Pangboche - Dingboche

Vendredi 4 novembre 2011 - Dénivelé ascendant 535m - Dénivelé descendant 170m - Distance 6,300km

        Acclimatation l'après-midi:   Dénivelé ascendant 285m - Dénivelé descendant 285m - Distance 2,500km

Carte Pangboche - Dingboche.

Le repas du soir ayant été un peu léger, ce matin, je (Jean Paul) me régale d'un oeuf frit en plus du petit déjeuner traditionnel...

Il est 8H30 lorsque nous partons en direction de Dingboche. Dès la sortie du village, nous remarquons que des petits moulins à prières ont été placés sur un torrent (le Tauje Khola) de telle sorte que la force de l'eau fasse tourner le tambour des moulins...

Moulins à prière placés dans le lit du ruisseau.

Le sentier balcon suit la rive droite de la rivière Imja Khola, et la progression est assez confortable. Nous remarquons une grande fresque très colorée, peinte sur la roche au-dessus de notre chemin.

Une grande fresque très colorée, peinte sur la roche au-dessus de notre chemin.

Il n'est que 9H30 lorsque nous faisons une pause pour prendre le thé dans une table d'hôte où Christiane tente de danser quelques pas de fandango avec un adorable petit garçon. A l'intérieur, le rideau qui se trouve à l'entrée de la salle à manger porte comme nous l'avons vu à maintes reprises, le symbole de l'éternité.

Un adorable petit garçon...Le rideau qui porte le symbole de l'éternité.

Au-dessus de 4000m, la végétation commence à se faire rare. Nous trouvons encore quelques rochers sur lesquels sont gravées des prières.

Au-dessus de 4000m, la végétation commence à se faire rare.Nous trouvons encore quelques rochers sur lesquels sont gravées des prières.

A 4200m d'altitude, après Orsho, nous laissons le chemin de Pheriche en face de nous au Nord, pour traverser la rivière sur la droite.

Traversée de la rivière.

Il est 11H30 lorsque nous arrivons à l'hôtel Bright Star Dingboche. Le nom est un peu ronflant par rapport à la réalité, mais nous sommes toujours bien logés, et sommes même un peu surpris de la qualité des hébergements à cette altitude. Ne rêvez pas, les chambres ne sont bien sûr pas chauffées...

Arrivée à Dingboche.Stupa (ou chörten) à l'entrée de Dingboche.

Avant de manger, nous allons au cybercafé situé juste à côté pour envoyer des nouvelles à la famille et aux amis.

L'hôtel Bright Star Dingboche...Le cybercafé de Dingboche.

A 13h30, nous redémarrons pour un galop d'acclimatation au-dessus du village... Nous passons au Nangkartshang Gompa et poursuivons encore jusqu'à 4635 mètres. Nous montons lentement, mais 285m de dénivelé en 55 minutes à cette altitude reste tout de même honorable... Nous avons aujourd'hui battu notre record d'altitude, mais nos organismes ne semblent pas rencontrer de véritable difficulté. Nous sommes donc confiants pour les jours à venir...

Galop d'acclimataion au-dessus de Dingboche.4635m d'altitude, et tout va encore très bien...

A la descente, Christiane et moi-même faisons un petit crochet pour rejoindre un chörten où nous chantons une chanson en basque (Oi gu hemen, bidean galduak, heriotz minez), en pensant à Nadette et Serge qui nous ont quitté récemment, et qui auraient été si heureux de nous accompagner ici... De fait, ils sont bien là avec nous, et nous partageons avec eux ce moment d'émotion dont nous nous souviendrons probablement toujours.

Jour suivant Kala Patthar Randonnées jpdugene.com