Verge d'or

Solidago virgaurea

9 juillet 2004 - Nesland - Îles Lofoten

Famille des Astéracées

Plante vivace, petite à moyenne (5-60cm), ramifiée au niveau de l'inflorescence, variable, velue ou presque glabre.

Feuilles basales ovales ou oblongues (largeur maximale au-delà du milieu), dentées, pétiolées; les supérieures plus étroites, aiguës, non dentées et sessiles.

Capitules jaune vif, 15-20mm, à ligules courtes, en panicule. Fleurs centrales du capitule à corolle régulière de 5 pétales égaux soudés en tube à la base. Fleurs latérales formant des ligules rayonnantes. Bractées involucrales vert jaunâtre.

Les akènes, bruns duveteux, sont couronnés par une grande aigrette plumeuse.

Bois, clairières, rocailles, landes, jusqu'à 2800m.

Juin – octobre.

 

Son nom, du latin "solidare" = consolider, cicatriser, fait référence à son pouvoir de guérison des blessures. Elle était recommandée pour les problèmes cutanés.

Les inflorescences utilisées en infusion sont diurétiques, et utilisées contre les maladies des reins et de la vessie. Utile contre l'insuffisance hépatique et les affections rhumatismales et arthritiques.

En collutoire il s'utilise contre les aphtes.

 

Classement par noms français

Classement par noms latins