Ibón del Escalar

17-03-2001

J. Paul et Christiane, Rose et Pierre, Dominique et Patrick, Patricia et Pampi, Nicolas.

Dénivelée : 440m

Total : 5H30 (montée (400m) 2h15)

Très beau temps malgré quelques nuages.

Carte IGN du Parc National - n°273

au 1/25 000ème

Nous démarrons de Biarritz à 7H40 pour rejoindre nos compagnons du week-end à Astun, où nous arrivons à 9h40. Nous sommes désinfectés par les services sanitaires espagnols en passant la frontière… pour cause de fièvre aphteuse! Rose et Pierre ont eu moins de chance que nous car les douaniers leur ont confisqué l'omelette et la charcuterie pour la même raison!

-      11H15 Nous quittons les voitures pour faire une randonnée au dessus d'Astun.

-      Nous partons sur le flanc herbeux derrière la station (nord) pour passer en dessous des paravalanches.

-      11H50 Nous chaussons les raquettes et nous suivons la trace de skieurs de randonnée sur une neige de très bonne qualité. Le dévers est parfois important mais le versant exposé à l'est est très stable. 

-      Nous passons sous le pic de Belonseiche et atteignons le lac (2078m) sans difficulté. En fait il est complètement gelé! Nous sommes juste en dessous du col des moines et observons quelques randonneurs sur l'itinéraire du Pic des Moines.

-      Il est 13H30, et nous pique-niquons un peu au dessus du lac, en commençant par une tournée générale de Manzana…

-      14H15, Nous repartons à flanc en direction du sud-est pour rejoindre les pistes d'Astun. 14H40, Pierre nous fait observer un magnifique renard qui monte le flanc enneigé devant nous, en direction de la crête sommitale. Il monte en faisant des bonds à une vitesse étonnante: 150 mètres de dénivelée en 5 minutes! Sa queue est magnifique!

-         15H00 Nous arrivons en haut du télésiège (2140m), et faisons une petite halte sur les rochers environnants. Nous redescendons en longeant une piste (bleue).

-     16H45 Nous sommes de retour à Astun.

Dans la descente du col du Somport, nous nous arrêtons en dessous du chalet de Peyranère pour photographier de l'Hellébore fétide, des Hépatiques et des Tussilages. Plus bas, les talus regorgent de Primevères élevées. En arrivant à Lescun, les talus sont parsemés de Céraistes linéaires, nous découvrons pour la première fois des Prêles des champs.

La soirée se termine autour d'une terrine de foie gras, suivie de pommes de terre sous la cendre et de côtes de bœuf à la braise, tout ceci arrosé de champagne, ce qui nous permet de conclure que la montagne est vraiment un sport très complet!

Le lendemain, nous rentrons à Biarritz par l'Aragon. Nous pique-niquons sur les berges de "l'Embalse de Yesa", au pied du village abandonné de Tiermas. L'après-midi, nous faisons une étape à la Foz de Lumbier, où nous admirons l'incroyable colonie de vautours fauves.

Randonnées