d'entrer au restaurant avant qu'un orage ne s'abatte sur la ville.

Aguas Calientes, où les rues se confondent avec les voies ferrées.Perurail à Aguas Calientes

Au moment de rejoindre la gare, la pluie a cessé, et nous partons en train jusqu'à Ollantaytambo. Perurail fait les choses bien: nous avons droit à une petite collation durant le voyage.

Lorsque nous passons au kilomètre 88, et plus encore à Chilca, nous avons l'impression d'avoir parcouru une distance énorme durant ces quatre jours de trek. Pourtant, nos genoux ne s'en souviennent déjà plus !

A Ollantaytambo, nous quittons pour la seconde fois nos amis qui ont fait le trek du Salcantay, et nous partons (avec Noé notre chauffeur préféré) en autobus jusqu'à Cusco.

Nous retrouvons avec plaisir le confort et la douche de notre hôtel, mais aussi nos bagages. Il nous avait en effet fallu réduire notre barda à 6kg, car la charge des porteurs est limitée.

C'est ici que Glauber nous fait ses adieux, car il enchaîne dès demain avec un autre groupe. Merci, et bravo Glauber pour ton professionnalisme et ta gentillesse.

Repas avec Mimi et Lisa dans un restaurant situé juste à côté de l'hôtel, où l'accueil n'était pas franchement chaleureux...

Nous avons parcouru environ 2200km en autobus durant notre séjour.

 

Jour suivant Pérou Randonnées jpdugene.com