Dimanche 11 avril 2004

Après avoir réalisé le voyage Biarritz - Perpignan le samedi (durée 5h), nous avons visité un peu Perpignan, avant de passer la nuit à l'hôtel "Paris - Barcelone" situé en face de la gare. Nous serons très surpris lorsque nous entendrons nos équipiers se plaindre du bruit durant la nuit car nous avons excellemment bien dormi...

9H00 Nous sommes au rendez-vous devant le "centre du monde": la gare de Perpignan... En quelques minutes le groupe est rassemblé, les bagages sont embarqués et nous prenons le départ en bus à 9H10. Nous prenons la RN9, puis la RN114 direction Elne/Port-Vendre, avant de tourner vers Saint André. Après avoir déposé des voitures chez le transporteur, une montée "sportive" en minibus nous conduit au hameau de Lavall. Nous sommes débarqués sur le parking situé à l'extrémité de la route.

10H25 - 233m Nous partons à pied, remontant la rive gauche de la Massane, et arrivons dans une exploitation de chênes liège. Nous montons sur la gauche sur un sentier balisé en jaune. Nous trouvons de superbes Euphorbes characias.

11H02 - 500m Alors que nous atteignons une petite crête dégagée qui nous permet de bénéficier de la vue sur le hameau de Lavall et le Pic Neulos, nous faisons une dizaine de minutes de pause.

Notre guide Franck, et le Pic Neulos en haut à gauche de l'image.

11H33 - 580m Nous voici au Puig del Oms (Coll del Pomer), nous changeons de versant en descendant sur la droite. Nous profitons d'une magnifique vue sur la côte vermeille. De très nombreuses Ficaires nous présentent leur jaune éclatant.

11H50 Durant les dix minutes de pause, nous repérons de la Corydale solide et de l'Hellébore fétide.

12H10 - 720m Alors que nous atteignons une zone dégagée, nous découvrons la tour de la Massane qui nous domine.

Nous approchons de la tour de la Massane.

12H30 - 794m Nous voici au pied de la tour, luttant contre le vent qui souffle à plus de 100km/h... Cet édifice est une ancienne tour à signaux des Rois de Majorque, qui était destinée à contrôler l'accès du royaume de Majorque (XIIème siècle). Elle avait pour but de signaler l’approche d’une armée. On y allumait alors un feu sur le sommet. Ce signal était retransmis de tour en tour, de façon à alerter le palais des rois de Majorque.

Tour de la Massane.

Nous nous installons en contre-bas, à l'abri du vent pour manger sur une pelouse parsemée d'Erodium à feuilles de Ciguë.

13H40 Nous reprenons notre progression en revenant sur nos pas, pour rejoindre la côte 720 où nous tournons à droite pour poursuivre la descente. Nous remarquons quelques Euphorbes des bois.

14H10 - 575m Alors que nous sortons de la forêt, nous faisons une petite halte sur la droite, à la fontaine Andreu où nous trouvons quelques pieds de Géranium Herbe à Robert.

14H24 - 560m Nous rejoignons une piste que nous suivons sur la gauche.

14H30 - 540m Nous passons à côté de deux piliers maçonnés, nous sommes au "coll del Campo del Selva". Nous prenons un chemin sur la droite.

14H34 - 485m Avant d'atteindre un pylône électrique, une croix jaune sur le sol indique qu'il faut descendre sur la droite.

14H45 - 430m Nous traversons une piste.

14H53 - 340m Nous faisons une pause à côté d'une citerne destinée à constituer une réserve d'eau pour les services de défense contre les incendies.

15H05 Nous quittons la piste pour prendre un sentier sur la droite.

15H14 - 280m Nous tournons à gauche avant une clôture pour rejoindre une piste que l'on traverse vingt mètres plus bas. Nous voici sur un joli sentier qui part à gauche sous les chênes liège. Il y a beaucoup de Fumeterre grimpante et nous sommes tout étonnés de trouver de l'Ail triquêtre. Nous sommes encore plus surpris et enchantés de découvrir plusieurs pieds de Céphalanthère à longues feuilles.

Un joli sentier sous les chênes liège.

15H22 Nous franchissons un portillon et rejoignons une piste à 15H25.

15H27 Un arbre est marqué à la peinture rouge: "DP1", nous rentrons dans le bois en direction d'un gros cairn. Nous passons au pied d'une palombière.

15H41 - 200m Nous franchissons un second portail.

15H44 - 175m Nous sommes accueillis par les chiens du Mas de la Selva, que l'on esquive par la gauche. Alors que nous passons au milieu des vignes, la tour de la Madeloc nous domine sur la droite.

15H52 Nous faisons une pause, puis nous prenons la route en face de nous. Nous la quittons 25 mètres plus loin pour prendre un sentier sur la droite, au bord duquel nous trouvons de la Lavande Stoechas.

16H37 On laisse un pont sur la droite  pour suivre la rive gauche du cours d'eau. Nous observons au passage d'énormes piliers en béton édifiés dans le lit de la rivière. Ils ont pour destination, de retenir les gros débris végétaux en cas de crue afin de ne pas obstruer les "tunnels" situés en aval. Nous sommes dominés par de magnifiques vignobles en terrasses.

16H49 Nous traversons la route pour rester au bord de l'eau jusqu'à l'embouchure, y compris en passant les tunnels. Nous trouvons du Muscari en grappe et des Silènes enflés.

17H32 Nous faisons un quart d'heure de pause sur la plage de l'Ouille, avant de remonter sur la droite en direction de Collioure parmi le Serpolet et les Asphodèles rameux. Nous atteignons un fort construit par Vauban (Plat des Fourques).

Fort construit par Vauban.Dernière descente sur Collioure.

A 18H25 Nous sommes accueillis dans un hôtel du centre de Collioure.

Nous avons encore le temps de faire un petit tour à pied en bord de mer avant de souper.

Le clocher de Collioure.Le clocher de Collioure.Sur le chemin du fauvisme...

Située à 26 km de Perpignan, nichée entre mer et montagne dans une crique particulièrement pittoresque de la Côte Rocheuse, Collioure était déjà une escale pour les Phéniciens ou les Grecs. Le port de "Cauco Illibéris" fut fréquenté dès la plus haute Antiquité par les brillantes civilisations du pourtour méditerranéen. Après les incursions des Wisigoths et des Sarrasins, Collioure fut fortifiée sous les Carolingiens. Du XIIème au XVIIème siècles, Collioure sera alternativement annexée aux royaumes d'Aragon, de Majorque et de France. La ville retourne définitivement à la France en 1659, lors de la signature du Traité des Pyrénées (sur l'île des faisans à Hendaye).
En 1905, Matisse et Derain découvrent Collioure. Éblouis par les couleurs et la lumière, ils donnent naissance au Fauvisme. Aujourd'hui, le "chemin du Fauvisme", parcours de 20 reproductions exposées à l'endroit même où les originaux ont été peints, nous emmène sur leurs traces.

Picasso et Dali, parmi beaucoup d'autres, ont eux aussi été séduits par Collioure.

Collioure est aussi connue pour son vignoble (AOC Vin Doux Naturel).

Accueil Collioure - Cadaquès